les films qu'on a vus.

Page 24 sur 25 Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  thefox le Lun 20 Fév - 19:58

john kaltenbrunner a écrit:je vais voir "drive" aujourd'hui.
je crois que vous avez bien aimé non?! Very Happy je sens que ça ne va pas me plaire tongue

J 'attends avec impatience ton avis, car c'était un film que j'avais vraiment envie d'aimer et de garder dans ma filmotheque special cultmovie. (à côté de "Memento" par exemple.)
Mais au final j'ai rien compris , rien senti et surtout souffert en écoutant la bande son et quand je lis les commentaires enflammés et passionnés de Rado et de milliers d'autres d'ailleurs je me pose plein de questions .....
avatar
thefox

Messages : 120
Date d'inscription : 01/12/2009
Localisation : Madrid

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  john kaltenbrunner le Lun 20 Fév - 20:23

thefox a écrit:
john kaltenbrunner a écrit:je vais voir "drive" aujourd'hui.
je crois que vous avez bien aimé non?! Very Happy je sens que ça ne va pas me plaire tongue

J 'attends avec impatience ton avis, car c'était un film que j'avais vraiment envie d'aimer et de garder dans ma filmotheque special cultmovie. (à côté de "Memento" par exemple.)
Mais au final j'ai rien compris , rien senti et surtout souffert en écoutant la bande son et quand je lis les commentaires enflammés et passionnés de Rado et de milliers d'autres d'ailleurs je me pose plein de questions .....

ahah! j'ai donc vu "Drive". pas de suspens, j'ai aimé. pas follement mais suffisamment pour que l'histoire me trotte dans la tête.
niveau bande son, je n'ai rien ressenti de particulier. elle ne m'a pas transcendé ni gêné. j'y suis resté assez indifférent.

que tu n'aies rien compris, ça m'étonne un peu. l'histoire n'est pas tellement compliquée, si? Un truc de truand. Un coup de pas de chance qui fait basculer le héros dans un mauvais plan.

par contre, "rien senti", là ça me parle plus.
je n'ai pas senti grand chose non plus et c'est ça qui m'a le plus plu! cette espèce d'esthétique du rien, du vide, de la non expression. je suis rentré direct dans ce héros qui semble ailleurs quasiment tout le temps.
le jeu quasi plat de Gossling, j'ai trouvé ça chouette. ça allait très bien à ce personnage dont on ne sait pas grand chose en somme.
la fille n'exprimait pas tellement plus. ils vont bien ensemble.
et puis la lenteur de l'histoire aussi me plaît bien, cadre tout à fait avec le héros.
même en conduisant il ne semble pas avoir de plaisir. il a des choses à faire, il les fait. point. sans trop se poser de questions. il est comme en dehors. indifférent à tout, quasiment. à part la fille, son gosse (et encore...le fait qu'il veuille aider son mari me fait dire qu'il renonçait à elle assez facilement) et son pote de garage.
avatar
john kaltenbrunner

Messages : 202
Date d'inscription : 06/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://3rocks.1fr1.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  rado le Lun 20 Fév - 21:04

thefox a écrit:
john kaltenbrunner a écrit:je vais voir "drive" aujourd'hui.
je crois que vous avez bien aimé non?! Very Happy je sens que ça ne va pas me plaire tongue

J 'attends avec impatience ton avis, car c'était un film que j'avais vraiment envie d'aimer et de garder dans ma filmotheque special cultmovie. (à côté de "Memento" par exemple.)
Beh pour moi il y est désormais rangé! Attention, après la seconde fois où je l'ai vu. Pour certaines personnes ce film était culte après le premier visionnage, moi j'ai réalisé son potentiel culte mais sans y réfléchir davantage
thefox a écrit:Mais au final j'ai rien compris ,
Pour comprendre je recommande une seconde séance
thefox a écrit:rien senti
Pareil. C'est pas que moi j'ai ressenti énormément de choses la première fois
thefox a écrit:et surtout souffert en écoutant la bande son et quand je lis les commentaires enflammés et passionnés de Rado et de milliers d'autres d'ailleurs je me pose plein de questions .....
Par rapport à la bande son, la première fois c'est seulement le titre de College (A Real Human) qui m'avait plu, la seconde fois la bande son a pris plus d'ampleur pour moi et a en quelque sorte contribué à illustrer le caractère de ce driver. Ne te pose pas de questions, Fox, moi aussi ca m’est arrivé d’être complètement froide devant des films proclamés pour des chefs d’oeuvres...

john kaltenbrunner a écrit:
thefox a écrit:
john kaltenbrunner a écrit:je vais voir "drive" aujourd'hui.
je crois que vous avez bien aimé non?! Very Happy je sens que ça ne va pas me plaire tongue

J 'attends avec impatience ton avis, car c'était un film que j'avais vraiment envie d'aimer et de garder dans ma filmotheque special cultmovie. (à côté de "Memento" par exemple.)
Mais au final j'ai rien compris , rien senti et surtout souffert en écoutant la bande son et quand je lis les commentaires enflammés et passionnés de Rado et de milliers d'autres d'ailleurs je me pose plein de questions .....

ahah! j'ai donc vu "Drive". pas de suspens, j'ai aimé. pas follement mais suffisamment pour que l'histoire me trotte dans la tête.
Ca c'était mon sentiment la première fois où j'ai vu le film. Et encore, l'histoire ne me trottait pas dans la tête.
john kaltenbrunner a écrit:niveau bande son, je n'ai rien ressenti de particulier. elle ne m'a pas transcendé ni gêné. j'y suis resté assez indifférent.

que tu n'aies rien compris, ça m'étonne un peu. l'histoire n'est pas tellement compliquée, si? Un truc de truand. Un coup de pas de chance qui fait basculer le héros dans un mauvais plan.
Quand même. La fin laisse quelques questions. On se pose aussi des questions par rapport aux motifs du driver.
john kaltenbrunner a écrit:
par contre, "rien senti", là ça me parle plus.
je n'ai pas senti grand chose non plus et c'est ça qui m'a le plus plu! cette espèce d'esthétique du rien, du vide, de la non expression. je suis rentré direct dans ce héros qui semble ailleurs quasiment tout le temps.
Je ne sais pas s'il semble ailleurs, le personnage du driver. Il est tout simplement cool! En tout cas, c'est ce que j'ai ressenti la première fois...La seconde fois, j'ai remarqué plein de situations, des scènes et des expressions où, justement, il montre son côté humain, qu'il a peur, qu'il veut des choses etc.
john kaltenbrunner a écrit:le jeu quasi plat de Gossling, j'ai trouvé ça chouette. ça allait très bien à ce personnage dont on ne sait pas grand chose en somme.
Tout à fait, et pour ce jeu il faut remercier non seulement Ryan mais Winding Refn aussi car c'est lui qui dirige l'acteur. Depuis, j'ai vu plein de films avec Ryan G. et je trouve que c'est Winding Refn qui propose la meilleure plate-forme pour que le talent de Ryan se développe de la manière dont il se développe là. Cet acteur a un énorme potentiel et Winding Refn a su l'explorer vraiment de facon sublime.
john kaltenbrunner a écrit:la fille n'exprimait pas tellement plus. ils vont bien ensemble.
et puis la lenteur de l'histoire aussi me plaît bien, cadre tout à fait avec le héros.
même en conduisant il ne semble pas avoir de plaisir.
Alors là, je ne suis pas d'accord. Je trouve qu'il y retrouve un calme énorme, c'est là qu'il arrive à se concentrer et en conduisant il retrouve une sérénité et un refuge possible aux réactions du destin (cf la scène où Irene lui annonce que son mari sort de prison)
john kaltenbrunner a écrit:il a des choses à faire, il les fait. point. sans trop se poser de questions. il est comme en dehors. indifférent à tout, quasiment. à part la fille, son gosse (et encore...le fait qu'il veuille aider son mari me fait dire qu'il renonçait à elle assez facilement) et son pote de garage.
Beh non, parce que là il prouve l'amour absolu- il veut l'aide rpour qu'elle soit heureuse avec son mari!
avatar
rado

Messages : 3186
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  thefox le Lun 20 Fév - 21:27

john kaltenbrunner a écrit:
thefox a écrit:
john kaltenbrunner a écrit:je vais voir "drive" aujourd'hui.
je crois que vous avez bien aimé non?! Very Happy je sens que ça ne va pas me plaire tongue

J 'attends avec impatience ton avis, car c'était un film que j'avais vraiment envie d'aimer et de garder dans ma filmotheque special cultmovie. (à côté de "Memento" par exemple.)
Mais au final j'ai rien compris , rien senti et surtout souffert en écoutant la bande son et quand je lis les commentaires enflammés et passionnés de Rado et de milliers d'autres d'ailleurs je me pose plein de questions .....

ahah! j'ai donc vu "Drive". pas de suspens, j'ai aimé. pas follement mais suffisamment pour que l'histoire me trotte dans la tête.
niveau bande son, je n'ai rien ressenti de particulier. elle ne m'a pas transcendé ni gêné. j'y suis resté assez indifférent.

que tu n'aies rien compris, ça m'étonne un peu. l'histoire n'est pas tellement compliquée, si? Un truc de truand. Un coup de pas de chance qui fait basculer le héros dans un mauvais plan.

par contre, "rien senti", là ça me parle plus.
je n'ai pas senti grand chose non plus et c'est ça qui m'a le plus plu! cette espèce d'esthétique du rien, du vide, de la non expression. je suis rentré direct dans ce héros qui semble ailleurs quasiment tout le temps.
le jeu quasi plat de Gossling, j'ai trouvé ça chouette. ça allait très bien à ce personnage dont on ne sait pas grand chose en somme.
la fille n'exprimait pas tellement plus. ils vont bien ensemble.
et puis la lenteur de l'histoire aussi me plaît bien, cadre tout à fait avec le héros.
même en conduisant il ne semble pas avoir de plaisir. il a des choses à faire, il les fait. point. sans trop se poser de questions. il est comme en dehors. indifférent à tout, quasiment. à part la fille, son gosse (et encore...le fait qu'il veuille aider son mari me fait dire qu'il renonçait à elle assez facilement) et son pote de garage.

J'aime bien ton analyse " esthétique du rien, du vide,la lenteur etc.", c'est tout à fait cela mais cela confirme mes impressions et j'ai vraiment du mal à trouver du plaisir dans ce minimalisme émotionnel que je trouve facile finalement. Jai un peu le même feeling qu'après "Elephant" . Mon côté latin tropicalisé sûrement.
J'ai envie de lire le livre et de le revoir dans quelques années.
avatar
thefox

Messages : 120
Date d'inscription : 01/12/2009
Localisation : Madrid

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  rado le Mer 22 Fév - 13:19

The Descendants- Alexander Payne

Par le réalisateur de Sideways et About Schmidt. Vraiment un classique feel-good film avec une bonne morale à l'américaine. Les acteurs sont très bons et les décors aussi mais le rythme était très lent et franchement j'ai regardé ma montre à plusieurs reprises. L'histoire c'est celle de George Clooney dont la femme est au coma et qui se rend compte qu'elle l'a trompé de son vivant. Alors, non seulement il se retrouve avec la femme qui est en train de mourir et ses nouvelles choquantes, il faut aussi qu'il prenne la décision de vendre ou non un énorme terrain qui apportera plein de fric à sa famille. De plus, il a des problèmes avec ses filles qui ne l'aiment pas.

Je vous laisse imaginer la fin

A noter, Beau Bridges (le frère de The Dude, man!), Michael Ontkean (sheriff Truman dans Twin Peaks) en tant que cousins et Roberst Forster (Jackie Brown) en tant que papy violent
avatar
rado

Messages : 3186
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Risingboy le Dim 4 Mar - 17:33

rado a écrit:The Descendants- Alexander Payne

Par le réalisateur de Sideways et About Schmidt. Vraiment un classique feel-good film avec une bonne morale à l'américaine. Les acteurs sont très bons et les décors aussi mais le rythme était très lent et franchement j'ai regardé ma montre à plusieurs reprises. L'histoire c'est celle de George Clooney dont la femme est au coma et qui se rend compte qu'elle l'a trompé de son vivant. Alors, non seulement il se retrouve avec la femme qui est en train de mourir et ses nouvelles choquantes, il faut aussi qu'il prenne la décision de vendre ou non un énorme terrain qui apportera plein de fric à sa famille. De plus, il a des problèmes avec ses filles qui ne l'aiment pas.

Je vous laisse imaginer la fin

A noter, Beau Bridges (le frère de The Dude, man!), Michael Ontkean (sheriff Truman dans Twin Peaks) en tant que cousins et Roberst Forster (Jackie Brown) en tant que papy violent

ouaip, c'est vrai que c'est un film correct mais pas de quoi laisser un souvenir imperissable.

recemment j'ai vu la taupe, un film dans lequel on cherche un traitre pendant 2 heures interminables
Et l'oiseau, un film honnete qui se laisse regarder sans pour autant vous emmener très loin malgrès une très bonne sandrine kiberlain

une bouteille à la mer, plutot sympa. une française vivant en israel communique par mail avec un palestinien lorsque la bande de pote de ce dernier recupere un message dans une bouteille lancé par la jeune fille. le film depasse quelque peu les bons sentiments pour offrir une vision assez neutre (donc objective ?) du conflit

bientôt j'irai voir bullhead et go go tales qui devraient m'exciter un peu plus que ça
avatar
Risingboy

Messages : 826
Date d'inscription : 10/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  rado le Sam 17 Mar - 19:39

The Ides of March- George Clooney

George Clooney peint le portrait d'une campagne présidentielle américaine et c'est pas joli-joli. Corruption, sexe, scandales, on a droit à tout. Il nous rappelle qu'on peut mener der guerres, ruiner l'Etat mais dès qu'on est pris à coucher avec les stagiaires, ca s'annonce grave. J'étais malheureusement un peu décue du film, malgré le jeu excellent des acteurs: le chouchou du moment Ryan Gosling, Paul Giamatti, Marisa Tomei, George Clooney et la belle Evan Rachel Wood. J'étais décue car j'attendais une tournure complètement inattendue vers la fin, vous m'expliquerez s'il y en a si vous voyez le film, moi je n'ai pas trop compris.
avatar
rado

Messages : 3186
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Risingboy le Mar 20 Mar - 17:18

rado a écrit:The Ides of March- George Clooney

George Clooney peint le portrait d'une campagne présidentielle américaine et c'est pas joli-joli. Corruption, sexe, scandales, on a droit à tout. Il nous rappelle qu'on peut mener der guerres, ruiner l'Etat mais dès qu'on est pris à coucher avec les stagiaires, ca s'annonce grave. J'étais malheureusement un peu décue du film, malgré le jeu excellent des acteurs: le chouchou du moment Ryan Gosling, Paul Giamatti, Marisa Tomei, George Clooney et la belle Evan Rachel Wood. J'étais décue car j'attendais une tournure complètement inattendue vers la fin, vous m'expliquerez s'il y en a si vous voyez le film, moi je n'ai pas trop compris.

Je l'ai vu à sa sortie et j'en garde pas un mauvais souvenir.
En effet on devine ce que va faire Ryan Gosling mais les relations bipolaires entre le pouvoir pour le pouvoir et la volonté de changer les choses sont abordées. On sent un melange d'idéalisme et de cynisme chez pas mal de personnage.

Oslo, 31 aout
EXCELLENT film qui retrace la journée d'un ex-toxico qui vient de sortir du centre de desintox. Il retourne voir son pote, passe un entretien d'embauche, tente de reprendre contact avec sa soeur...
cela donne une succession de scène toutes emouvantes, interessantes et percutantes. Chaque rencontre nous fait decouvrir le bonhomme ainsi qu'un endroit d'Oslo.
avatar
Risingboy

Messages : 826
Date d'inscription : 10/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Azbinebrozer le Mar 3 Avr - 23:41

Deux films vus récemment dans mon ciné subventionné.
« La taupe » public âge moyen 55 ans. Le rythme est très lent particulièrement la première partie, faut tenir ! Mais le film crée une ambiance visuelle et psychologique remarquable. Le film avançant les liens entre destins nationaux et personnels s'imbriquent. Peu à peu il semblerait que nous soyons notre propre agent double ménageant secrets vitaux à l'ouest comme à l'est...

« Two days in New-York » Public entre 20 et 50 ans. Bien sûr on a vu in Paris et on rêve encore un peu... Pour notre Julie s'il y a une chose qui n'a pas changé c'est sa super trivial family. Par contre, maman est bien installée. Monsieur est vraiment super craquant et le contraste wasp français bidochon et famille BCBG black américaine est jubilatoire. Mais là où la jeune femme entrechoquait grivoiserie et légèreté de la promenade parisienne, notre Julie new-yorkaise compose entre le poids de sa vie de famille et celui bien plus lourd encore de sa famille française en visite... Le poids de l'âge quoi. Drôle jusqu'à en rire pour faire plaisir à sa femme qui a choisi le film. Oui juste retour simuler c'est aimer.
Exceptionnel épisode de la vente de son âme à Vincent Gallo !

Plus un à la télé : « L'Agence »
Il guide. Le monde et a choisi notre destin. Mais bon Il peut parfois se montrer tolérant et nous laisser un petit goût de libre arbitre ! Oui on peut encore emballer avec l'apparence d'un homme libre ! Et puis après vite chacun reprend son destin de winner, de loser...
L'Agence, succursale du protestantisme, saura-t-elle sauver notre civilisation ?
avatar
Azbinebrozer

Messages : 2462
Date d'inscription : 21/05/2008
Age : 56
Localisation : Dark side of the moon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Risingboy le Ven 6 Avr - 11:50

Azbinebrozer a écrit:Deux films vus récemment dans mon ciné subventionné.
« La taupe » public âge moyen 55 ans. Le rythme est très lent particulièrement la première partie, faut tenir ! Mais le film crée une ambiance visuelle et psychologique remarquable. Le film avançant les liens entre destins nationaux et personnels s'imbriquent. Peu à peu il semblerait que nous soyons notre propre agent double ménageant secrets vitaux à l'ouest comme à l'est...?
c'est clair que c'est lent. je me souviens que j'avais toute les peines du monde a garder les yeux ouvert. Je suis d'accord pour l'ambiance mais en ce qui me concerne ça n'a pas suffit. Après le FANTASTIQUE morse, je suis sorti déçu de la séance même si je reconnais que le film est bon. je lui accorderai une seconde chance car je ne crois pas que le film seul expliquait mon etat de fatigue
Azbinebrozer a écrit:
« Two days in New-York » Public entre 20 et 50 ans. Bien sûr on a vu in Paris et on rêve encore un peu... Pour notre Julie s'il y a une chose qui n'a pas changé c'est sa super trivial family. Par contre, maman est bien installée. Monsieur est vraiment super craquant et le contraste wasp français bidochon et famille BCBG black américaine est jubilatoire. Mais là où la jeune femme entrechoquait grivoiserie et légèreté de la promenade parisienne, notre Julie new-yorkaise compose entre le poids de sa vie de famille et celui bien plus lourd encore de sa famille française en visite... Le poids de l'âge quoi. Drôle jusqu'à en rire pour faire plaisir à sa femme qui a choisi le film. Oui juste retour simuler c'est aimer.
Exceptionnel épisode de la vente de son âme à Vincent Gallo !
Pareil sauf que j'ai pas vu le "premier" à paris. Je rajouterai une mention speciale à Chris Rock. Quand on le connait un peu, le voir en type un peu coincé aussi credible est impressionant
C'est très drôle. La scène de la fausse tumeur avec les voisins m'a bien fait marrer.
avatar
Risingboy

Messages : 826
Date d'inscription : 10/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Azbinebrozer le Dim 15 Avr - 19:45

Vu 2 films sur ma Freebox.
L'Apollonide (Souvenirs de la maison close) n'est pas un film facile car très lent, long et construit plutôt comme une chronique. La première partie laisse une part à la sensualité mais la répétition et la réalité vécue par ses femmes, assurent une lente mais sûre débandade ! L'enfermement, l'attachement par les dettes contractées auprès de la tenancière, les violences masculines, les espoirs déçus, la maladie... La petite note d'espoir, cette jeunette qui quitte la maison close avant d'être attachée par la dette, souligne un peu plus encore l'échec des anciennes. La sensualité et l'esthétique recherchée de la maison close comme de ce bon film révèle peu à peu l'implacable entreprise.

Carnage : véritable épreuve imposée par Polanski. Pour régler à l'amiable la violence échangée entre leurs enfants deux couples vont peu à peu s'affronter, se déchirer en un après-midi... C'est vraiment une souffrance ce truc tant on a envie de partir. Heureusement le film est court. Qui est le plus ignoble ? Avec ma femme on a commencé la dispute sur ce point. Pour elle, l'avocat froid et cynique, pour moi bien sûr la femme qui moralise tout de façon très intrusive...
Alors si vous êtes un couple et que vous cherchez à échanger sur ce sujet nous vous attendons pour une soirée Carnage !!! Laughing
avatar
Azbinebrozer

Messages : 2462
Date d'inscription : 21/05/2008
Age : 56
Localisation : Dark side of the moon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  john kaltenbrunner le Lun 16 Avr - 19:10

Azbinebrozer a écrit:
Carnage : véritable épreuve imposée par Polanski. Pour régler à l'amiable la violence échangée entre leurs enfants deux couples vont peu à peu s'affronter, se déchirer en un après-midi... C'est vraiment une souffrance ce truc tant on a envie de partir. Heureusement le film est court. Qui est le plus ignoble ? Avec ma femme on a commencé la dispute sur ce point. Pour elle, l'avocat froid et cynique, pour moi bien sûr la femme qui moralise tout de façon très intrusive...
Alors si vous êtes un couple et que vous cherchez à échanger sur ce sujet nous vous attendons pour une soirée Carnage !!! Laughing

pour moi c'est Jodie Foster la plus ignoble. la bien pensante qui cache tout et veut tout bien faire.
pour madame, pareil.
avatar
john kaltenbrunner

Messages : 202
Date d'inscription : 06/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://3rocks.1fr1.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Azbinebrozer le Lun 16 Avr - 19:29

john kaltenbrunner a écrit:
Azbinebrozer a écrit:
Carnage : véritable épreuve imposée par Polanski. Pour régler à l'amiable la violence échangée entre leurs enfants deux couples vont peu à peu s'affronter, se déchirer en un après-midi... C'est vraiment une souffrance ce truc tant on a envie de partir. Heureusement le film est court. Qui est le plus ignoble ? Avec ma femme on a commencé la dispute sur ce point. Pour elle, l'avocat froid et cynique, pour moi bien sûr la femme qui moralise tout de façon très intrusive...
Alors si vous êtes un couple et que vous cherchez à échanger sur ce sujet nous vous attendons pour une soirée Carnage !!! Laughing

pour moi c'est Jodie Foster la plus ignoble. la bien pensante qui cache tout et veut tout bien faire.
pour madame, pareil.
Ha John si on est déjà 3 à être d'accord, c'est embêtant pour notre soirée...
Mais ma femme n'en démord pas... La connaissant, il y a quand même de quoi faire cette soirée carnage ! cheers
(faut quand même que je te prévienne qu'on a un cochon d'Indes... Wink )
avatar
Azbinebrozer

Messages : 2462
Date d'inscription : 21/05/2008
Age : 56
Localisation : Dark side of the moon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Brand a new TV

Message  Azbinebrozer le Jeu 26 Avr - 19:54

Après L'appolonide, Noémie macrelle rétro, enchainement de films avec la sémillante Noémie Lovsky.

Skylab de et avec Julie Delpy. Toujours un peu le même créneau : le trivial familial dommage un peu. Quand même je me rappelle l'image blonde diaphane de la Julie Delpy des débuts, c'est d'autant plus croustillant. Cette fois années soixante-dix de Az' et ambiance souvenir d'enfance, grande réunion familiale. Ennui quand même et quelques belles scènes particulièrement celles des histoires racontées ! Noémie les beaux poumons

Les adieux à la reine de Benoit Jacquot
Toujours ce style séduisant tout en mouvement de Jacquot, ses thématiques , maintenant le scénario est-il vraiment si intéressant ? La lectrice de la Reine dans l'ombre se rêve de devenir sa courtisane. Léa Seydoux a la plus belle mou du moment. Et quoi encore dans d'autre films ? Virginie Ledoyen louche très très légèrement, reste fragile. Noémie met sa belle robe d'époque.

L'armée du crime de Guediguian. Film sur le groupe résistant Manouchian. Pas de Noémie !

Beginners de Mike Mills
Mélanie Laurent et Ewan McGregor les beaux gosses croisent leur spleen. Les relations entre le fils et son père dont il découvre sur le tard l'homosexualité sont vraiment ce que j'ai préféré. Mélanie fait toujours un peu sa fière !

J'ai acheté la TV HD 3D 40 pouces ! Autant dire que l'art et l'essai c'est fini !!!
Cow-boys et envahisseurs : même avec des dialogues pas bons on garde le sourire ! Faut pas se plaindre
Les chemins de la liberté de Peter Weir. Où s'arracher d'un goulag sibérien en 1941 ? En Indes... C'est pas la porte d'a côté et plus difficile que Pékin Express. Weir na pas le talent d'un Jerzy Skolimowski (Essentiels killing) mais les grands sentiments dans de grands paysages ça le fait bien. Quel destin unique !!

La télé numérique c'est vraiment surprenant. ça peut être extraordinaire comme pourri et pourtant j'ai pris une bonne télé reparamétrée comme lu sur des sites... Selon les chaines, la pixelisation et les scènes sombres où la compression fait des ravages avec des grandes bandes. Ça manque encore d'homogénéité. Parfois on se dit qu'un peu plus de grain mais une image plus homogène... Mais bon c'est clair c'est quand même énorme !!! A moi le grand spectacle !
avatar
Azbinebrozer

Messages : 2462
Date d'inscription : 21/05/2008
Age : 56
Localisation : Dark side of the moon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Risingboy le Dim 20 Mai - 0:20

c'est le temps des copains, le temps de l'amour et de l'aventure
quand le temps va et vient, on ne pense à rien, malgré ses blessures


c'est ce que chante francoise hardy dans Moonrise kingdom et ça resume bien le petit air que traine le film pendant 1h40.
2 enfants pas hyper bien dans leur peau. une fille un peu depressive et un orphelin pas très populaire au sein de la petite compagnie scout tenue par edward norton
du coup ils partent à l'aventure et la confrerie scout essaie de les retrouver (emmener par un Bruce Willis tres convaincant)
c'est beau, en dehors du temps et on ressort de là avec l'envie de revoir les films d'anderson et de réecouter des vieux françoise hardy. c'est comme une pause dans la tourmente quotidienne, un petit moment de repos et de plenitude.
la fin du film avec le déluge est tout aussi interessante et bien que perilleuse la situation ne parvient jamais à enlever cette part d'insouciance dont les 2 enfants font preuve à travers ce recit initiatique.
avatar
Risingboy

Messages : 826
Date d'inscription : 10/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Girlafraid le Mar 29 Mai - 17:49

Je suppose qu'on en a déjà parlé au moment où il a reçu la Palme, mais j'ai enfin regardé "the tree of life" et c'est une des plus belles choses que j'aie jamais vues. Audace, beauté absolue, jeux impeccables, thématique universelle, esthétique époustouflante. Je pense que c'est le film parfait. Même les scènes de l'évolution, un peu, à première vue inutiles, ont trouvé toute leur place, je trouve, sublimement accompagnée par une BO absolument époustouflante. J'en ai pleuré longtemps pendant et longtemps après. Le film, avec un grand F, pour moi. La vie, de ses origines, à ses questionnements les plus intimes et les plus fondamentaux en un film.
avatar
Girlafraid

Messages : 367
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  rado le Mar 29 Mai - 18:04

Je profite du passage de quelqu'un sur ce forom pour annoncer que j'ai vu un film aussi, Flowers of War avec le magnifique Christian Bale. Malgré la présence de cet acteur formidable que j'adore, le film n'a pas pu être sauvé...En fait c'est un film chinois basé sur un roman, c'est l'histoire de la guerre entre la Chine et le Japon et tout ce qui s'ensuit, notamment des bombardements et des occupations des villes. Un américain se retrouve par hasard dans un couvent catholique et se présente pour prêtre pour sauver les filles chinoises qui s'y trouvent. Des prostituées cherchent aussi refuge au couvent et là on a la super équipe: putes et filles de l'école catholique...Ils doivent tous s'enfuir car ca devient chaud les soldats japonais occupent le couvent aussi...Et c'est parti pour 2½ heures...Evidemment il y a un flirt entre Christian Bale et une des prostituées qui résulte à la fin d'une scène d'amour complètement dépourvue d'originalité et un dialogue qui la précède qui était tellement banal et fleur bleue que j'ai été embarrassée...Bref, je ne sais vraiment pas comment ils ont fait pour attirer Christian Bale dans ce film...

...à noter aussi des solos de violons pour mettre bien l'accent de quand ca devenait dramatique...
avatar
rado

Messages : 3186
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Risingboy le Lun 4 Juin - 9:30

Girlafraid a écrit:Je suppose qu'on en a déjà parlé au moment où il a reçu la Palme, mais j'ai enfin regardé "the tree of life" et c'est une des plus belles choses que j'aie jamais vues. Audace, beauté absolue, jeux impeccables, thématique universelle, esthétique époustouflante. Je pense que c'est le film parfait. Même les scènes de l'évolution, un peu, à première vue inutiles, ont trouvé toute leur place, je trouve, sublimement accompagnée par une BO absolument époustouflante. J'en ai pleuré longtemps pendant et longtemps après. Le film, avec un grand F, pour moi. La vie, de ses origines, à ses questionnements les plus intimes et les plus fondamentaux en un film.

c'est vrai que c'est un grand film. j'avais peur de cet aspect "evolution du monde" justement et en fait ça donne de beaux moments visuels. On est dans une experience de cinéma plus que dans la vision d'un film.
Un coffret pas trop cher regroupe tous les films de Malick (tree of life, le nouveau monde, la ballade sauvage, les moissons du ciel et le sublime la ligne verts)
Il n'y a que les moissons du ciel que je n'ai pas vu. Les autres sont tous bons
avatar
Risingboy

Messages : 826
Date d'inscription : 10/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Azbinebrozer le Lun 4 Juin - 22:31

Risingboy a écrit:
Girlafraid a écrit:Je suppose qu'on en a déjà parlé au moment où il a reçu la Palme, mais j'ai enfin regardé "the tree of life" et c'est une des plus belles choses que j'aie jamais vues. Audace, beauté absolue, jeux impeccables, thématique universelle, esthétique époustouflante. Je pense que c'est le film parfait. Même les scènes de l'évolution, un peu, à première vue inutiles, ont trouvé toute leur place, je trouve, sublimement accompagnée par une BO absolument époustouflante. J'en ai pleuré longtemps pendant et longtemps après. Le film, avec un grand F, pour moi. La vie, de ses origines, à ses questionnements les plus intimes et les plus fondamentaux en un film.

c'est vrai que c'est un grand film. j'avais peur de cet aspect "evolution du monde" justement et en fait ça donne de beaux moments visuels. On est dans une experience de cinéma plus que dans la vision d'un film.
Un coffret pas trop cher regroupe tous les films de Malick (tree of life, le nouveau monde, la ballade sauvage, les moissons du ciel et le sublime la ligne verts)
Il n'y a que les moissons du ciel que je n'ai pas vu. Les autres sont tous bons
Les amis je bosse le sujet et je reviens ici. D'après ce philosophe protestant...
http://olivierabel.fr/nuit-ethique-les-cultures-et-le-differend/loi-et-evangile-dans-l-ethique-protestante.html
... on passe du catholicisme vers le protestantisme, d'une opposition Nature/Grâce à une opposition Nature/Agir.
Le substitut à la Grâce est bien l'Agir incarné par l'esprit d'entreprise protestant du père ! Le père et la mère n'incarnent pas 2 forces contradictoires, ils sont 2 versants du religieux protestant.
Ok je vous avoue qu'il faut que je bosse ça encore un peu... j'maitrise pô ben... Laughing
En tout cas sûr pas facile à vivre pour des p'tits bouts d'chou !




avatar
Azbinebrozer

Messages : 2462
Date d'inscription : 21/05/2008
Age : 56
Localisation : Dark side of the moon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  rado le Lun 9 Juil - 16:43

Martha Marcy May Marlene

Film de sélection au festival de Sundance ne contenant aucune vedette hollywoodienne Razz

Le rôle principal est tenu par Elizabeth Olsen, soeurette de Mary-Kate et Ashley Olsen (je ne sais pas si ce sont les noms corrects de ces deux jumelles, connues pour je ne sais plus quoi). Je savais que cette nana était actrice mais là on a eu la super preuve, elle était étonnante dans le rôle d'une jeune femme qui apparemment a des problèmes psychiques et qui a vécu une expérience extrêmement pénible dans une espèce de secte/ communauté en dehors de la société. Alors ce film a une touche très indépendante, évidemment, et le mec qui joue le rôle du leader de la secte est le mec connu de You & Me & Everyone Else We Know (tiens, en vérifiant sa biographie sur IMDb je me rends compte qu'il a joué dans American Gangster aussi, on y a parlé, Girlie mais je ne sais pas quel rôle il y tient, il a apparemment joué dans Contagion aussi) et de Winter's Bone, autre hit indépendant de Sundance où il a joué Teardrop. Le leader de cette secte est charismatique mais il fait subir des trucs atroces à tous les membres de cette communauté alternative. Le film est construit de séquences de ce qui se passe au présent (Martha retrouve sa soeur et son beau-frère après avoir crié au secours) et de ce qui s'est passé dans le passé où Martha (appelée Marcy May dans la secte) a vécu pendant deux ans dans une maison éloignée de la civilisation, en travaillant la terre et subissant les abus physiques et psychiques de ce mec et sa femme.

Le sujet est très difficile et poignant et en lisant les critiques, je ne voulais pas voir ce film mais là j'ai été séduite par le jeu des acteurs et les diffférentes questions que le film pose. Que s'est-il passé exactement? La fille souffre-t-elle de dédoublement de la personnalité, est-ce qu'elle est parano, est-ce qu'elle rêve?

Les rôles secondaires sont joués par d'autres acteurs américains un peu moins connus mais très bons aussi: par exemple, la soeur est jouée par Sarah Paulson que moi j'aime bien, elle a joué dans des séries américaines qui n'ont jamais trop décollé...mais je la trouve jolie et bonne actrice Very Happy
avatar
rado

Messages : 3186
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Azbinebrozer le Dim 15 Juil - 23:33

Vu Adieu Berthe
Public en phase avec l'âge des protagonistes.
Pas transcendant mais pas mauvais non plus.
L'indécision, l'immaturité, le manque d'engagement les qualités de l'homme d'aujourd'hui;- ) ça passe bien à 25 ans, Versailles Rives gauche, c'est énorme à 30 ans, Dieu me voit, mais à 50 ans c'est limite crédible quand même... Et vous pouvez me faire confiance ! Wink
avatar
Azbinebrozer

Messages : 2462
Date d'inscription : 21/05/2008
Age : 56
Localisation : Dark side of the moon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Girlafraid le Lun 16 Juil - 11:02

Bonjourno les copaingues,

Vu vendredi soir un amour de jeunesse de Mia Hansen Love. L'histoire de Camille et de Sullivan, l'amour de jeunesse... Ils ont quinze ans (peut-être plus ?) et ils s'aiment comme on s'aime à cet âge là, démesurément, excessivement... la moindre chose est une tragédie, on veut mourir quand l'autre n'est pas au rendez-vous. Puis, Sullivan part pour un grand voyage. Camille l'attend, attend ses lettres, se morfond. Difficile de ne pas compatir sinon s'identifier à cette jeune fille somme toute normale abandonnée par l'amour de sa vie (du moment). Camille continue dans la vie, fait d'autres rencontres, puis la rencontre de la mâturité, qui fait qu'elle devient femme, adulte... Et puis, l'amour de jeunesse revient. En gros, une passion d'adolescent avortée à quinze ans, qui doit se poursuivre et connaître son dénouement, qui sait, peut-être une certaine vengeance (ça, c'est au spectateur de décider). C'est beau, c'est juste, on ne verse jamais dans le dramatique ou les éclats clichés des ado (c'est pas LOL avec Sophie Marceau, quoi Very Happy ). C'est intelligent, ça ne juge JAMAIS et ça m'a vachement plu. Le tout est illustré par une très jolie chanson que je partage ce jour avec vous.



J'en profite pour vous souhaiter une bonne journée
avatar
Girlafraid

Messages : 367
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Azbinebrozer le Lun 16 Juil - 22:36

Girlafraid a écrit:Bonjourno les copaingues,

Vu vendredi soir un amour de jeunesse de Mia Hansen Love. L'histoire de Camille et de Sullivan, l'amour de jeunesse... Ils ont quinze ans (peut-être plus ?) et ils s'aiment comme on s'aime à cet âge là, démesurément, excessivement... la moindre chose est une tragédie, on veut mourir quand l'autre n'est pas au rendez-vous. Puis, Sullivan part pour un grand voyage. Camille l'attend, attend ses lettres, se morfond. Difficile de ne pas compatir sinon s'identifier à cette jeune fille somme toute normale abandonnée par l'amour de sa vie (du moment). Camille continue dans la vie, fait d'autres rencontres, puis la rencontre de la mâturité, qui fait qu'elle devient femme, adulte... Et puis, l'amour de jeunesse revient. En gros, une passion d'adolescent avortée à quinze ans, qui doit se poursuivre et connaître son dénouement, qui sait, peut-être une certaine vengeance (ça, c'est au spectateur de décider). C'est beau, c'est juste, on ne verse jamais dans le dramatique ou les éclats clichés des ado (c'est pas LOL avec Sophie Marceau, quoi Very Happy ). C'est intelligent, ça ne juge JAMAIS et ça m'a vachement plu. Le tout est illustré par une très jolie chanson que je partage ce jour avec vous.



J'en profite pour vous souhaiter une bonne journée
T'es so romantic poulette !
Je guette le passage à la télé. Mine de rien.
avatar
Azbinebrozer

Messages : 2462
Date d'inscription : 21/05/2008
Age : 56
Localisation : Dark side of the moon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  rado le Mer 1 Aoû - 14:00

WEEKEND

Petit film écossais sympa sur deux homos qui se rencontrent un vendredi soir en ville. L'un d'entre eux n'a pas avoué à ses parents qu'il est gay car il n'en a pas, mais le dit seulement à ses amis les plus proches. L'autre a fait son "coming-out" à l'âge de 16 ans et fonctionne de manière épanouie entre ses potes artistiques. Les deux vont se rencontrer et tomber l'un pour l'autre pendant un week-end, le problème c'est que l'Artiste va partir pour les USA, alors comment faire? Comment avouer ses sentiments sans trop s'exposer et montrer sa vraie personnalité? C'est pas seulement une histoire d'amour gay, c'est une histoire d'amour tout court avec de l'humour, de l'homo-érotique qui nous défie un petit peu dans nos perceptions bourgeoises, le tout accompagné, évidemment, de la musique de John Grant.

Moi j'ai bien aimé mais franchement j'en attendais un peu plus car l'accueil du public mondial avait apparemment dépassé tout attente...J'étais un peu décue

Pour rappel, ca vient aux génériques Laughing

avatar
rado

Messages : 3186
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Azbinebrozer le Dim 21 Oct - 19:55

Risingboy a écrit:c'est le temps des copains, le temps de l'amour et de l'aventure
quand le temps va et vient, on ne pense à rien, malgré ses blessures


c'est ce que chante francoise hardy dans Moonrise kingdom et ça resume bien le petit air que traine le film pendant 1h40.
2 enfants pas hyper bien dans leur peau. une fille un peu depressive et un orphelin pas très populaire au sein de la petite compagnie scout tenue par edward norton
du coup ils partent à l'aventure et la confrerie scout essaie de les retrouver (emmener par un Bruce Willis tres convaincant)
c'est beau, en dehors du temps et on ressort de là avec l'envie de revoir les films d'anderson et de réecouter des vieux françoise hardy. c'est comme une pause dans la tourmente quotidienne, un petit moment de repos et de plenitude.
la fin du film avec le déluge est tout aussi interessante et bien que perilleuse la situation ne parvient jamais à enlever cette part d'insouciance dont les 2 enfants font preuve à travers ce recit initiatique.
Vu aussi Moonrise Kingdom, très beau petit film enfantin mais pas seulement.
Un format pop comme un film XTC à ma petite tête !
Les adultes sont à l'ouest, Bill Murray et surtout Bruce Willis à quasi contre emploi, Edward Norton niaiseux matheux !
C'est pas l'camp scout mais ouaih une bonne 'tite cabane, ça manque !

Tarzan
avatar
Azbinebrozer

Messages : 2462
Date d'inscription : 21/05/2008
Age : 56
Localisation : Dark side of the moon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 24 sur 25 Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum