les films qu'on a vus.

Page 39 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Zartampion le Mar 27 Juil - 22:58

J'ai aussi vu Tournée et Tamara Drewe récemment et je partage ton avis.
Et pareil, bientôt Inception.

(meilleure intervention du monde)
avatar
Zartampion

Messages : 632
Date d'inscription : 20/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  rado le Mar 27 Juil - 23:28

Zartampion a écrit:J'ai aussi vu Tournée et Tamara Drewe récemment et je partage ton avis.
Et pareil, bientôt Inception.

(meilleure intervention du monde)
Sans aucun doute! Tes interventions font toujours plaisir de toute facon Very Happy Cool
avatar
rado

Messages : 3186
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  ramoldane le Mer 28 Juil - 0:35

Em' a écrit:j'ai adoré "the very bad trip", j'ai trouvé ça super drôle et rondement mené!

et très bonne surprise avec "the dark night", les précédents opus sur batman m'ont ennuyé, celui-là est prenant, visuellement beau et sombre à souhait!

Ah ouais tout pareil sur ce coup là !
Moi j'aime la serie batman sauf quand c'est harald schumi a la camera et memento tres tres bon film j'acquiesce Cool ( seconde meilleure intervention)
avatar
ramoldane

Messages : 1308
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Risingboy le Mer 28 Juil - 9:42

rado a écrit:
Risingboy a écrit:. C'est le realisateur us de ces dernières années.
Il est pas britannique, Nolan? Je crois d'ailleurs que c'est pour cela qu'il caste des acteurs non-américains pour ces films (Michael Caine, Christian Bale, Guy Pearce). De toute facon, tout ce qu'il a fait c'est brillantissime. Memento est un film culte, alors, c'est clair que dès son début de carrière, il sait se faire remarquer. The Prestige j'ai a-do-ré. Vraiment un super film, phénoménal, qui pour moi représente l'essence du cinéma par définition: entertainement et bonne histoire en un. Il n'y a que Insomnia que j'ai trouvé un peu faible mais bon....

Exact, il est né à Londres.

Pour tamara, je l'ai vu aussi et je pense comme az. Bien, mais ils auraient pu aller un peu plus loin. Les 2 adolescentes mettent un peu de piment. C'est vrai que ça fait penser à du Woody Allen.
il y a une scène de mort absolument mortelle qui vaut le detour.

Si j'avais le film j'aurais fait en sorte que les 2 ado se tapent la rock star dans un plan à 3.
mais c'est une adaptation alors on doit respecter un minimum le livre
avatar
Risingboy

Messages : 826
Date d'inscription : 10/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Em' le Jeu 29 Juil - 18:28

Risingboy a écrit:
rado a écrit:
Risingboy a écrit:. C'est le realisateur us de ces dernières années.
Il est pas britannique, Nolan? Je crois d'ailleurs que c'est pour cela qu'il caste des acteurs non-américains pour ces films (Michael Caine, Christian Bale, Guy Pearce). De toute facon, tout ce qu'il a fait c'est brillantissime. Memento est un film culte, alors, c'est clair que dès son début de carrière, il sait se faire remarquer. The Prestige j'ai a-do-ré. Vraiment un super film, phénoménal, qui pour moi représente l'essence du cinéma par définition: entertainement et bonne histoire en un. Il n'y a que Insomnia que j'ai trouvé un peu faible mais bon....

Exact, il est né à Londres.

Pour tamara, je l'ai vu aussi et je pense comme az. Bien, mais ils auraient pu aller un peu plus loin. Les 2 adolescentes mettent un peu de piment. C'est vrai que ça fait penser à du Woody Allen.
il y a une scène de mort absolument mortelle qui vaut le detour.

Si j'avais le film j'aurais fait en sorte que les 2 ado se tapent la rock star dans un plan à 3.
mais c'est une adaptation alors on doit respecter un minimum le livre

tu me rappelles que j'ai vu le sur-estimé "ken park" (télérama adore évidemment, LOL)
vraiment par curiosité pure au départ pour un film de "sexe explicite sans être porno"
mais le film est pour moi inintéressant et chiant car on voit juste ces jeunes évolués dans leur famille frappa-dingue, le réalisteurs semblent avoir voulu montré toutes les déviances possibles, ça mène à rien, c'est juste noir de chez noir et super explicite
avatar
Em'

Messages : 3758
Date d'inscription : 22/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Risingboy le Ven 30 Juil - 9:58

Telerama ne sont pas les seuls à aimer !!!

Dans la dernière scène du film, on voit enfin Larry Clark qui propose certes du sexe crue (bien qu'on voit quand même assez souvent la fille taper clairement à coté pour les fellations) mais avec de l'amour entre les personnages.
les relations entre le fils et son pêre un peu limite sont impressionantes.
La scène de masturbation/strangulation avec les cris des joueuses de tennis est demente.
je pense pas que ce soit un film avec du cul pour du cul. Il y a toute une vision de l'amerique derrière (Le personnage du père puritain en est un autre exemple), en tout cas d'une certaine americaine un peu oubliée, loin de l'image de LA ou New York.
C'est la première fois que tu le voyais alors je peux comprendre ce que tu dis. C'est son film le plus osé (hors destricted) mais je sais pas si au final ce n'est pas aussi avec ce film qui'il est devenu plus humain, moins trash. Paradoxe curieux mais bien réel à mes yeux.
avatar
Risingboy

Messages : 826
Date d'inscription : 10/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Em' le Ven 30 Juil - 15:38

Risingboy a écrit:Telerama ne sont pas les seuls à aimer !!!

Dans la dernière scène du film, on voit enfin Larry Clark qui propose certes du sexe crue (bien qu'on voit quand même assez souvent la fille taper clairement à coté pour les fellations) mais avec de l'amour entre les personnages.
les relations entre le fils et son pêre un peu limite sont impressionantes.
La scène de masturbation/strangulation avec les cris des joueuses de tennis est demente.
je pense pas que ce soit un film avec du cul pour du cul. Il y a toute une vision de l'amerique derrière (Le personnage du père puritain en est un autre exemple), en tout cas d'une certaine americaine un peu oubliée, loin de l'image de LA ou New York.
C'est la première fois que tu le voyais alors je peux comprendre ce que tu dis. C'est son film le plus osé (hors destricted) mais je sais pas si au final ce n'est pas aussi avec ce film qui'il est devenu plus humain, moins trash. Paradoxe curieux mais bien réel à mes yeux.

je suis tout à fait d'accord, on ne se dit pas, à aucun moment, que c'est gratuit, il a choisi ce traitement frontal et s'y tient tout le film,
moi j'ai trouvé que les personnages, leurs familles, étaient vraiment trop chargées de toutes les déviances possibles, rien n'est oublié, du puritanisme catho extrême en passant par l'inceste, l'alcoolisme....j'ai trouvé que c'était vraiment too much
avatar
Em'

Messages : 3758
Date d'inscription : 22/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Risingboy le Ven 30 Juil - 16:45

Em' a écrit:
Risingboy a écrit:Telerama ne sont pas les seuls à aimer !!!

Dans la dernière scène du film, on voit enfin Larry Clark qui propose certes du sexe crue (bien qu'on voit quand même assez souvent la fille taper clairement à coté pour les fellations) mais avec de l'amour entre les personnages.
les relations entre le fils et son pêre un peu limite sont impressionantes.
La scène de masturbation/strangulation avec les cris des joueuses de tennis est demente.
je pense pas que ce soit un film avec du cul pour du cul. Il y a toute une vision de l'amerique derrière (Le personnage du père puritain en est un autre exemple), en tout cas d'une certaine americaine un peu oubliée, loin de l'image de LA ou New York.
C'est la première fois que tu le voyais alors je peux comprendre ce que tu dis. C'est son film le plus osé (hors destricted) mais je sais pas si au final ce n'est pas aussi avec ce film qui'il est devenu plus humain, moins trash. Paradoxe curieux mais bien réel à mes yeux.

je suis tout à fait d'accord, on ne se dit pas, à aucun moment, que c'est gratuit, il a choisi ce traitement frontal et s'y tient tout le film,
moi j'ai trouvé que les personnages, leurs familles, étaient vraiment trop chargées de toutes les déviances possibles, rien n'est oublié, du puritanisme catho extrême en passant par l'inceste, l'alcoolisme....j'ai trouvé que c'était vraiment too much

peut-être qu'une famille sans histoire aurait apporter plus de nuance.
Larry Clark ne connaitrait-il que des dingues ??? albino
avatar
Risingboy

Messages : 826
Date d'inscription : 10/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  ramoldane le Mar 3 Aoû - 18:39

rado a écrit:
Risingboy a écrit:. C'est le realisateur us de ces dernières années.
Il est pas britannique, Nolan? Je crois d'ailleurs que c'est pour cela qu'il caste des acteurs non-américains pour ces films (Michael Caine, Christian Bale, Guy Pearce). De toute facon, tout ce qu'il a fait c'est brillantissime. Memento est un film culte, alors, c'est clair que dès son début de carrière, il sait se faire remarquer. The Prestige j'ai a-do-ré. Vraiment un super film, phénoménal, qui pour moi représente l'essence du cinéma par définition: entertainement et bonne histoire en un. Il n'y a que Insomnia que j'ai trouvé un peu faible mais bon....

J'ai enfin vu "the prestige" hier soir
C'est du bon Rado, je confirme, même si un peu tirée par les cheveux cette histoire de duels de magiciens... scratch
Mais bon ça reste au dessus de la mélée, les acteurs sont tous excellents, l'histoire a ce qu'il faut pour rester scotché devant son écran et je crois que je vais aller voir "inception" Laughing
Toujours dans le bizarre ce Nolan, avec des personnages pas très sympa mais j'aime bien pirat

Par contre j'ai enchainé sur "lucky luke"...Mis à part Melvil Poupaud en Jesse James fan de Shakespeare, laisse tomber la neige dans l'ouest, pour ce film Neutral
avatar
ramoldane

Messages : 1308
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  rado le Mar 3 Aoû - 20:43

ramoldane a écrit:
rado a écrit:
Risingboy a écrit:. C'est le realisateur us de ces dernières années.
Il est pas britannique, Nolan? Je crois d'ailleurs que c'est pour cela qu'il caste des acteurs non-américains pour ces films (Michael Caine, Christian Bale, Guy Pearce). De toute facon, tout ce qu'il a fait c'est brillantissime. Memento est un film culte, alors, c'est clair que dès son début de carrière, il sait se faire remarquer. The Prestige j'ai a-do-ré. Vraiment un super film, phénoménal, qui pour moi représente l'essence du cinéma par définition: entertainement et bonne histoire en un. Il n'y a que Insomnia que j'ai trouvé un peu faible mais bon....

J'ai enfin vu "the prestige" hier soir
C'est du bon Rado, je confirme, même si un peu tirée par les cheveux cette histoire de duels de magiciens... scratch
Beh contente que ca te plaise, j'aime quand ma passion est partagée Very Happy Bon, par contre je n'ai pas pensé que c'était tirée par les cheveux, tellement j'étais dedans, mais OK, je te l'accorde, peut-être ca peut laisser cette impression. Il faut rajouter que la première fois j'l'ai vu au cinoche donc j'étais complètement dedans.
ramoldane a écrit:Mais bon ça reste au dessus de la mélée, les acteurs sont tous excellents, l'histoire a ce qu'il faut pour rester scotché devant son écran et je crois que je vais aller voir "inception" Laughing
Ouais, en fait c'est ce que j'apprécie avec ce réalisateur: qu'il a fait des films expérimentaux (son premier film dont j'ai encore oublié le nom et puis Memento qui, d'un film de niche est devenu film culte) et des films qui arrivent vraiment à attirer un grand public au cinéma, je trouve qu'il faut vraiment être bon pour faire ca; il y a l'expérimental, l'artistique et puis l'histoire et les acteurs qui te scotchent.
ramoldane a écrit:Toujours dans le bizarre ce Nolan, avec des personnages pas très sympa mais j'aime bien pirat
Qu'est-ce que tu veux dire par là, quels sont les personnages que tu n'apprécies pas? Moi j'y ai pas beaucoup pensé mais il est vrai que le personnage dans The Prestige (celui de Christian Bale) est vraiment sans scrupules...

Quelques mots rapides sur Inception que je viens de voir: ouais, c'est l'événement, le film-action de l'été mais moi j'avais oublié que c'était un film d'action...Il a eu partout I love you I love you I love you I love you I love you I love you / I love you I love you I love you I love you I love you I love you mais je pense que c'est un peu exagéré; c'était un très bon film qui bien sûr valait le coup mais le tout était très complexe, tellement, qu'à un moment donné je me suis dit "bon maintenant ca suffit vraiment"...Ce serait intéressant de discuter ici avec vous la fin et comment vous l'avez comprise, dans la rubrique appropriée naturellement...DiCaprio est très bon mais ca on l'a dit pour moi la vraie révélation est Joseph Gordon-Hevitt, très classe, vraiment bon...Marion Cotillard toujours aussi insipide, actrice francaise dans un film américain qui prononce ses répliques avec la même force de conviction que cette description lui descerne...mais bon, elle a un rôle clef quand même et j'apprécie qu'ils lui aient donné ca, un peu comme Kirsten Dunst dans Eternal Sunshine of the Spotless Mind.

Quelques mots aussi pour les séries que l'on voit cet été: Rome en DVD, série américaine sur Rome et la période de Jules César, très bien faite et accrocheuse avec des acteurs britanniques principalement (dans le rôle de Jules César- le mec qui joue le père-pédophile dans Life During Wartime de Solontz).
avatar
rado

Messages : 3186
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Risingboy le Mer 4 Aoû - 10:19

J'ai vu la saison 1 de Rome. pas mal.
La 2 est bien ? ça doit tourner autour d'Octave ?

J'aime bien Joseph Gordon-Hevitt aussi Rado surtout dans le remarquable Mysterious skin de Greg Araki. J'attend de voir son nouveau film : Kaboom

Inception un peu complexe, oui, et Marion qui decidemment choisit plutôt bien ses films US (Burton, Mann, Nolan) peine à convaincre.
avatar
Risingboy

Messages : 826
Date d'inscription : 10/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  rado le Mer 4 Aoû - 11:18

Risingboy a écrit:J'ai vu la saison 1 de Rome. pas mal.
Tout à fait, Rising, on est déjà bien accro, on regarde trois épisodes par soir!
Risingboy a écrit:La 2 est bien ?
Je ne sais pas, on est toujours à la une (on a eu une visite toute la semaine dernière donc on n'a pas pu soutenir le rythme), mais la personne qui nous a prêté le DVD nous a dit: "attention, vous allez bientôt courir chez moi pour emprunter la 2". De plus, cette personne est experte en histoire antique et plus spécialement la période de Jules-César, c'est elle qui nous a confirmé que c'était vraiment super bien fait et que les moindres détails étaient respectés.
Risingboy a écrit:ça doit tourner autour d'Octave ?
J'imagine
Risingboy a écrit:
J'aime bien Joseph Gordon-Hevitt aussi Rado surtout dans le remarquable Mysterious skin de Greg Araki.
Ouais Rising, t'avais mentionné Mysterious Skin quand on a parlé de 500 Days With Summer et je ne l'ai toujours pas vu!!! Mais il est sur ma liste! Celui-là et Breaking & Entering avec Jude Law recommandé par Em!
Risingboy a écrit:J'attend de voir son nouveau film : Kaboom

Inception un peu complexe, oui, et Marion qui decidemment choisit plutôt bien ses films US (Burton, Mann, Nolan) peine à convaincre.
Ouais, il est clair que par rapport aux réalisateurs avec lesquels elle a bossé, son agent a bien fait son travail! Décidément, elle-aussi sait où se placer, car les trois réalisateurs que tu as cités jouent dans la cour des grands...
avatar
rado

Messages : 3186
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  rado le Dim 8 Aoû - 22:57

Following de 1998- Christopher Nolan

Première très tardive de ce premier film du réalisateur le plus hypé du moment. En raison de la sortie d'Inception, un cycle lui a été consacré à la Cinémathèque et pour ce film en particulier, la salle était pleine à craquer- et un public pas habituel. Le film était très court, 69 minutes mais qui étaient bien suffisantes pour présenter le fameux Cobb que l'on verra plus tard dans Inception- et oui, le personnage a été créé il y a plus de dix ans...L'histoire tourne autour d'un jeune écrivain qui, fasciné par la poursuite de personnes fait la connaissance d'un Cobb sans scrupules. Il se met à le suivre dans son petit jeu de cambriolages dans les appartements mais bien sûr tout est raconté à la manière spécifique de Nolan et pas en ordre chronologique. On reconnaît le réalisateur de Memento et je pense même que Following donne le ton de tous les films à la Fight Club. C'était surtout marrant de voir ce tout premier film à tout petit budget, filmé directement par Nolan et le comparer au spectaculaire Inception, 12 ans plus tard. Comme quoi.
avatar
rado

Messages : 3186
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Risingboy le Lun 9 Aoû - 9:39

rado a écrit:Following de 1998- Christopher Nolan

Première très tardive de ce premier film du réalisateur le plus hypé du moment. En raison de la sortie d'Inception, un cycle lui a été consacré à la Cinémathèque et pour ce film en particulier, la salle était pleine à craquer- et un public pas habituel. Le film était très court, 69 minutes mais qui étaient bien suffisantes pour présenter le fameux Cobb que l'on verra plus tard dans Inception- et oui, le personnage a été créé il y a plus de dix ans...L'histoire tourne autour d'un jeune écrivain qui, fasciné par la poursuite de personnes fait la connaissance d'un Cobb sans scrupules. Il se met à le suivre dans son petit jeu de cambriolages dans les appartements mais bien sûr tout est raconté à la manière spécifique de Nolan et pas en ordre chronologique. On reconnaît le réalisateur de Memento et je pense même que Following donne le ton de tous les films à la Fight Club. C'était surtout marrant de voir ce tout premier film à tout petit budget, filmé directement par Nolan et le comparer au spectaculaire Inception, 12 ans plus tard. Comme quoi.

Jamais vu
par contre je viens d'acheter Memento en dvd.

De mon coté j'ai vu le nouveau Shyamalan. c'est très different de ce qu'il faisait. Un petit coté heroic fantasy avec des sortes de clan : la nation du feu, celle de l'eau, de l'air et de la terre
La nation du feu fout la merde alors les autres doivent reagir. ce sera en 3 parties
Il y a un petit coté seigneurs des anneaux, vu de loin
avatar
Risingboy

Messages : 826
Date d'inscription : 10/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  rado le Lun 9 Aoû - 10:24

Risingboy a écrit:
rado a écrit:Following de 1998- Christopher Nolan

Première très tardive de ce premier film du réalisateur le plus hypé du moment. En raison de la sortie d'Inception, un cycle lui a été consacré à la Cinémathèque et pour ce film en particulier, la salle était pleine à craquer- et un public pas habituel. Le film était très court, 69 minutes mais qui étaient bien suffisantes pour présenter le fameux Cobb que l'on verra plus tard dans Inception- et oui, le personnage a été créé il y a plus de dix ans...L'histoire tourne autour d'un jeune écrivain qui, fasciné par la poursuite de personnes fait la connaissance d'un Cobb sans scrupules. Il se met à le suivre dans son petit jeu de cambriolages dans les appartements mais bien sûr tout est raconté à la manière spécifique de Nolan et pas en ordre chronologique. On reconnaît le réalisateur de Memento et je pense même que Following donne le ton de tous les films à la Fight Club. C'était surtout marrant de voir ce tout premier film à tout petit budget, filmé directement par Nolan et le comparer au spectaculaire Inception, 12 ans plus tard. Comme quoi.

Jamais vu
par contre je viens d'acheter Memento en dvd.

Ouais, Memento est partout en ce moment- l'occasion pour les marchands de sortir les gros coffrets "offre spéciale bonus de 20 heures" cyclops Laughing Laughing Laughing Hier soir il était à la télé, programmé aussi le même soir à une heure différente à la Cinémathèque aussi
avatar
rado

Messages : 3186
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Azbinebrozer le Ven 20 Aoû - 14:29

Voilà voilà pas de panique les gars !! Pour ceux qui auraient du mal à la comprenette on a enfin retrouvé le synopsis écrit par Nolan pour le film Inception = I love you + Question + $ = ( Sleep 1 x ( Sleep 2 x( Sleep 3))) => Shocked
Tout est clair maintenant !

Bon une fois que ma femme et mon gosse m'ont expliqué tout ça, je confirme quand même que je ne suis pas rentré dans les soucis du Léonardo, la Marion faisant plus peur qu'autre chose, fantomatique cette fille... Le personnage de Memento avait réussi à me toucher. Visuellement je suis prêt à ce qu'on me motive à penser que Nolan a du talent pour filmer... Le délire architecturale initiale est spectaculaire mais assez pauvre je trouve... J'aime bien la partie en apesanteur, les correspondances rêves réalité mais sinon 3 scènes d'action qui s'encastrent cela ressemble à une bonne parodie de film d'action !

Bon j'ai écrit à Nolan on va refaire le film (en 2 versions) :
Inception the remake light = I love you + Question + $ = ( Sleep 1 pig x ( Sleep 2 cherry x( Sleep 3 I love you ))) => Shocked
Soit un rêve de cul pour faire tomber les barrières du rêveur, intégrant une scène d'action pour bousculer les repères du rêveur, intégrant une scène d'amour pour motiver enfin l'adhésion au sujet !

Ou la version hard à prescrire en cas de sommeil léger :
Inception the remake hard = I love you + Question + $ = ( Sleep 1 pig alien x ( Sleep 2 flower cherry x( Sleep 3 I love you elephant ))) => Shocked
Soit un rêve avec une scène de cul entre Martiens, intégrant une scène d'action entre fleurs ayant des pouvoirs narcotiques, intégrant une scène d'amour entre éléphant (pour mieux fixer la mémoire).

Bon bah chui crevé moi j'va faire une tite sieste... pale
avatar
Azbinebrozer

Messages : 2462
Date d'inscription : 21/05/2008
Age : 55
Localisation : Dark side of the moon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Azbinebrozer le Sam 21 Aoû - 0:51

Vu "Cleveland contre wall-street" de Jean-Stephane Bron.
Un film quasi documentaire puisque les protagonistes incarnent leur propre situation mais fictif puisque le procès n'a jamais eu lieu.
L'intérêt est de montrer l'impact direct sur une des sources de la crise financière, ici des quartiers entiers d'une ville où tous les précaires et les gogos ont été happé par leur faiblesse leur manque de jugeotte face à la société de conso ou par un emballement du capitalisme... Chacun jugera au travers du film. C'est crépusculaire. Jusqu'à 3 semaines du tournage le réalisateur n'avait pas de témoignage des losers prêts à se montrer... Voilà, pas fun pédago militant aussi.
Vous y serez initié aux techniques de la titrisation en gros qui consistent à regrouper des prêts (souvent fragiles...) et leurs créances sous formes d'actions côtées en bourses... De la bombe! Allez lire cet article sur wiki

Le film offre une vision un peu naïve. Si une tentative de procès a bien été esquissée, derrière le terme Wall-Street c'est bien contre 21 banques précises. Ensuite le chef d'accusation reste très morale... Quel est-il juridiquement ? Enfin la scène de la délibération entre seuls jurés appelés (il n'y a pas de juge pour organiser le débat) dérive vite en un réquisitoire trop politique et moral pour donner à mon humbl'av une bonne image de la justice en général...

Ces défauts liés au mode d'exposition du film : le modèle du film de procès américain, plus globalement est à mon humbl'av' en partie une trop grande concession au capitalisme lui-même. Ce qui rende le film aussi étouffant c'est qu'on soit chacun intimement renvoyé au niveau individuel, au niveau de cet individualisme propre au capitalisme c'est à dire qu'on est renvoyé à une position de particuliers ici regroupés en procès contre un système libéral qui a toujours une longueur d'avance sur eux... Traiter le problème comme un problème juridique, de procès avec "réparation" c'est en partie masquer qu'il s'agit d'un problème politique à traiter en amont. Le pire c'est qu'il ne s'est pas agi d'un problème d'absence de politique face à une évolution nouvelle du capitalisme. Non depuis les années 60 aux states puis dans les années 80 puis 90 en France (cf Bérégovoy lui-même...) c'est bien à une diminution des règles imposées par le politique au capitalisme sous sa poussée. Toujours pour de bonnes raisons. Par contre la lutte de classes c'est... ben dépassée bien sûr les amis !... Wink
A cette restriction près, allez voir ça !
avatar
Azbinebrozer

Messages : 2462
Date d'inscription : 21/05/2008
Age : 55
Localisation : Dark side of the moon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  rado le Mer 8 Sep - 9:22

Hævnen- Susanne Bier

Soit La vengeance (traduction directe), soit Civilization ou In a Better World (titres officiel et internatinal) http://www.imdb.com/title/tt1340107/, soit le film qui va atterrir bientôt dans votre salle art et essai locale! (Riigo, I'm looking in your direction, je verrai bien le film passer au cinéma de Dunkerque). Susanne Bier, réalisatrice le mieux exportée à HOLLYWOOD (Brødre de 2004, dont le remake Brothers est sorti cette année avec Natalie Portman; Things We Lost in the Fire avec Benicio del Toro et Halle Berry, After the Wedding- drame avec Mads Mikkelsen, nominé à l'Oscar pour film étranger, Elsker dig for evigt--> Open Hearts, dont le remake est en production aussi à Hollywood) l'est pour une raison: c'est la reine des drames! J'ai longtemps voulu ne pas voir ses films car ils sont tous les mêmes, avec la même histoire en gros (femme déchirée entre deux hommes, dont un qui a subi un trauma sérieux dans le passé récent) mais là je ne pouvais pas dire non lorsque les copines m'ont invitée, alors me voilà suivant cette histoire de vengeance qui se déroule sur trois niveaux:

--> paysage idyllique du Danemark rural (filmé sur l'île natale de mon mari, rien que pour ca allez voir les beaux paysages!) où les destins de deux garcons se croisent à l'école: l'un timide et harcelé par les grands, l'autre cool et qui n'a pas peur de frapper. On sent le drame escaler dès leur première rencontre jusqu'à la culmination plus tard dans le film
--> la vengeance entre adultes sur le même fond (le père d'un des garcons VS le connard local)
--> la vengeance qui mène jusqu'au conflit mortel et que l'on suit dans un pays d'Afrique où le père en question est médecin sans frontières et a à gérer un choix moral difficile lorsqu'il est confronté au war lord local qui fait des méchancetés contre les femmes enceintes

Ca paraît compliqué mais ca glisse excellement sur l'écran grâce à l'acteur principal suédois, très carismatique, grâce aux deux enfants qui jouent super bien aussi, à Trine Dyrholm, la mère, dont le jeu artistique atteint le point haut en 1 minute maxium mais qui arrive à exprimer une super intensité et non moins grâce à Ulrich Thomsen (l'autre père), connu de Festen.

Bref, âmes faibles s'abstenir, pour une fois c'est pas moi qui ai chialé au cinoche, mais le film est bien chargé de drames; par contre Rii et Az, allez le voir, je sens que c'est un truc pour vous!
avatar
rado

Messages : 3186
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  rado le Ven 10 Sep - 18:11

Finalement j'ai vu Soul Kitchen de Fatih Akin!!! C'est le film allemand dont Laure avait parlé, je voulais le voir depuis longtemps et heureusement qu'il a vaiment longtemps, longtemps tourné en salle, je me demande comment d'ailleurs...Le film a recu de bonnes critiques, et méritées! L'histoire est simple: un restaurant familial à Hamburg qui se bat pour survivre et qui progressivement devient un lieu branché grâce aux personnages colorites quis'en occupent. Mais pas sans quelques péripéties. J'ai vraiment super bien rigolé, le réalisateur paye bien hommage à Monty Python avec le personnage du cuisto fou qui se promène avec son couteau énorme...Bref, c'est vraiment comique, la musique est sympa et c'est bien filmé dans la capitale non-couronnée du Nord
avatar
rado

Messages : 3186
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Laure le Dim 12 Sep - 11:09

rado a écrit:Finalement j'ai vu Soul Kitchen de Fatih Akin!!! C'est le film allemand dont Laure avait parlé, je voulais le voir depuis longtemps et heureusement qu'il a vaiment longtemps, longtemps tourné en salle, je me demande comment d'ailleurs...Le film a recu de bonnes critiques, et méritées! L'histoire est simple: un restaurant familial à Hamburg qui se bat pour survivre et qui progressivement devient un lieu branché grâce aux personnages colorites quis'en occupent. Mais pas sans quelques péripéties. J'ai vraiment super bien rigolé, le réalisateur paye bien hommage à Monty Python avec le personnage du cuisto fou qui se promène avec son couteau énorme...Bref, c'est vraiment comique, la musique est sympa et c'est bien filmé dans la capitale non-couronnée du Nord
Ravie de voir que le film t'a plu, un gros coup de coeur ! Juste une précision : le film a été tourné à Hambourg, qui n'est pas la capitale de l'Allemagne.
avatar
Laure

Messages : 1505
Date d'inscription : 20/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  rado le Dim 12 Sep - 11:43

Laure a écrit:
rado a écrit:Finalement j'ai vu Soul Kitchen de Fatih Akin!!! C'est le film allemand dont Laure avait parlé, je voulais le voir depuis longtemps et heureusement qu'il a vaiment longtemps, longtemps tourné en salle, je me demande comment d'ailleurs...Le film a recu de bonnes critiques, et méritées! L'histoire est simple: un restaurant familial à Hamburg qui se bat pour survivre et qui progressivement devient un lieu branché grâce aux personnages colorites quis'en occupent. Mais pas sans quelques péripéties. J'ai vraiment super bien rigolé, le réalisateur paye bien hommage à Monty Python avec le personnage du cuisto fou qui se promène avec son couteau énorme...Bref, c'est vraiment comique, la musique est sympa et c'est bien filmé dans la capitale non-couronnée du Nord
Ravie de voir que le film t'a plu, un gros coup de coeur !
Un coup de coeur pour moi aussi, ce petit tour au cinéma était bien sympathique!!! J'en rigole encore
Laure a écrit:Juste une précision : le film a été tourné à Hambourg, qui n'est pas la capitale de l'Allemagne.
Ah bon? Razz Je disais "la capitale non-couronnée du Nord", en référant à la taille et "branchitude" de cette ville, qui en quelques années s'est transformée de port industriel non-attractif avec des alcoolos-travailleurs sur les quais en destination culturelle très attractive
avatar
rado

Messages : 3186
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Risingboy le Dim 12 Sep - 13:59

Azbinebrozer a écrit:Vu "Cleveland contre wall-street" de Jean-Stephane Bron.

Az, j'ai été assez surpris par ce drole de film. un pseudo procès des banques, voir du capitalisme. Chose qui ne peut être que fictionnelle
Honnetement, si j'etais trader et que je voyais ce film, ça me ferait bien marrer. l'impression de resignation est forte. Comment empecher alors des gens de s'en mettre plein les poches puique les principales victimes semblent être, à quelques exceptions, consententes.


avatar
Risingboy

Messages : 826
Date d'inscription : 10/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Azbinebrozer le Dim 12 Sep - 15:42

Risingboy a écrit:
Azbinebrozer a écrit:Vu "Cleveland contre wall-street" de Jean-Stephane Bron.

Az, j'ai été assez surpris par ce drole de film. un pseudo procès des banques, voir du capitalisme. Chose qui ne peut être que fictionnelle
Honnetement, si j'etais trader et que je voyais ce film, ça me ferait bien marrer. l'impression de resignation est forte. Comment empecher alors des gens de s'en mettre plein les poches puique les principales victimes semblent être, à quelques exceptions, consententes.


Oui sur la forme du film, un procès... c'est de cela dont je voulais parler dans mon post sur ce film. Le procès c'est bien pour mener un film ... à l'américaine... mais la question traitée n'est pas un problème juridique, ni un problème d'individus ou de communautés. C'est un problème politique. Et là (je n'en fais pas mon unique angle de vue politique) c'est lutte de classe ! Peut-être c'est ce que tu voulais dire par "sourire" ? Wink
Pour préciser : Le principe n'est pas "chacun a sa chance dans le système libéral", le principe ici c'est l'un gagnera des difficultés de l'autre. Si on choisit la position libérale on doit assumer de dire : l'humanité progresse grâce à l'initiative individuelle sachant que cette initiative individuelle s'appuiera souvent sur l'exploitation de la difficulté des autres, oui la lutte pour la survie est le fondement de notre politique. Dès lors la lutte des classes est aussi une des réalités de la lutte pour survivre ! Les libéraux purs et durs n'ont qu'à pas jouer les chochottes effarouchés !

La question du consentement des victimes ? Outch ! Grande question morale ?!! Wink Les décisions finales sont juridiques et ne sont pas négociables ok. Après la responsabilité individuelle au moment initial de l'achat de crédit doit-elle être encadrée ? Non disent les libéraux laissez le droit aux gens de parier, de prendre des risques. La crédulité, l'inculture, la mythomanie grandissantes des petits (qui ne luttent plus et vivent dans le rêve...) et puis l'escalade des familles qui se surendettent pour simplement assurer les premières dettes, c'est leur problème non ?... Perso j'assume un encadrement de la loi qui bride le surendettement et cela grâce à des organisme neutres. Ici tu l'as vu les infos sont truquées (oui... les victimes sont souvent d'accord) et ne passent devant aucun organisme externe...

Bref bref camarade Rising es-tu mûr pour nous rejoindre vite à la Courneuve !! cheers Wink
avatar
Azbinebrozer

Messages : 2462
Date d'inscription : 21/05/2008
Age : 55
Localisation : Dark side of the moon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Laure le Lun 13 Sep - 0:17

rado a écrit:
Laure a écrit:
rado a écrit:Finalement j'ai vu Soul Kitchen de Fatih Akin!!! C'est le film allemand dont Laure avait parlé, je voulais le voir depuis longtemps et heureusement qu'il a vaiment longtemps, longtemps tourné en salle, je me demande comment d'ailleurs...Le film a recu de bonnes critiques, et méritées! L'histoire est simple: un restaurant familial à Hamburg qui se bat pour survivre et qui progressivement devient un lieu branché grâce aux personnages colorites quis'en occupent. Mais pas sans quelques péripéties. J'ai vraiment super bien rigolé, le réalisateur paye bien hommage à Monty Python avec le personnage du cuisto fou qui se promène avec son couteau énorme...Bref, c'est vraiment comique, la musique est sympa et c'est bien filmé dans la capitale non-couronnée du Nord
Ravie de voir que le film t'a plu, un gros coup de coeur !
Un coup de coeur pour moi aussi, ce petit tour au cinéma était bien sympathique!!! J'en rigole encore
Laure a écrit:Juste une précision : le film a été tourné à Hambourg, qui n'est pas la capitale de l'Allemagne.
Ah bon? Razz Je disais "la capitale non-couronnée du Nord", en référant à la taille et "branchitude" de cette ville, qui en quelques années s'est transformée de port industriel non-attractif avec des alcoolos-travailleurs sur les quais en destination culturelle très attractive
Bon soit, je n'avais pas saisi la subtilité de ta phrase. Mais pour info, Hambourg est la ville du cinéaste, et il la filme comme personne, je me souviens y avoir été, mais juste en coup de vent, une nuit certes mémorable, mais tu dois mieux connaître que moi, ce n'est qu'à quelques encablures du DK.
avatar
Laure

Messages : 1505
Date d'inscription : 20/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Girlafraid le Lun 20 Sep - 15:12

The Killer Inside me

Avec l'imparable Casey Affleck, bien meilleur acteur que son frangin Ben. Ce mec (Ben) est un paradoxe. J'ai rarement vu pire acteur (aussi célèbre, entendons-nous) mais chouette réalisateur... Bref. casey avec sa gueule d'ange, sa voix rocailleuse, ce débit tranquille et paresseux est parfait pour le perso principal de the Killer Inside me.

The Killer Inside me donc, l'histoire de ce shérif tout à fait sans histoire, bien sous tous rapports (trop bien !) qui est en fait fou à lier. Tout commence par une vengeance puis à mesure que l'étau se referme, le personnage principal perd le pédales et détruit tout ce qui peut potentiellement se mettre sur son chemin. Il est froid, placide, stoïque la majorité du temps et parfois un éclat et la violence reprend le contrôle de son être... Finalement, ce perso, se rapproche de celui qu'il jouait dans Gone Baby Gone. Un personnage à double vie, double, double comportement. Un personnage qui a du mal à faire le tri entre le bien et mal ou qui essaie de vivre avec les deux...

Ce film m'a prondonfément frustrée en ce sens qu'il "pose" des tonnes de pistes, de choses à explorer mais ne creuse JAMAIS, pas une fois. DU coup en sortant du film, on a la sensation d'un film inutile car mal exploité. Si le personnage en est où il est, il y a des raisons. C'est l'occasion d'aller fouiller son passé (ce qui est fait mais dix secondes et surtout d'une façon bien trop simpliste) pour expliquer ses relations violentes aux femmes etc...

Bref, tout le film est comme ça. Un premier pas est fait, le spectateur plonge puis le soufflé retombe. Mille raisons, mille pistes sont plantées, aucune exploitée.

Voilà.
Et ceci dit, j'ai trouvé Inception top !!
avatar
Girlafraid

Messages : 367
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les films qu'on a vus.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 39 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum