les films qu'on a vus.

Page 23 sur 25 Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24, 25  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Risingboy le Ven 20 Jan - 21:08

Azbinebrozer a écrit:Vu aussi comme Rising "Essential Killing".
C'est du minimaliste, brut mais du très très bon cinéma.
"Capturé par les forces américaines en Afghanistan, Mohammed est envoyé dans un centre de détention tenu secret.
Lors d’un transfert, il réchappe d’un accident et se retrouve en fuite dans une forêt inconnue.
Traqué sans relâche par une armée sans existence officielle, Mohammed fera tout pour assurer sa survie."

On est pas loin de "La route" à l'échelle d'un homme seul dans une nature hostile qui ne peut trouver aucun salut des humains, condamné au silence, à errer sans carte sans savoir où il est et avec une chance de s'en sortir quasi nulle. C'est magnifiquement filmé, probablement mieux encore en salle. Côté dialogue et scénario c'est très short donc du cinéma difficile, mais une suite de scènes de survie souvent très poignantes.
Ris' peu pas t'aider pour le reste... j'ai raté depuis 30 ans tous ses films, certains m'avaient pourtant bien fait envie à l'époque. J'aimerais particulièrement voir le Ferdydurke ayant lu le très recommandable roman de Witold Gombrowicz.

J'ai vu "le depart" avec JP Leaud, de Jerzy le week end dernier. un type qui veut faire une course de bagnole et qui deambule dans les rues de Bruxelles pour trouver l'argent pour participer.
je ne savais pas que c'etait lui mais j'avais vu 4 nuits avec anna. je crois que je m'etais un peu ennuyé
avatar
Risingboy

Messages : 826
Date d'inscription : 10/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Em' le Sam 21 Jan - 10:09

Risingboy a écrit:millenium,

bien, dès le générique tu sais à qui t'as affaire avec un immigrant song de led zep rafistolé par trent reznor
fincher ne change que la fin, un peu. si non c'est fidèle. fidèle au film suedois même. faudrais que je le revois. Ce serait interessant de comparer.
c'est un peu le souci. adapté un livre qui a été adapté il y a peu, c'est pas simple de creer la surprise.
Pour Daniel Craig, ça le fait sans problème. crédible en suedois.
La Lisbeth Sallander de Fincher est un peu moins "dark" que celle du film suedois.
la scène de viol est plus derangeante.
Pas le film de l'année comme son precedent long metrage mais c'est un honnete divertissement





c'est clair, j'ai regardé la version suédoise qui est passé la semaine dernière à la télé,
n'ayant pas lu le bouquin j'ai trouvé l'intrigue passionnante même si j'ai deviné assez vite le coupable
avatar
Em'

Messages : 3758
Date d'inscription : 22/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Azbinebrozer le Mer 25 Jan - 22:55

Vu J.Edgar de Clint Eastwood ce week-end.
J'ai bien aimé ce qui ne fut pas le cas pour certains de ses films récents.

Je ne connaissais rien de rien de l'histoire de ce type qui monte et gère le FBI sur 67 générations de président US !
Léonardo est impressionnant. Le film offre de très belle scènes, certaines très émouvantes. Par contre le souvenir du film laisse quand même un goût plus mitigé. D'abord l'angle choisi est très psychologique. On peut pendant le film être touché par le fait que l'ex-inspecteur Harry aborde l'homosexualité avec tant de délicatesse. Mais une fois ses scènes très touchantes passées, on se demande un peu après le film ce que nous dit le film. Il y a bien les dernières voix off du héros qui semble croire à sa croisade contre les ennemis des États-Unis. Et il faut peut-être considérer qu'Eastwood lui-même, républicain, s'y reconnaît en partie.

Il y a aussi quelque chose sur la vieillesse. Tout le monde est un peu gêné par la qualité du maquillage des 2 personnages âgées, particulièrement de l'ami de Edgar, très forcé ! Il faut peut-être considérer cette fois qu'Eastwood lui-même, nous parle de la détresse de vieillir. Peut-être que ce qui fait le thème de ce film c'est l'écart entre la volonté de maîtrise, de contrôler le pays et les hommes, véritable obsession, et la faille personnelle de Edgar (pour rappel être homosexuel dans ces états-unis c'est pire qu'en Europe où l'état providence encadre le social, c'est ne plus être en mesure d'être un soutien familial), puis la détresse de cette vieillesse qui n'arrive pas à lâcher l'affaire.
La faille crée la volonté de contrôle qui génère sa propre obsession et ne peut trouver sa limite ? De fait, le FBI, un état un rien totalitaire, oligarchie, gérontocratie, dans un état démocratique jeune et passé sous le règne du glamour ?

Plus prosaïquement, rappelons à Hollywood qu'il ne sera plus toléré que Naomi Watts soit maquillée en petite vieille durant les ¾ d'un film ! Clint est-ce que tu bandes encore ou quoi ? elephant
avatar
Azbinebrozer

Messages : 2462
Date d'inscription : 21/05/2008
Age : 56
Localisation : Dark side of the moon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Risingboy le Dim 29 Jan - 19:49

Azbinebrozer a écrit:Vu J.Edgar de Clint Eastwood ce week-end.
J'ai bien aimé ce qui ne fut pas le cas pour certains de ses films récents.

Je ne connaissais rien de rien de l'histoire de ce type qui monte et gère le FBI sur 67 générations de président US !
Léonardo est impressionnant. Le film offre de très belle scènes, certaines très émouvantes. Par contre le souvenir du film laisse quand même un goût plus mitigé. D'abord l'angle choisi est très psychologique. On peut pendant le film être touché par le fait que l'ex-inspecteur Harry aborde l'homosexualité avec tant de délicatesse. Mais une fois ses scènes très touchantes passées, on se demande un peu après le film ce que nous dit le film. Il y a bien les dernières voix off du héros qui semble croire à sa croisade contre les ennemis des États-Unis. Et il faut peut-être considérer qu'Eastwood lui-même, républicain, s'y reconnaît en partie.

Il y a aussi quelque chose sur la vieillesse. Tout le monde est un peu gêné par la qualité du maquillage des 2 personnages âgées, particulièrement de l'ami de Edgar, très forcé ! Il faut peut-être considérer cette fois qu'Eastwood lui-même, nous parle de la détresse de vieillir. Peut-être que ce qui fait le thème de ce film c'est l'écart entre la volonté de maîtrise, de contrôler le pays et les hommes, véritable obsession, et la faille personnelle de Edgar (pour rappel être homosexuel dans ces états-unis c'est pire qu'en Europe où l'état providence encadre le social, c'est ne plus être en mesure d'être un soutien familial), puis la détresse de cette vieillesse qui n'arrive pas à lâcher l'affaire.
La faille crée la volonté de contrôle qui génère sa propre obsession et ne peut trouver sa limite ? De fait, le FBI, un état un rien totalitaire, oligarchie, gérontocratie, dans un état démocratique jeune et passé sous le règne du glamour ?

Plus prosaïquement, rappelons à Hollywood qu'il ne sera plus toléré que Naomi Watts soit maquillée en petite vieille durant les ¾ d'un film ! Clint est-ce que tu bandes encore ou quoi ? elephant

ouais c'est un biopic très academique avec une interpretation, aussi bonne soit-elle, parametré pour les oscars. j'aime bien leo mais n'est-il pas en train de devenir un acteur chiant ?

mitigé egalement même si l'histoire est interessante vu que je ne connaissais pas grand chose de ce type. je ne sais pas s'il faut voir ce que tu decris par rapport à la vieillesse mais il est clair que le maquillage du pote d'hoover est assez ridicule

avatar
Risingboy

Messages : 826
Date d'inscription : 10/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Azbinebrozer le Lun 30 Jan - 11:02

Risingboy a écrit:
Azbinebrozer a écrit:Vu J.Edgar de Clint Eastwood ce week-end.
J'ai bien aimé ce qui ne fut pas le cas pour certains de ses films récents.

Je ne connaissais rien de rien de l'histoire de ce type qui monte et gère le FBI sur 67 générations de président US !
Léonardo est impressionnant. Le film offre de très belle scènes, certaines très émouvantes. Par contre le souvenir du film laisse quand même un goût plus mitigé. D'abord l'angle choisi est très psychologique. On peut pendant le film être touché par le fait que l'ex-inspecteur Harry aborde l'homosexualité avec tant de délicatesse. Mais une fois ses scènes très touchantes passées, on se demande un peu après le film ce que nous dit le film. Il y a bien les dernières voix off du héros qui semble croire à sa croisade contre les ennemis des États-Unis. Et il faut peut-être considérer qu'Eastwood lui-même, républicain, s'y reconnaît en partie.

Il y a aussi quelque chose sur la vieillesse. Tout le monde est un peu gêné par la qualité du maquillage des 2 personnages âgées, particulièrement de l'ami de Edgar, très forcé ! Il faut peut-être considérer cette fois qu'Eastwood lui-même, nous parle de la détresse de vieillir. Peut-être que ce qui fait le thème de ce film c'est l'écart entre la volonté de maîtrise, de contrôler le pays et les hommes, véritable obsession, et la faille personnelle de Edgar (pour rappel être homosexuel dans ces états-unis c'est pire qu'en Europe où l'état providence encadre le social, c'est ne plus être en mesure d'être un soutien familial), puis la détresse de cette vieillesse qui n'arrive pas à lâcher l'affaire.
La faille crée la volonté de contrôle qui génère sa propre obsession et ne peut trouver sa limite ? De fait, le FBI, un état un rien totalitaire, oligarchie, gérontocratie, dans un état démocratique jeune et passé sous le règne du glamour ?

Plus prosaïquement, rappelons à Hollywood qu'il ne sera plus toléré que Naomi Watts soit maquillée en petite vieille durant les ¾ d'un film ! Clint est-ce que tu bandes encore ou quoi ? elephant

ouais c'est un biopic très academique avec une interpretation, aussi bonne soit-elle, parametré pour les oscars. j'aime bien leo mais n'est-il pas en train de devenir un acteur chiant ?

mitigé egalement même si l'histoire est interessante vu que je ne connaissais pas grand chose de ce type. je ne sais pas s'il faut voir ce que tu decris par rapport à la vieillesse mais il est clair que le maquillage du pote d'hoover est assez ridicule

Oui le maquillage de Hoover de face ça va, de côté on voit les raccords... Celui de son compagnon est outré...
Pour compléter, c'est comme s'ils incarnaient paradoxalement un anti-communisme sous les traits séniles de dirigeants soviétiques : les Brevnev, Andropov, Tchernenko...
Stratégie pour Hollywood ? C'est marrant parce que j'ai eu le sentiment que Clint jouait un peu la provo mais sur la question des vieux. Après Space cow-boys où il imposait des vieux à la NASA, c'est comme si avec J.Edgar il imposait des vieux mais vraiment vieux à Hollywood en quête de glamour !
Je crois qu'il s'amuse. C'est de l'humour pour Azbine ! Wink
avatar
Azbinebrozer

Messages : 2462
Date d'inscription : 21/05/2008
Age : 56
Localisation : Dark side of the moon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Risingboy le Mar 7 Fév - 22:36

Il n'y a pas de rapport sexuel.

non ce n'est pas le resumé de ma dernière nuit mais un film sur l'envers du décor des tournages de scène porno avec notemment HPG.
Voir HPG expliquer à une actrice comment exercer une fellation pour que celle ci soit bien filmé n'est pas que drole. en effet tout ça est parfois très loin de l'image que l'on peut s'en faire. Entre les acteurs qui ont des difficultés à être à la hauteur, les produits pour simuler des ejaculations digne de ce nom on se dit que tout ça reste finalement un job avec ses contraintes et pas des moindres

Tatsumi

superbe film sur l'auteur de manga tatsumi, l'inventeur du "manga adulte", plus ou moins.
l'interet principal c'est de voir les differentes etapes de la vie de l'auteur entremelée de quelques unes de ses histoires dont l'une m'a halluciné. on y voit un type prenant en photo une reproduction murale. un enfant masse sa mère. la photo est un gros succès mais il ne s'agissait pas tout à fait d'un massage...
je raconte pas plus
avatar
Risingboy

Messages : 826
Date d'inscription : 10/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  rado le Jeu 9 Fév - 10:31

Carnage- Roman Polanski

Adapté de la pièce de théâtre Le Dieu du carnage, ce film se déroule dans un appartement du Brooklyn mais a été entièrement filmé en studio. En effet, le film rappelle énormèment la structure d'une pièce de théâtre à cause de l'appartement qui est son seul décor. Deux couples de parents se rencontrent autour d'un incident avec leurs enfants où l'un a battu l'autre- on n'en apprend jamais la cause. Kate Winslet et Christoph Waltz sont le couple yuppie et John C. Reilly et Jodie Foster- les altermondialistes artsy-fartsy écrivant sur les conflits en Afrique. Jodie Foster, convaincue que l'on peut résoudre tout problème par le dialogue casse les couiles à tout le monde, son mari inclus (John C. Reilly excellent- comme toujours). Kate Winslet bien chic et soignée gerbe sur la table, Christoph Waltz n'arrête pas de parler dans son BlackBerry...Bref- jouissif! Je vous le recommande à tous- on passe une bonne heure en compagnie de ses personnages qui tentent de résoudre un conflit mais finissent par se bourrer la gueule au whiskey et philosopher sur leur vie (minable).
avatar
rado

Messages : 3186
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Em' le Jeu 9 Fév - 10:32

Risingboy a écrit:Il n'y a pas de rapport sexuel.

non ce n'est pas le resumé de ma dernière nuit mais un film sur l'envers du décor des tournages de scène porno avec notemment HPG.
Voir HPG expliquer à une actrice comment exercer une fellation pour que celle ci soit bien filmé n'est pas que drole. en effet tout ça est parfois très loin de l'image que l'on peut s'en faire. Entre les acteurs qui ont des difficultés à être à la hauteur, les produits pour simuler des ejaculations digne de ce nom on se dit que tout ça reste finalement un job avec ses contraintes et pas des moindres



très peu pour moi je pense que je vais préférer mater bright star et ses effleurements de mains lol!
avatar
Em'

Messages : 3758
Date d'inscription : 22/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  rado le Jeu 9 Fév - 10:37

Em' a écrit:
Risingboy a écrit:Il n'y a pas de rapport sexuel.

non ce n'est pas le resumé de ma dernière nuit mais un film sur l'envers du décor des tournages de scène porno avec notemment HPG.
Voir HPG expliquer à une actrice comment exercer une fellation pour que celle ci soit bien filmé n'est pas que drole. en effet tout ça est parfois très loin de l'image que l'on peut s'en faire. Entre les acteurs qui ont des difficultés à être à la hauteur, les produits pour simuler des ejaculations digne de ce nom on se dit que tout ça reste finalement un job avec ses contraintes et pas des moindres



très peu pour moi je pense que je vais préférer mater bright star et ses effleurements de mains lol!
Haha, ouais Em, c'est vrai que c'est différent Laughing Sinon mate Drive, là-aussi il y a effleurement de mains que j'avais oublié, tiens...Je l'ai revu l'autre soir et depuis je n'arrive plus à penser à autre chose que ce film que je trouve encore meilleur!!! La première fois déjà je l'avais trouvé excellent et j'avais saisi son potentiel de film-culte mais là la seconde fois ne fait que cémenter mon opinion! Un film, une histoire racontée en 92 minutes, du vol, de la violence, de l'amour, que veux-tu!!!
avatar
rado

Messages : 3186
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Em' le Jeu 9 Fév - 10:58

rado a écrit:
Em' a écrit:
Risingboy a écrit:Il n'y a pas de rapport sexuel.

non ce n'est pas le resumé de ma dernière nuit mais un film sur l'envers du décor des tournages de scène porno avec notemment HPG.
Voir HPG expliquer à une actrice comment exercer une fellation pour que celle ci soit bien filmé n'est pas que drole. en effet tout ça est parfois très loin de l'image que l'on peut s'en faire. Entre les acteurs qui ont des difficultés à être à la hauteur, les produits pour simuler des ejaculations digne de ce nom on se dit que tout ça reste finalement un job avec ses contraintes et pas des moindres



très peu pour moi je pense que je vais préférer mater bright star et ses effleurements de mains lol!
Haha, ouais Em, c'est vrai que c'est différent Laughing Sinon mate Drive, là-aussi il y a effleurement de mains que j'avais oublié, tiens...Je l'ai revu l'autre soir et depuis je n'arrive plus à penser à autre chose que ce film que je trouve encore meilleur!!! La première fois déjà je l'avais trouvé excellent et j'avais saisi son potentiel de film-culte mais là la seconde fois ne fait que cémenter mon opinion! Un film, une histoire racontée en 92 minutes, du vol, de la violence, de l'amour, que veux-tu!!!

tu me donnes grave envie de le voir, je sens qu'on va pas attendre et qu'on va le louer!
je te dirais que question violence (second degré certes mais quand même pale ) Géry m'a bien préparé avec le film "machete" l'autre soir Razz
les mecs des fois ils font chier avec leurs films-de-mecs ! Razz




[img] [/img]
avatar
Em'

Messages : 3758
Date d'inscription : 22/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  rado le Jeu 9 Fév - 11:43

Em' a écrit:
rado a écrit:
Em' a écrit:
Risingboy a écrit:Il n'y a pas de rapport sexuel.

non ce n'est pas le resumé de ma dernière nuit mais un film sur l'envers du décor des tournages de scène porno avec notemment HPG.
Voir HPG expliquer à une actrice comment exercer une fellation pour que celle ci soit bien filmé n'est pas que drole. en effet tout ça est parfois très loin de l'image que l'on peut s'en faire. Entre les acteurs qui ont des difficultés à être à la hauteur, les produits pour simuler des ejaculations digne de ce nom on se dit que tout ça reste finalement un job avec ses contraintes et pas des moindres



très peu pour moi je pense que je vais préférer mater bright star et ses effleurements de mains lol!
Haha, ouais Em, c'est vrai que c'est différent Laughing Sinon mate Drive, là-aussi il y a effleurement de mains que j'avais oublié, tiens...Je l'ai revu l'autre soir et depuis je n'arrive plus à penser à autre chose que ce film que je trouve encore meilleur!!! La première fois déjà je l'avais trouvé excellent et j'avais saisi son potentiel de film-culte mais là la seconde fois ne fait que cémenter mon opinion! Un film, une histoire racontée en 92 minutes, du vol, de la violence, de l'amour, que veux-tu!!!

tu me donnes grave envie de le voir, je sens qu'on va pas attendre et qu'on va le louer!
je te dirais que question violence (second degré certes mais quand même pale ) Géry m'a bien préparé avec le film "machete" l'autre soir Razz
les mecs des fois ils font chier avec leurs films-de-mecs ! Razz




[img] [/img]
Ouais c'est vrai, ce film est violent et c'est la violence (second degré, comme tu fais bien de préciser, Em, à tel point que la première fois où je l'ai vu, des gens ont rigolé dans la salle) que l'on retient en premier mais l'histoire d'amour est très douce aussi et comme une de mes copines dit, "c'est le film le plus romantique que j'aie vu depuis un moment". J'adhère
avatar
rado

Messages : 3186
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Risingboy le Sam 11 Fév - 12:43

Elles

Juliette Binoche enquête sur la prostitution etudiante. Dans le même temps elle gere 2 ados caricaturaux (un accro aux jeux videos et un branleur fumeur) et un mari qui s'en fout.
bof bof. ça s'oublie assez vite même si c'est pas specialement desagreable

La desintegration

un jeune de banlieu typé comme on l'imagine à toutes les peines du monde à trouver du boulot pour les raisons qu'on imagine. Si sa famille le pousse à perseverer, d'autres personnes moins bien intentionnées l'orientent vers autre chose. On voit toute la demarche des "rabatteurs" qui petit à petit amènent les jeunes en colère à se rebeller contre la societé. tout ça est assez "classique" finalement mais le film est très interessant tout comme la discussion qui a suivie avec Philippe Faucon, le realisateur. les raisons qui conduisent à l'irreparable, les solutions possibles... ont été abordées tout comme la manière dont s'est documenté le realisateur ou le choix des acteurs
avatar
Risingboy

Messages : 826
Date d'inscription : 10/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  john kaltenbrunner le Dim 12 Fév - 11:45

je vois toujours les films vachement en retard. du coup, je ne sais plus ce que vous en avez pensé ici...


mouais....est-ce que ça vaut le cirque qu'on a fait autour de ce film?

je n'ai entendu personne parler de la scène immonde où ces flics des moeurs rigolent grassement parce qu'une pauvre gamine a accepté de faire des gâteries à quelques mecs pour récupérer son portable.
étonnant alors que le propos du film est justement de montrer des flics qui ne jugent pas, qui font le maximum pour aider les victimes.
comment laisser passer une telle scène? j'en suis resté sur le cul (c'est le cas de le dire!)

sinon, niveau scénario, comment dire, y'en a pas vraiment.

ah les acteurs sont bons! ça je suis d'accord.
avatar
john kaltenbrunner

Messages : 202
Date d'inscription : 06/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://3rocks.1fr1.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Azbinebrozer le Dim 12 Fév - 14:29

john kaltenbrunner a écrit:je vois toujours les films vachement en retard. du coup, je ne sais plus ce que vous en avez pensé ici...


mouais....est-ce que ça vaut le cirque qu'on a fait autour de ce film?

je n'ai entendu personne parler de la scène immonde où ces flics des moeurs rigolent grassement parce qu'une pauvre gamine a accepté de faire des gâteries à quelques mecs pour récupérer son portable.
étonnant alors que le propos du film est justement de montrer des flics qui ne jugent pas, qui font le maximum pour aider les victimes.
comment laisser passer une telle scène? j'en suis resté sur le cul (c'est le cas de le dire!)

sinon, niveau scénario, comment dire, y'en a pas vraiment.

ah les acteurs sont bons! ça je suis d'accord.
Salut John,
Le film a été très apprécié par une partie du fofo.
La question est donc : peut-on émettre des réserves sur ce film sans être un pervers sexuels ? Embarassed
C'est vrai que le film peut apparaitre comme une accumulation de cas. J'ai bien aimé ce film même si sur ce point je trouve oui qu'il y a surenchère dans l'émotion. Mais c'est aussi le sujet du film qui décrit comment cette surenchère crée et emporte un groupe peu à peu sur des pentes dangereuses. Il y a quand même là un scénario ?
La scène de la jeune fille montre un groupe qui sort c'est vrai du professionnel. Un peu à l'idée que l'on se fait de ce qu'on entend en salle de garde en hosto ?
Le groupe passe ici de l'attitude pro à celle de l'émotion le rire. Qui scelle le groupe.
J'y vois moi dans le recours pour une fois à une autre émotion, le rire, à l'inverse à un moment de prise de recul. Si professionnellement les flics ont faux, j'ai trouvé pour ma part que la gamine répond (et pose une question je crois...) avec une fausse ingénuité moralement douteuse.
avatar
Azbinebrozer

Messages : 2462
Date d'inscription : 21/05/2008
Age : 56
Localisation : Dark side of the moon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  john kaltenbrunner le Dim 12 Fév - 16:38

salut brother,

hé, non mais j'ai bien aimé aussi.

la scène qui dérange dont j'ai parlé et que tu reprends, ok, ça scelle le groupe des flics, pourquoi pas, mais c'est au détriment de la victime (peu importe ce qu'elle est d'ailleurs).

avatar
john kaltenbrunner

Messages : 202
Date d'inscription : 06/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://3rocks.1fr1.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Em' le Dim 12 Fév - 18:44

john kaltenbrunner a écrit:je vois toujours les films vachement en retard. du coup, je ne sais plus ce que vous en avez pensé ici...


mouais....est-ce que ça vaut le cirque qu'on a fait autour de ce film?

je n'ai entendu personne parler de la scène immonde où ces flics des moeurs rigolent grassement parce qu'une pauvre gamine a accepté de faire des gâteries à quelques mecs pour récupérer son portable.
étonnant alors que le propos du film est justement de montrer des flics qui ne jugent pas, qui font le maximum pour aider les victimes.
comment laisser passer une telle scène? j'en suis resté sur le cul (c'est le cas de le dire!)

c'est dingue comment d'un individu à l'autre on peut avoir un ressenti complètement différent!
pour ma part j'ai adoré cette scène, les flics de cette brigade ont certainement besoin d'avoir ces soupapes de décompression: rire du pire, rire de l'absurdité de la situation, quand une jeune ado a complètement perdu le sens du bien et mal, de l'estime de soi, a un rapport à la sexualité et à l'autre sexe que l'on pourrait qualifier de déviant;
en plus cette gamine parait tellement à l'ouest qu'elle ne semble pas affectée par ces rires, le travail à faire dans son cerveau dépasse largement l'impact de ce délire entre flics! et de toute façon ne relève pas de leur fonction
j'ai fait la même analogie qu'Az' avec le milieu médical, pour les toubibs le rire, la déconne c'est sûrement un moyen aussi de garder la distance et se protéger, même si ça peut paraitre cynique,
de plus le film est loin d'être fait que de ça, y'a aussi des séquences ou les flics, même après des années de boutique, s'en prennent encore plein la gueule et son estomaqués pendant des auditions, je pense à celle de la mère de famille qui secoue et masturbe ses enfants...
et pour finir je te dirais que ce genre de scènes, c'est aussi une soupape de décompression.....pour le spectateur, moi elle m'a fait beaucoup rire, Dieu sait si derrière c'est glauque à souhait je te l'accorde, si cette brigade n'avait été montrée que sous un angle pathos le film aurait très pénible émotionnellement à regarder, nan?



sinon, niveau scénario, comment dire, y'en a pas vraiment.

ah les acteurs sont bons! ça je suis d'accord.
avatar
Em'

Messages : 3758
Date d'inscription : 22/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  john kaltenbrunner le Dim 12 Fév - 23:42

oui, Em, je comprends ce point de vue.
la gamine en question a l'air à l'ouest, c'est sûr.
mais la déconne entre flics ne se fait pas devant les victimes. je ne peux pas y croire. t'imagines l'impact sur cette personne, même à l'ouest, quand elle finira par comprendre.

j'ai regretté que le personnage de Foïs ne soit pas plus présent. dommage. il était intéressant.
j'ai trouvé qu'on survolait un peu chaque perso au lieu de fouiller certains d'entre eux.

héhé on dirait que j'ai détesté le film.
si je devais mettre une note, ça serait 13/20
avatar
john kaltenbrunner

Messages : 202
Date d'inscription : 06/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://3rocks.1fr1.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Em' le Lun 13 Fév - 10:49

john kaltenbrunner a écrit:oui, Em, je comprends ce point de vue.
la gamine en question a l'air à l'ouest, c'est sûr.
mais la déconne entre flics ne se fait pas devant les victimes. je ne peux pas y croire. t'imagines l'impact sur cette personne, même à l'ouest, quand elle finira par comprendre.

nan mais c'est vrai que ça craint qu'ils se marrent comme ça devant cette pauv' fille, on peut toujours imaginer qu'ensuite ils aient rattrapé le tir avec la gamine en lui expliquant qu'ils ne se foutent pas de sa gueule, le film ne le montre pas

j'ai regretté que le personnage de Foïs ne soit pas plus présent. dommage. il était intéressant.
j'ai trouvé qu'on survolait un peu chaque perso au lieu de fouiller certains d'entre eux.

en même temps c'est un film choral donc décrypter en détail la psychologie de tous les flics c'était pas possible,
en plus moi je trouve que l'on comprend beaucoup d'eux dans les scènes de dialogues - très réussies, je pense en particulier au repas au réfectoire - quand ils sont entre eux


héhé on dirait que j'ai détesté le film.
si je devais mettre une note, ça serait 13/20

moi je lui met un 19/20 parce que je l'ai vu deux fois, et que la seconde fois c'était encore mieux,
parce que j'ai été happée pendant deux heures, j'ai trouvé le film jubilatoire, le ciné on y va aussi pour ne pas ressortir tiède de la salle, j'adore quand un film me poursuit ensuite, que j'ai besoin d'en parler...
parce que les acteurs sont bluffants de naturel, et qu'on est bluffé du coup par la direction d'acteurs de Maiween,
le film a des faiblesses, parfois c'est vrai une surenchère dans le pathos, l'émotion comme dit Az, y'a clairement des petits moments ou elle en fait trop Maiween, mais c'est un "chien fou", elle ne maitrise pas toujours son énergie et ses propres émotions très certainement (elle parait bien borderline comme fille, c'est pas peut dire) , mais son film c'est comme regarder un live de Beth Ditto, c'est pas toujours très juste mais c'est cash, on en prend plein la gueule et c'est l"pied!
avatar
Em'

Messages : 3758
Date d'inscription : 22/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Girlafraid le Mer 15 Fév - 15:35

Salut les enfants,

Ca faisait un bail que je n'avais pas posté mais j'ai vu et entendu des petites choses intéressantes ces derniers temps alors je m'en viens me promener ici !

D'abord, je suis en retard, mais j'ai vu "kick-ass" ce weekend (il passe sur canal actuellement) et j'ai trouvé ça absolument sidérant.
Ce film est une surprise d'un bout à l'autre, avec des trouvailles de mise en scène que j'ai trouvées extra.
Pas besoin de résumer l'histoire, j'imagine vu que le film est déjà sorti, il y a un bail.
C'est un film totalement "transgenre". Pas vraiment une comédie mais avec des moments hyper drôles, très loufoques. Pas un teenage movie mais les héros en sont tous, avec les problématiques que l'on connait aux teenagers de ces âges là. Un film de super-héros fabriqués de toutes pièces, sans aucun super pouvoirs... bref, tout est comme ça. C'est, au début, tout à fait déroutant mais finalement le tout passe très bien avec des clins d'oeil irrésistibles à Tarantino. Un chapeau bas et une très belle surprise pour moi.

Vu aussi, J. Edgar, le film sur le fondateur controversé du FBI. Je me suis ennuyée à mourir en ayant l'impression que ce film était davantage destiné aux ados américains pour qu'ils revisent l'histoire de leur propre pays. Di Caprio est bon, c'est certain, mais pour moi, la mayonnaise n'a pas pris...

Carnage. J'y allais à reculons parce que c'était Yasmina Reza et que c'était du théâtre au cinéma mais j'ai été conquise. Par tous les acteurs, par la mise en scène. TOUT. validation.

Millenium. Putain, on nous rabat les oreilles avec ces bouquins et ces films depuis 5 ans pour ça ? Des nazis qui abusent leurs enfants. Déception absolue (je n'ai pas lu les livres, j'ai commencé les livres et ai vite abandonné, ça m'a saoulée). Le point positif c'est évidemment le personnage de Lisbeth qui pourrait mériter des thèses cinématographiques et littéraires. Rooney Mara éclipse largement Daniel Craig. C'est beau, c'est bien mis en scène, mais je me suis malgré tout fait chier...

avatar
Girlafraid

Messages : 367
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Em' le Jeu 16 Fév - 10:29

Girlafraid a écrit:Salut les enfants,

Ca faisait un bail que je n'avais pas posté mais j'ai vu et entendu des petites choses intéressantes ces derniers temps alors je m'en viens me promener ici !

D'abord, je suis en retard, mais j'ai vu "kick-ass" ce weekend (il passe sur canal actuellement) et j'ai trouvé ça absolument sidérant.
Ce film est une surprise d'un bout à l'autre, avec des trouvailles de mise en scène que j'ai trouvées extra.
Pas besoin de résumer l'histoire, j'imagine vu que le film est déjà sorti, il y a un bail.
C'est un film totalement "transgenre". Pas vraiment une comédie mais avec des moments hyper drôles, très loufoques. Pas un teenage movie mais les héros en sont tous, avec les problématiques que l'on connait aux teenagers de ces âges là. Un film de super-héros fabriqués de toutes pièces, sans aucun super pouvoirs... bref, tout est comme ça. C'est, au début, tout à fait déroutant mais finalement le tout passe très bien avec des clins d'oeil irrésistibles à Tarantino. Un chapeau bas et une très belle surprise pour moi.

Vu aussi, J. Edgar, le film sur le fondateur controversé du FBI. Je me suis ennuyée à mourir en ayant l'impression que ce film était davantage destiné aux ados américains pour qu'ils revisent l'histoire de leur propre pays. Di Caprio est bon, c'est certain, mais pour moi, la mayonnaise n'a pas pris...

Carnage. J'y allais à reculons parce que c'était Yasmina Reza et que c'était du théâtre au cinéma mais j'ai été conquise. Par tous les acteurs, par la mise en scène. TOUT. validation.

Millenium. Putain, on nous rabat les oreilles avec ces bouquins et ces films depuis 5 ans pour ça ? Des nazis qui abusent leurs enfants. Déception absolue (je n'ai pas lu les livres, j'ai commencé les livres et ai vite abandonné, ça m'a saoulée). Le point positif c'est évidemment le personnage de Lisbeth qui pourrait mériter des thèses cinématographiques et littéraires. Rooney Mara éclipse largement Daniel Craig. C'est beau, c'est bien mis en scène, mais je me suis malgré tout fait chier...


c'est ballot Girlie tu oublies de parler du film "requiem pour une tueuse" avec Cornillac et Mélanie Laurent Razz
avatar
Em'

Messages : 3758
Date d'inscription : 22/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  rado le Jeu 16 Fév - 11:00

My Week with Marilyn

Le film qui fait tant de bruit à cause de la prestation de Michelle Williams.

Marilyn Monroe vient en Angleterre pour tourner un film avec Sir Laurence Olivier. Le troisième assistant du réalisateur a écrit un journal sur le tournage du film et on raconte l'histoire de son point de vue. Issu d'une famille friquée, il veut quand même travailler dans le monde du cinéma et fait tout pour rejoindre l'équipe de Sir Laurence Olivier. Marilyn, quant à elle, arrive en Angleterre avec son troisième mari, Arthur Miller et fait chier tout le monde sur le tournage avec son assistante à la con, Paula, qui est là pour la louer jusqu'aux étoiles, et ses retards de trois heures. Marilyn trouve dans le jeune troisième assistant, Colin, un ami et admirateur fidèle (voire plus! Embarassed ) et on filme leur escapade pendant une journée ainsi que quelques épisodes de cette romance-rêverie.

La première partie du film est nettement plus forte, en saisissant très bien l'ambiance sur un tournage, les relations entre les membres de l'équipe et en décrivant tous les autres personnages- production, syndicats etc. Marilyn n'est pas la star de la première partie, et franchement, ce n'était pas pour me déplaire. La seconde partie a été nettement moins intéressante pour moi avec le personnage agacant et irritant de Marilyn. Michelle Williams joue très très bien, le doute n'est pas là. Moi je la préfère quand même dans des drames plus véridiques, comme Blue Valentine où pour moi elle montre vraiment toute son exclusivité et vulnérabilité (--> grand talent) en tant qu'actrice. Mais c'est sûr qu'Hollywood aime des prestations comme celle dans My Week w/ Marilyn parce que là, on s'adresse à plus grande star de tous les temps, alors ca ne peut être que bon quoi Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes

Bref, un bon moment mais sans plus- pour moi ca reste un petit film complètement oubliable qui n'a en rien chamboulé ma vision sur le monde et l'art cinématographique.
avatar
rado

Messages : 3186
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  thefox le Ven 17 Fév - 16:32

rado a écrit:
Em' a écrit:
Risingboy a écrit:Il n'y a pas de rapport sexuel.

non ce n'est pas le resumé de ma dernière nuit mais un film sur l'envers du décor des tournages de scène porno avec notemment HPG.
Voir HPG expliquer à une actrice comment exercer une fellation pour que celle ci soit bien filmé n'est pas que drole. en effet tout ça est parfois très loin de l'image que l'on peut s'en faire. Entre les acteurs qui ont des difficultés à être à la hauteur, les produits pour simuler des ejaculations digne de ce nom on se dit que tout ça reste finalement un job avec ses contraintes et pas des moindres



très peu pour moi je pense que je vais préférer mater bright star et ses effleurements de mains lol!
Haha, ouais Em, c'est vrai que c'est différent Laughing Sinon mate Drive, là-aussi il y a effleurement de mains que j'avais oublié, tiens...Je l'ai revu l'autre soir et depuis je n'arrive plus à penser à autre chose que ce film que je trouve encore meilleur!!! La première fois déjà je l'avais trouvé excellent et j'avais saisi son potentiel de film-culte mais là la seconde fois ne fait que cémenter mon opinion! Un film, une histoire racontée en 92 minutes, du vol, de la violence, de l'amour, que veux-tu!!!


Je n'ai pas accroché du tout, à part les quinze premieres minutes, ensuite je me suis vraiment emmerdé. Dommage car l'idée de départ du cascadeur introverti qui participe free-lance à des braquages était vraiment bonne. J'aime bien Ryan, mais son jeu minimaliste et impassible assez séduisant au départ pèse ensuite sur le film. Il faudra sûrrement que je le revois dans quelques mois.
J'aimerais avoir ton avis sur la bande-son du film que j'ai trouvé absolument horrible, (une compilation année 90, synthés mielleux, bruitages lourdingues, etc..) qui dessert totalement les images.Vraiment atroce.
avatar
thefox

Messages : 120
Date d'inscription : 01/12/2009
Localisation : Madrid

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  rado le Sam 18 Fév - 11:11

thefox a écrit:
rado a écrit:
Em' a écrit:
Risingboy a écrit:Il n'y a pas de rapport sexuel.

non ce n'est pas le resumé de ma dernière nuit mais un film sur l'envers du décor des tournages de scène porno avec notemment HPG.
Voir HPG expliquer à une actrice comment exercer une fellation pour que celle ci soit bien filmé n'est pas que drole. en effet tout ça est parfois très loin de l'image que l'on peut s'en faire. Entre les acteurs qui ont des difficultés à être à la hauteur, les produits pour simuler des ejaculations digne de ce nom on se dit que tout ça reste finalement un job avec ses contraintes et pas des moindres



très peu pour moi je pense que je vais préférer mater bright star et ses effleurements de mains lol!
Haha, ouais Em, c'est vrai que c'est différent Laughing Sinon mate Drive, là-aussi il y a effleurement de mains que j'avais oublié, tiens...Je l'ai revu l'autre soir et depuis je n'arrive plus à penser à autre chose que ce film que je trouve encore meilleur!!! La première fois déjà je l'avais trouvé excellent et j'avais saisi son potentiel de film-culte mais là la seconde fois ne fait que cémenter mon opinion! Un film, une histoire racontée en 92 minutes, du vol, de la violence, de l'amour, que veux-tu!!!


Je n'ai pas accroché du tout, à part les quinze premieres minutes, ensuite je me suis vraiment emmerdé. Dommage car l'idée de départ du cascadeur introverti qui participe free-lance à des braquages était vraiment bonne. J'aime bien Ryan, mais son jeu minimaliste et impassible assez séduisant au départ pèse ensuite sur le film. Il faudra sûrrement que je le revois dans quelques mois.
J'aimerais avoir ton avis sur la bande-son du film que j'ai trouvé absolument horrible, (une compilation année 90, synthés mielleux, bruitages lourdingues, etc..) qui dessert totalement les images.Vraiment atroce.
Je vois qu'on est d'avis très différent au départ, alors ce sera dur de te convaincre, petit renard Laughing Laughing Laughing Laughing Je pense qu'avec Drive c'est comme avec la musique de The Knife, ca passe ou ca casse...Moi perso j'ai adoré tout, la BO aussi qui est devenue culte en très peu de temps car elle retrace l'univers du "driver"...Oui, tu as raison, c'est très années 80-synthé mais c'est l'unvers que Winding Refn veut créer (la police du générique entre autres, les images de LA aussi, attentivement choisies et retravaillées après tournage pour contribuer à créer cette vibe) Ca me fait vraiment penser au premier album de The Knife tout ca, car moi je le trouve hit sur hit alors que j'ai une copine qui trouvait ca absolument horrible car ca lui rappelait trop son adolescence
avatar
rado

Messages : 3186
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  ramoldane le Lun 20 Fév - 13:06

J'ai vu "Polisse" hier soir et moi j'ai kiffé ma race, je n'ai pas vu le temps passer et le film me poursuit encore aujourd'hui!
J'y allais à reculons, pas convaincu par la personnalité ou légitimité de Maiwenn par rapport au sujet et j'avais tort. Le rythme du film est parfois un peu trop rapide ou bordelique mais la direction d'acteurs est excellente, les dialogues super vivants ( Emmanuelle Bercot y est aussi pour quelque chose, très bonne en Sue Ellen dans le film!) et le film est totalement incarné. J'ai été happé et bluffé d'ailleurs par la maturité de ce film, par les relations amoureuses ou amicales ambigues entre les personnages tous différents et sur le fil du rasoir...
On s'en fout un peu de savoir si c'est bien ou mal ce qu'on nous montre à l'écran, si ça retranscrit bien le quotidien de cette brigade des moeurs ou d'une certaine police. Moi j'y ai plutôt vu un film qui parle d'hommes et de femmes confrontés quasi quotidiennement à la cruauté de la vie, à l'ambiguité des rapports humains, à la perversité humaine et livrés à eux mêmes. Joeystarr en hyper sensible est kiffant de rage, Marina Fois diaboliquement sèche et désenchantée de tout est impressionnante, Viard sentimentalement larguée mais encore révoltée est parfaite, Duvauchelle amoureux contrarié mais qui continue à lutter sans se plaindre est touchant etc... Bref une superbe galerie de personnages bien de notre temps ! bounce
avatar
ramoldane

Messages : 1308
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  john kaltenbrunner le Lun 20 Fév - 14:09

je vais voir "drive" aujourd'hui.
je crois que vous avez bien aimé non?! Very Happy je sens que ça ne va pas me plaire tongue
avatar
john kaltenbrunner

Messages : 202
Date d'inscription : 06/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://3rocks.1fr1.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 23 sur 25 Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24, 25  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum