Une Machine bien huilée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une Machine bien huilée.

Message  kissability le Lun 25 Aoû - 1:33

alors mercredi dernier petit détour par le parc de St Cloud, histoire de se changer les idées.
l'ami Frica à mes côtés, on a assisté à une partie de la programmation de Rock en Seine#1. arrivés trop tard, j'ai pas pu voir se refléter le soleil dans les yeux bleus de la chanteuse de Blood Red Shoes. tant pis, on avait qu'à se grouiller au lieu de siroter des bières danoises dans le 95' (reprezzent' couzzz', hein Brouzeur). j'me suis vite rendu compte qu'on avait raté le groupe le plus intéressant de cette fin de journée, parce que ce qui a suivit était pas très glorieux. un groupe de jeunots à crêtes faisant du métal/fm/pop à chier et ensuite déçu par le show de Master Mike - Dj des Beasties- qui fera un set très brouillon, dans la cacophonie, usant pour la tête, sans fluidité.

entre deux, pause bière, pause bouffe et re-pause bière, pour ce qui aura été un des supplices ultimes de RES....se farcir la serveuse la plus bête du festival. presque trois quart d'heure d'attente pour avoir son petit demi. le frica commençait à froncer les sourcils...et ça, généralement c'est pas bon signe.
je passerai sur les petites scènes de vie de ce "festival", entre la fille bourrée qui essaye de garder la tête haute et une trajectoire normale ou le trio snifeur de coke façon champêtre et bucolique...du genre -"ben nan, y'a personne, tu peux couper".

voilà, il est 21h30, les lumières s'éteignent, une énorme sirène retentie, la scène s'illumine et on découvre les 4 membres du groupe en combinaison orange avec un sac noir sur la tête, tous alignés, les mains dans le dos. heureusement que Amnesty International avait distribué des tracts concernant la condamnation à mort d'un black aux états-unis, sinon l'effet escompté n'aurait pas été le même! ils ont joué le premier titre - Bombtrack- dans cette même tenue pour l'enlever par la suite.
voila, un beau petit effet, de quoi donner de l'entrain au public, qui n'en avait d'ailleurs pas besoin. curieux de voir quasi 20000 personnes (voire plus) connaitre par coeur les titres d'un groupe qui n'a rien sorti de nouveau depuis 10 ans. en plus, y'avait beaucoup de très jeunes. c'est peut-être la carrière des musicos de RATM sous le nom de Audioslave qui a assuré le passage de flambeau.
les titres s'enchainent, le son est parfait, le jeu du guitariste atypique séduit, Zac au chant, très efficace et performant, malgré l'intensité de l'effort. le bassiste torse-nu et des tatouages qui occupent les 3/4 de son buste reste sage tout en assurant un jeu exceptionnel. du bon son, un groupe en forme, des musicien doués qui ont la niac....ben, il semble que tous les ingrédients étaient réunis pour assister à un très bon concert...ce fut le cas et même le retentissement de l'internationale avec l'étoile rouge toute illuminée avent le début du rappel n'a pas pu entamer notre moral au beau fixe.
voila, même si j'ai jamais été très fan de RATM, que l'on pourrait se demander pourquoi ce soudain retour aux affaires, j'avoue avoir passé un très bon moment.

amen, mes frères rabbit
avatar
kissability
Admin

Messages : 3620
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesdeserteurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Machine bien huilée.

Message  kissability le Lun 25 Aoû - 1:35

avatar
kissability
Admin

Messages : 3620
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesdeserteurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Machine bien huilée.

Message  kissability le Lun 25 Aoû - 1:39

un extrait d'un compte-rendu de ce concert.
(c'est Zack et pas Zac..un Mr l'admin!)

"Cagoules enlevées, Zack nous gratifie de l’éternel “We’re Rage Against The Machine from Los Angeles, California”. Ce sera la seule fois où il s’adressera au public, se désintéressant de lui dès la dernière syllabe sortie de sa bouche. Mais s’y est-il vraiment intéressé ? Cette reformation miraculeuse a-t-elle à un seul moment intéressé le “groupe” ? Car je n’ai pas vraiment eu l’impression de voir un vrai groupe sur scène ce soir, mais plutôt des musiciens, ensemble, qui jouent les mêmes morceaux simultanément, avec un entrain feint avec excellence. Ils éviteront par ailleurs de regarder leur public (vous savez, les gens qui raquent le prix d’une semaine de courses pour aller les voir) ou même de se regarder (des choses qui arrivent parfois entre groupe, la complicité, etc). Les morceaux s’enchainent à la vitesse de l’éclair, sans grand entrain, jouant la musique à la note près, sans improvisation. Un show millimétré qui laisse donc un arrière goût amer. Ils s’en vont après une heure vingt-huit de concert (si ils ont commencé à l’heure), me laissant déçu par mes idoles.

C’est très bien de vouloir amener la Politique et la Révolte sur scène, mais ce serait bien de leur part d’y convier aussi la musique.

(Et, mais je pinaille, de passer en France la version ORIGINALE -donc en Français- de l’Internationale)"
avatar
kissability
Admin

Messages : 3620
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesdeserteurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Machine bien huilée.

Message  kissability le Lun 25 Aoû - 1:49

il fait bien gentillet, le guitariste?




les cosmonautes:

avatar
kissability
Admin

Messages : 3620
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesdeserteurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Machine bien huilée.

Message  fricandelle killer le Lun 25 Aoû - 21:46

Bon allez je m'y colle ici. Des quelques concerts auxquels j'ai pu assister cette année, c'est celui qui m'enthousiasmait le moins. Je m'explique: pas d'actu depuis 2000 et pour ma part je n'ai pas suivi le groupe jusqu'au bout, juste leurs débuts, après j'étais passé à autre chose.
Bref, par un début d'après-midi pourrie niveau météo, j'engage la Fricamobile sur les routes picardes pour rejoindre le Kiss et l'immense Zozo(à toi d'expliquer Kissou). Sur ce, départ pour le 9-5(ouech, cous') où nous retrouvons le broz'. Dieu que la bière danoise est bonne lorsque le soleil se met à poindre. Au fait Az', tu salueras ton cochin d'Inde fan des Cure de ma part... Razz
Après cela, départ pour Saint-Cloud et son domaine qui fleure bon la pollution et où les marronniers fanent un mois plus tôt qu'en province. Ah oui, Saint-Cloud, eh beh, ça pue le pognon, oui oui ma p'tite dame, on en a vu des jolies maisons avec vue imprenable sur la tour Eiffel...
Arrivée brutale dans une forêt de flyers(dont celui pour sauver Mumia Abu-Jamal). Premier constat: tous ces jeunôts déjà ivres à 18h ne sont pas vraiment gênés par la déferlante de papier pas forcément recyclable dont les distributeurs nous abreuvent et qui sont négligemment jetés à terre. Plutôt que de prendre part à ce complot fomenté par les alter-mondialistes contre notre belle Sélénée, on esquive les attaques tels deux Jedis perdus sur l'étoile noire...
Bon, le parc est sympa, la bière n'est pas danoise mais hollandaise(tiens là il y a une certaine logique, le symbole du dictateur du houblon sur les festivals est également une étoile rouge, comme nos 4 zamis).
Après avoir avalé un kebab, nous nous réfugions sur une colline pour échapper aux hordes de Djeun's imbibés de bières, et défoncés, qui à la Coke, qui à la Marie-Jeanne... Je plaisante, enfin on se pose quand même dans l'herbe vu que la prog' jusqu'à RATM n'est pas reluisante.
Arrive le moment magique que chaque terrien normalement constitué(ce qui n'est pas nécessairement mon cas...) se doit de vivre une fois dans sa vie: attendre 3/4 d'heure après une bière alors qu'il y a seulement cinq, six personnes à servir avant soi! Ne voulant pas finir comme l'ami Mumia, j'ai rangé mon couteau au moment où la serveuse me proposait de mettre fin au calvaire en prenant ma commande. No comment!
Tout cela nous a permis d'entendre simplement de loin le "concert" de Magic Mike, qui ferait bien de changer de pseudo... J'y peux rien, j'accroche pas avec les DJ's! Moi, la musique, surtout sur scène, ça restera toujours des instruments somme toute assez classique: guitare, basse et batterie voire un peu d'électro mélangée à tout ça, comme sait si bien le faire Radiohead(aïe ça ne va pas plaire à Laure, ça... Wink ).
Bon, trève de digressions oiseuses, comme disait Desproges(tu vois Laure, je ne suis pas si méchant que ça, je peux faire de belles citations aussi... re- Wink ). Nous voici face à la scène, remontés et impatients, pressés d'en découdre. Par contre le déroulé du concert va être vite vu, ça risquerait de faire paraphrase avec ce que Kiss a déjà dit. Une sirène pour démarrer et de belles tenues oranges agrémentées d'un joli sac noir sur la tête pour commencer le concert et défendre une cause qui leur tient à coeur depuis longtemps, y' a pas à dire, c'est bien à un concert de RATM que l'on va asssister. Cette tenue, ils la gardent l'espace d'une chanson: la fameuse Bombtrack! Le reste du concert est parsemé de hits du premier album qui les a rendus célèbres, mélangé avec d'autres chansons des deux autres albums. Un concert intense, un Zach qui a encore bien la rage, qui jumpe et qui gueule comme à ses débuts. Un Tom Morello du feu de Dieu, génialissime manieur de guitare, un batteur bien US comme il faut avec une bonne frappe bien lourde(ça on le savait déjà) et un basiste qui enchaîne les morceaux, impassible, en retrait, véritable métronome du groupe(ça on le savait ausi, ça reste de la fusion).
Pour ma part, j'ai retrouvé mon âme de lycéen en les regardant. je me suis surpris à lever le poing au ciel, tel le jeune con que j'étais il y a quinze ans. Eh oui, on peut se sentir encore contestataire à 31 ans sans fumer de l'herbe, voire sniffer de la coke avant un concert comme celui-là.
Et la morale alors? Eh bien dans un premier temps je me suis pas mal embourgeoisé depuis le temps, pas sûr que j'aille aider Besancenot à monter son nouveau parti. Razz Ensuite, je n'ai jamais trop été en adéquation avec le public qui écoute les Rage, mais alors là c'était le summum.
Par contre, tant qu'à être de gauche et un peu anar', je préfère ce genre d'artiste plutôt que la bande d'hypocrites qui sont allés se compromettre avec une dinde à Charléty pendant l'entre-deux tours de la présidentielle l'an dernier. Question d'honnêteté, c'est tout.
Enfin, merci à Zach et sa bande pour cette merveilleuse soirée, resortez-nous un album bientôt les gars, y'a encore plus de trucs qui déconnent dans notre société maintenant qu'il y a dix ans, ça fait de la matière pour vos textes!

PS: pour Az': ni bagouses ni chaînes en or, un poing levé suffit!
avatar
fricandelle killer

Messages : 253
Date d'inscription : 31/05/2008
Age : 40
Localisation : In bloom

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Machine bien huilée.

Message  rado le Lun 25 Aoû - 22:21

Et beh Frica, un post si long de ta part!!! Que te dire, à part que j'ai la bouche bée....
avatar
rado

Messages : 3186
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Machine bien huilée.

Message  fricandelle killer le Lun 25 Aoû - 22:24

rado a écrit:Et beh Frica, un post si long de ta part!!! Que te dire, à part que j'ai la bouche bée....

C'est l'effet Carlsberg... Razz
avatar
fricandelle killer

Messages : 253
Date d'inscription : 31/05/2008
Age : 40
Localisation : In bloom

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Machine bien huilée.

Message  rado le Lun 25 Aoû - 22:33

fricandelle killer a écrit:
rado a écrit:Et beh Frica, un post si long de ta part!!! Que te dire, à part que j'ai la bouche bée....

C'est l'effet Carlsberg... Razz
lol!

T'as raison, ca doit être ca en fait, c'est ca aussi qui explique mes longues descriptions après mes sorties nocturnes...En fait t'as tout compris...
avatar
rado

Messages : 3186
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Machine bien huilée.

Message  Azbinebrozer le Lun 25 Aoû - 22:43

Ah bah merci tout plein camarades pour ces reviews.
Quand on est vieux on s'méfie de tout. Si seulement vous m'aviez dit que c'était un meeting politique je serais venu lever le poing ! cheers
Pas de CD depuis... Comme qui dirait un tassement, un dé-rapage nan ? kes qui reste de fort ces dernières années en rap ou proche ?
avatar
Azbinebrozer

Messages : 2462
Date d'inscription : 21/05/2008
Age : 56
Localisation : Dark side of the moon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Machine bien huilée.

Message  kissability le Ven 29 Aoû - 0:29

fricandelle killer a écrit:trop long pour "quoter"

bon vieille crapule,
un petit mot quand même,
qu'on a eu droit à un "joli" papier dans les inrocks: "rage against guantanamo" sur le concert de RES
et en plus, une "belle" chronique sur le nouveau projet de Zack: "One day as a lion". apparemment le pauvre Zack fait un peu ce qu'il faisait déjà. se mouille pas, réchauffe les Rage.

un extrait:



c'est peut-être pour ça que Zack enfermé dans son rôle de leader/chanteur de Rage, n'a pas réussi à décoller autrement. pourtant, il a l'air doué et intelligent silent
avatar
kissability
Admin

Messages : 3620
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesdeserteurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Machine bien huilée.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum