Andrew bird. L'oiseau sorti d'son nid.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Andrew bird. L'oiseau sorti d'son nid.

Message  kissability le Mar 28 Avr - 22:51

hier soir, Andrew Bird à La Cigale.
concert complet, avec en première partie la jeune folkeuse Laura Marling, accompagnée de sa copine violoncelliste. C'est ce que Riigo était avant tout venu voir. La grande blonde anglaise à la voix très américaine Cool
Pas mal, 3-4 bons titres. Sympa.

On a encore les cheveux mouillés par les trombes d'eau qui nous sont tombéee sur le coin de la tronche, pendant les 3kms de queue (c'est une image, mais on est pas loin de la vérité) que le grand Andrew, la silhouette fine, arrive, alors que la scène est encore plongée dans l'obscurité. Il est seul. Prends son violon. Enchaine une boucle, puis deux de son violon, fais de même avec sa voix et enchaine tout en légèreté et facilité ce premier titre en guise de belle introduction. A ce moment là, on ne sait toujours pas combien de musiciens joueront sur scène. Lui et son pote aux percu/claviers? non. Ce soir, c'est LE grand soir: ils seront 3 à l'accompagner. bonne nouvelle!
c'est vrai, qu'en sortant d'un concert d'Andrew, on est beaucoup ici, à avoir avouer qu'on était resté un peu sur notre faim. pas déçu, mais l'impression de ne pas avoir été touché autant qu'on l'aurait imaginé ou rêvé. Le fait que l'oiseau se retrouve souvent seul ou en duo sur scène, y était sans doute pour quelque chose. le savoir aussi entouré ce soir, laissait envisager le meilleur.
Et ce fut le cas ce soir. Pas parfait sur le plan de l'émotion, de la communion et de la ferveur. mais du mieux, sans aucun doute Wink
une setlist qui reprenait beaucoup Noble Beast mais aussi de nombreux anciens titres de sa riche discographie. En tout, presque 2 heures de set (là aussi bonne surprise) et seulement deux moments où bird se retrouvait solo (ça aussi, c'est mieux).
un Andrew qui se lâche, qui se laisse porter pas ses musiciens, lâchant un peu sa palette à sampler avé les pieds. Le public de La Cigale conquis par sa petite bluette mignonnette en français dans le texte ("je suis vert"). c'était beau (jeu de lumière sobre mais surtout cet espèce de phonographe géant qui tournait sur lui-même, lui aussi géré par une pédale tongue )


Dernière édition par kissability le Mar 28 Avr - 22:59, édité 1 fois
avatar
kissability
Admin

Messages : 3620
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesdeserteurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrew bird. L'oiseau sorti d'son nid.

Message  kissability le Mar 28 Avr - 22:55

Azbinebrozer a écrit:Andrew Bird: on y va ou pas?

Ben vrai sans les forumeurs je n'y serai pas allé, les souvenirs des vidéos m'avait rebuté.
Mais c'était trop bien sympa de se revoir et de découvrir le Riiiiiigo ! Yes ! Encore un gars bien paisible mais animé intérieurement par le rock le genre à faire la fermeture du bar avec le Kiss pour refaire un monde indie ! I love you

Et Andrew fut. Seul avec ses empilements pédalés ça partait pas bon pour moi. Trop épais.
Et puis le groupe et ce fut de la pop comme en rêve, tourmentée, légère, élégante, joueuse, surprenante...
Un style unique et totalement abouti.
J'ai adoré !
Voilà pour un 1er avis rapido !
Plus pour les amis absents... plus tard !
avatar
kissability
Admin

Messages : 3620
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesdeserteurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrew bird. L'oiseau sorti d'son nid.

Message  kissability le Mar 28 Avr - 23:08

en image

ça, c'est pour Riiri















en effet, il avait l'air très heureux d'être là:
avatar
kissability
Admin

Messages : 3620
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesdeserteurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrew bird. L'oiseau sorti d'son nid.

Message  Grinderman le Mar 28 Avr - 23:10

Yo, bon, ben de retour presqu'instantané à Dijon city. Alors, oui, à peine le temps de se réfugier à l'intérieur de la fourmi, de descendre une mousse, de faire connaissance avec l'ami Riigo, et hop, la queue sous la flotte, avec un instant la peur de se retrouver en haut de la butte Montmartre ! Bon, après, Laura Marling, à peu près à l'mage du temps dehors, no comment...
L'Andrew lui en revanche, m'a bien bluffé. Impeccable homme orchestre, virtuose, facétieux, et surtout, bien accompagné, et c'est sans doute la clé de la réussite du concert. L'oiseau chante merveilleusement bien, siffle comme un merle un matin de printemps, joue de la guitare, du violon, presque tout ça en même temps par moments, mais tout ne repose pas (plus ?) sur lui. Résultat, de beaux moments d'émotion, quelques autres bien enlevés et revisités par rapport aux originaux, un bon contact avec le publc, qui, il faut le noter, était pour une fois de bonne tenue : généreux dans les applaudissements et attentif à l'écoute, ce qui devient rare. Faut dire aussi que La Cigale est une salle bien dimensionnée pour ce genre de concert, et, autre chose rare, à l'acoustique de qualité, en tout cas hier soir. Bref, un très beau moment. Seul regret de la soirée : ne pas avoir pu proloner un peu plus avec les déserteurs prédents, histoire sque le Brozer nous parle unpeu plsu de ses baisses de tension et de son coup droit... Razz
Mais bon voilà, après, c'était retour sur Garches, ses pavillons et ses octogénaires hostiles, un vrai plaisir ! Heureusement que pour égayer tout ça, y'a la MA-GNI-FI-QUE pharmacie de la place centrale qui donnerait presque envie d'attraper la grippe porcine pour se voir prescrire du Tamiflu par le MER-VEI-LL-EUX jeune homme qui y exerce. Ouais ! Wink Wink Wink

P. S : pour ceux qui comprendront, je vous fais parvenir mes coordonnées bancaires pour le versement dès demain
avatar
Grinderman

Messages : 2527
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrew bird. L'oiseau sorti d'son nid.

Message  Laure le Mar 28 Avr - 23:16

Grinderman a écrit:Yo, bon, ben de retour presqu'instantané à Dijon city. Alors, oui, à peine le temps de se réfugier à l'intérieur de la fourmi, de descendre une mousse, de faire connaissance avec l'ami Riigo, et hop, la queue sous la flotte, avec un instant la peur de se retrouver en haut de la butte Montmartre ! Bon, après, Laura Marling, à peu près à l'mage du temps dehors, no comment...
L'Andrew lui en revanche, m'a bien bluffé. Impeccable homme orchestre, virtuose, facétieux, et surtout, bien accompagné, et c'est sans doute la clé de la réussite du concert. L'oiseau chante merveilleusement bien, siffle comme un merle un matin de printemps, joue de la guitare, du violon, presque tout ça en même temps par moments, mais tout ne repose pas (plus ?) sur lui. Résultat, de beaux moments d'émotion, quelques autres bien enlevés et revisités par rapport aux originaux, un bon contact avec le publc, qui, il faut le noter, était pour une fois de bonne tenue : généreux dans les applaudissements et attentif à l'écoute, ce qui devient rare. Faut dire aussi que La Cigale est une salle bien dimensionnée pour ce genre de concert, et, autre chose rare, à l'acoustique de qualité, en tout cas hier soir. Bref, un très beau moment. Seul regret de la soirée : ne pas avoir pu proloner un peu plus avec les déserteurs prédents, histoire sque le Brozer nous parle unpeu plsu de ses baisses de tension et de son coup droit... Razz
Mais bon voilà, après, c'était retour sur Garches, ses pavillons et ses octogénaires hostiles, un vrai plaisir ! Heureusement que pour égayer tout ça, y'a la MA-GNI-FI-QUE pharmacie de la place centrale qui donnerait presque envie d'attraper la grippe porcine pour se voir prescrire du Tamiflu par le MER-VEI-LL-EUX jeune homme qui y exerce. Ouais ! Wink Wink Wink

P. S : pour ceux qui comprendront, je vous fais parvenir mes coordonnées bancaires pour le versement dès demain

Ben tu vois que tu as bien fait d'y aller...
avatar
Laure

Messages : 1505
Date d'inscription : 20/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrew bird. L'oiseau sorti d'son nid.

Message  Grinderman le Mar 28 Avr - 23:17

Laure a écrit:
Grinderman a écrit:Yo, bon, ben de retour presqu'instantané à Dijon city. Alors, oui, à peine le temps de se réfugier à l'intérieur de la fourmi, de descendre une mousse, de faire connaissance avec l'ami Riigo, et hop, la queue sous la flotte, avec un instant la peur de se retrouver en haut de la butte Montmartre ! Bon, après, Laura Marling, à peu près à l'mage du temps dehors, no comment...
L'Andrew lui en revanche, m'a bien bluffé. Impeccable homme orchestre, virtuose, facétieux, et surtout, bien accompagné, et c'est sans doute la clé de la réussite du concert. L'oiseau chante merveilleusement bien, siffle comme un merle un matin de printemps, joue de la guitare, du violon, presque tout ça en même temps par moments, mais tout ne repose pas (plus ?) sur lui. Résultat, de beaux moments d'émotion, quelques autres bien enlevés et revisités par rapport aux originaux, un bon contact avec le publc, qui, il faut le noter, était pour une fois de bonne tenue : généreux dans les applaudissements et attentif à l'écoute, ce qui devient rare. Faut dire aussi que La Cigale est une salle bien dimensionnée pour ce genre de concert, et, autre chose rare, à l'acoustique de qualité, en tout cas hier soir. Bref, un très beau moment. Seul regret de la soirée : ne pas avoir pu proloner un peu plus avec les déserteurs prédents, histoire sque le Brozer nous parle unpeu plsu de ses baisses de tension et de son coup droit... Razz
Mais bon voilà, après, c'était retour sur Garches, ses pavillons et ses octogénaires hostiles, un vrai plaisir ! Heureusement que pour égayer tout ça, y'a la MA-GNI-FI-QUE pharmacie de la place centrale qui donnerait presque envie d'attraper la grippe porcine pour se voir prescrire du Tamiflu par le MER-VEI-LL-EUX jeune homme qui y exerce. Ouais ! Wink Wink Wink

P. S : pour ceux qui comprendront, je vous fais parvenir mes coordonnées bancaires pour le versement dès demain

Ben tu vois que tu as bien fait d'y aller...
J't'envoie un MP fissa; Avec trois semaines de retard, mais bon...
avatar
Grinderman

Messages : 2527
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrew bird. L'oiseau sorti d'son nid.

Message  kissability le Mar 28 Avr - 23:53

oh... mais c'est qu'ils sont gentils tout plein, nos déserteurs.
t'as testé Gonzo en produits de médecine douce?
avatar
kissability
Admin

Messages : 3620
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesdeserteurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrew bird. L'oiseau sorti d'son nid.

Message  Grinderman le Mar 28 Avr - 23:55

kissability a écrit:oh... mais c'est qu'ils sont gentils tout plein, nos déserteurs.
t'as testé Gonzo en produits de médecine douce?
Attends, Claude est sur place encore quelques jours pour vérifier ses compétences en homéopathie...
avatar
Grinderman

Messages : 2527
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrew bird. L'oiseau sorti d'son nid.

Message  kissability le Mar 28 Avr - 23:59

et en effet, les arrangements avec des cuivres (la version de je ne sais plus quel titre, avec le saxo. fameux. un autre avec une clarinette) de plusieurs morceaux, ou alors en remplaçant le violon par la guitare. des versions live qui, au final, apportaient vraiment leurs petits plus.


Dernière édition par kissability le Mer 29 Avr - 0:02, édité 1 fois
avatar
kissability
Admin

Messages : 3620
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesdeserteurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrew bird. L'oiseau sorti d'son nid.

Message  kissability le Mer 29 Avr - 0:02

Grinderman a écrit:
kissability a écrit:oh... mais c'est qu'ils sont gentils tout plein, nos déserteurs.
t'as testé Gonzo en produits de médecine douce?
Attends, Claude est sur place encore quelques jours pour vérifier ses compétences en homéopathie...

ça sera pas avant jeudi AM.
là, il se repose Wink
étonnant quand même ce concours de circonstance Smile
avatar
kissability
Admin

Messages : 3620
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesdeserteurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrew bird. L'oiseau sorti d'son nid.

Message  Grinderman le Mer 29 Avr - 0:14

kissability a écrit:
Grinderman a écrit:
kissability a écrit:oh... mais c'est qu'ils sont gentils tout plein, nos déserteurs.
t'as testé Gonzo en produits de médecine douce?
Attends, Claude est sur place encore quelques jours pour vérifier ses compétences en homéopathie...

ça sera pas avant jeudi AM.
là, il se repose Wink
étonnant quand même ce concours de circonstance Smile
Et en parlant de concoours de circonstances, t'es chargé de faire une photo de la maison achetée par ton pote à Montreuil sur breche, Claude aimerait bien voir ce que c'est devenu depuis le temps. Etonnant, encore une fois, étonnant...
avatar
Grinderman

Messages : 2527
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrew bird. L'oiseau sorti d'son nid.

Message  gonzo le Mer 29 Avr - 0:33

Ahhh Garches cette chouette petite ville dans cette belle banlieue dorée vert et ouest , là ou on dort tout confort , là ou le 4x4 tient le haut du pavé , et là également ou Gonzo officie en tant que dealer pharmaceutique ;
Et , ici l'homeo n'a pas la côte , non , ici c'est du costaud , car le fric cela plombe grâve , cela te pourrit le moral ;
Conséquence >> anxiolytique / antidep / psychotropes quoi , et oui , argent trébuchent = dérive mentale = Gonzo = argent décadent
Sinon , beaucoup d'autres drogues , mais pas de Tamiflu , les porc n'ont qu'a bien ce tenir ...

Bref , chouette votre concert , moi , l'oiseau , connais pas , il faudrait que je le survole ...
avatar
gonzo

Messages : 253
Date d'inscription : 26/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://souslaformede.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrew bird. L'oiseau sorti d'son nid.

Message  Grinderman le Mer 29 Avr - 9:52

gonzo a écrit:Ahhh Garches cette chouette petite ville dans cette belle banlieue dorée vert et ouest , là ou on dort tout confort , là ou le 4x4 tient le haut du pavé , et là également ou Gonzo officie en tant que dealer pharmaceutique ;
Et , ici l'homeo n'a pas la côte , non , ici c'est du costaud , car le fric cela plombe grâve , cela te pourrit le moral ;
Conséquence >> anxiolytique / antidep / psychotropes quoi , et oui , argent trébuchent = dérive mentale = Gonzo = argent décadent
Sinon , beaucoup d'autres drogues , mais pas de Tamiflu , les porc n'ont qu'a bien ce tenir ...

Bref , chouette votre concert , moi , l'oiseau , connais pas , il faudrait que je le survole ...
Ouais, c'est bien l'impression qu'on à Garches... Bon, donc en fait on a dû se voir une ou deux fois sans le savoir. La mère de ma copine habite Garches, on a logé chez elle lundi soir, on vient la voir de temps en temps, et on est déjà passé dans la pharmacie ou tu travailles. Quelle n'a donc pas été notre surprise quand ton frangin nous a dit que tu bossais précisément là ! Faut avouer que c'est un fameux hasard...
avatar
Grinderman

Messages : 2527
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrew bird. L'oiseau sorti d'son nid.

Message  gonzo le Mer 29 Avr - 11:07

Grinderman a écrit:
gonzo a écrit:Ahhh Garches cette chouette petite ville dans cette belle banlieue dorée vert et ouest , là ou on dort tout confort , là ou le 4x4 tient le haut du pavé , et là également ou Gonzo officie en tant que dealer pharmaceutique ;
Et , ici l'homeo n'a pas la côte , non , ici c'est du costaud , car le fric cela plombe grâve , cela te pourrit le moral ;
Conséquence >> anxiolytique / antidep / psychotropes quoi , et oui , argent trébuchent = dérive mentale = Gonzo = argent décadent
Sinon , beaucoup d'autres drogues , mais pas de Tamiflu , les porc n'ont qu'a bien ce tenir ...

Bref , chouette votre concert , moi , l'oiseau , connais pas , il faudrait que je le survole ...

Ouais, c'est bien l'impression qu'on à Garches... Bon, donc en fait on a dû se voir une ou deux fois sans le savoir. La mère de ma copine habite Garches, on a logé chez elle lundi soir, on vient la voir de temps en temps, et on est déjà passé dans la pharmacie ou tu travailles. Quelle n'a donc pas été notre surprise quand ton frangin nous a dit que tu bossais précisément là ! Faut avouer que c'est un fameux hasard...


En effet c'est bluffant cette coincidence , cela fait plus de 10 ans que je côtoie Garches , j'aurai aimé continuer à y habiter , mais une petite maison avec jardin c'était hors-hors budget ;
j'ai conservé mon employeur , c'est un loozer mais il paye alors...
Si à l'avenir tu repasses dans le coin , previens moi , un café sur la place pourrait être sympa ...
Sinon pour me reconnaitre à la pharmacie , c'est facile >
un -je n'ai pas de locks
deux - je ne suis pas obèse
trois - pas de calvitie
quatre - je suis un homme
cinq - je ne ressemble pas a un pharmacien ...

Et pour parfaire ce fameux hasard , je suis natif de Dijon ...


Dernière édition par gonzo le Mer 29 Avr - 16:37, édité 1 fois
avatar
gonzo

Messages : 253
Date d'inscription : 26/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://souslaformede.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrew bird. L'oiseau sorti d'son nid.

Message  Grinderman le Mer 29 Avr - 13:39

gonzo a écrit:
Grinderman a écrit:
gonzo a écrit:Ahhh Garches cette chouette petite ville dans cette belle banlieue dorée vert et ouest , là ou on dort tout confort , là ou le 4x4 tient le haut du pavé , et là également ou Gonzo officie en tant que dealer pharmaceutique ;
Et , ici l'homeo n'a pas la côte , non , ici c'est du costaud , car le fric cela plombe grâve , cela te pourrit le moral ;
Conséquence >> anxiolytique / antidep / psychotropes quoi , et oui , argent trébuchent = dérive mentale = Gonzo = argent décadent
Sinon , beaucoup d'autres drogues , mais pas de Tamiflu , les porc n'ont qu'a bien ce tenir ...

Bref , chouette votre concert , moi , l'oiseau , connais pas , il faudrait que je le survole ...

Ouais, c'est bien l'impression qu'on à Garches... Bon, donc en fait on a dû se voir une ou deux fois sans le savoir. La mère de ma copine habite Garches, on a logé chez elle lundi soir, on vient la voir de temps en temps, et on est déjà passé dans la pharmacie ou tu travailles. Quelle n'a donc pas été notre surprise quand ton frangin nous a dit que tu bossais précisément là ! Faut avouer que c'est un fameux hasard...


En effet c'est bluffant cette coincidence , cela fait plus de 10 que je côtoie Garches , j'aurai aimé continuer à y habiter , mais une petite maison avec jardin c'était hors-hors budget ;
j'ai conservé mon employeur , c'est un loozer mais il paye alors...
Si à l'avenir tu repasses dans le coin , previens moi , un café sur la place pourrait être sympa ...
Sinon pour me reconnaitre à la pharmacie , c'est facile >
un -je n'ai pas de locks
deux - je ne suis pas obèse
trois - pas de calvitie
quatre - je suis un homme
cinq - je ne ressemble pas a un pharmacien ...

Et pour parfaire ce fameux hasard , je suis natif de Dijon ...
Ouais ça j'imagine que c'est un peu chaud pour loger sur Garches. En dessous de 700 000 euros, t'as un placard quoi... Et sinon, à l'occasion, ce sera avec plaisir, ça me soulage de savoir qu'il y a des gens cools à Garches, parce que faut bien chercher. Sinon, pour l'anecdote, ma copine surnomme ton boss monsieur tiroir-caisse, rapport au fait qu'ils soit antipathique et que tout ce qui sembe l'intéresser, c'est de vendre ses produits. Mais ceci dit, si il vend il peut payer alors t'as raison de le garder...
avatar
Grinderman

Messages : 2527
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrew bird. L'oiseau sorti d'son nid.

Message  kissability le Mer 29 Avr - 14:30

une vidéo, extrait du live à La Cigale.
Apparemment filmé pas très loin d'où on était Wink

"Masterswarm"



vidéo de bonne qualité.
un des beaux moments de ce concert!
avatar
kissability
Admin

Messages : 3620
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesdeserteurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrew bird. L'oiseau sorti d'son nid.

Message  kissability le Mer 29 Avr - 14:32

et un petit coup de laura Marling:

avatar
kissability
Admin

Messages : 3620
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesdeserteurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrew bird. L'oiseau sorti d'son nid.

Message  riigolax le Mer 6 Mai - 10:46

Une session radio du chanteur qui a jamais eu de flatulences :

http://www.owlandbear.com/2009/05/01/download-andrew-bird-march-20-2009-flacs/

Plus un joli clip avec la chanson Eugene :

http://vimeo.com/4412391
avatar
riigolax

Messages : 810
Date d'inscription : 28/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://riigolax.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrew bird. L'oiseau sorti d'son nid.

Message  kissability le Mer 6 Mai - 14:15

dans les inrocks de cette semaine, y'a un compte-rendu du concert de poche organisé pas La Blogothèque, la veille. Apparemment, très, très bon!! en fait, (et c'est une forte tendance ces derniers temps) ça s'est passé dans un appart'. Max, 30 personnes, assis en rond autour d'Andrew et ses chaussettes à rayures. St Vincent, un peu moins à l'aise, s'est faite accompagner de l'oiseau siffleur dans un bel échange et une belle reprise de bob Dylan "Oh sister".
avatar
kissability
Admin

Messages : 3620
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesdeserteurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrew bird. L'oiseau sorti d'son nid.

Message  Laure le Dim 10 Mai - 11:49

Bon ben hier soir Andrew Bird au Cirque Royal. C’était la première fois que j’allais dans cette salle, qui est uniquement assise, et qui a la forme d’un cirque, en demi-cercle bien sûr. Arrivée un peu en retard, j’arrive heureusement à choper une place au deuxième rang (!!!), ouf la place assise me fait du bien fatiguée que j’étais. Laura Marling chante seule, enfin presque seule, accompagnée de sa violoncelliste. Je dois dire que je l’ai trouvé convaincante, elle s’y prend bien je trouve, ce n’est pas facile de capter un auditoire avec que de l’acoustique. A un moment, elle a cafouillé, mais elle s’est reprise après. Elle annonce que c’est le dernier jour de sa tournée avec Andrew Bird. Puis pause, je cours me choper une bière. Puis au tour de Phosphorescent. Ils m’ont bien plu ceux-là, et leurs reprises de Willie Nelson, que je ne connais ni d’Eve ni d’Adam. Très à l’aise avec le public, le chanteur, à un moment demande au public quelle heure il est, pour savoir combien de titres ils peuvent encore chanter. Ils ont aussi chanté des titres de leurs anciens albums, mais ne les connaissant pas, en tout cas ils ont apporté la touche d’électricité nécessaire à ces vieux morceaux country. Intéressant. Puis pause de nouveau, à pratiquement dix heures du soir, Andrew Bird apparaît seul, prend son violon, et là c’est parti pour presque deux heures de pur plaisir. Il enlève ses chaussures, plus à l’aise en chaussettes (attention, il les porte avec plus de classe qu’Eddie Argos ! Razz ). Masterswarm : magistral. Et puis en vrac, si mes souvenirs sont bons, mais il y en a eu d’autres aussi : Oh no, Sovay (en rappel avec Laura Marling) : ma chanson préférée de lui (avec A nervous tic motion of the head to the left), Effigy, Nomenclature, Anonanimal, Imitosis, Opposite Day, Darkmater, Measuring Cups. A un moment, il reprend un vieux morceau de gospel, dont il se rappelait. Et puis un autre morceau, en partie en français (avec un accent délicieux) sur la couleur verte. Puis aussi un morceau seul, avec sa manie géniale de prendre son violon pour une guitare (ces cordes pincées, j’adore), qui me paraissait être du blues ou de la soul. Eh ben Andrew qui a une fibre soul, waouw ça promet ! Il parle beaucoup avec le public, très très charmant !!!!!! Et puis, oups, je n’ai toujours pas parlé de son groupe, alors le fidèle Martin Dosh aux batteries, puis deux guitaristes (ou un guitariste et un bassiste ?). En effet, ce groupe a beaucoup apporté à la magie qui a formidablement opéré hier soir, beaucoup d’épaisseur sur certains morceaux, et d’énergie aussi. Par moments, je n’arrivais pas à rester calme sur mon siège ! Et puis Andrew, très habité par ses chansons, super à l’aise, valsant du violon à la guitare, jouant du violon comme d’une guitare, de sa guitare comme d’un violon, et puis sa voix, très émouvante, passant par pleins de registres différents. Il a terminé son concert, par une reprise du groupe Handsome Family, dont j’ai oublié le titre.
Conclusion : oui Andrew Bird live, c’est vraiment énorme. Il a été impérial, hier soir, apportant ce plus, ce quelque chose qui manquait aux titres de son dernier album, en les réinterprétant sur scène, il leur a donné une autre dimension. Il s’est vraiment impliqué, c’était beau à voir. Et puis je m’en veux de ne pas avoir été très charitable avec lui dernièrement avec la chronique de son dernier album. Franchement il mérite toutes les louanges sur scène. Espérons qu’il en fasse autant sur son futur album.
Last but not least, j’ai eu une pensée amicale pour ce cher Ramol , qui je pense aurait bien aimé être là, pour savourer cette soirée fabuleuse ! Wink
avatar
Laure

Messages : 1505
Date d'inscription : 20/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrew bird. L'oiseau sorti d'son nid.

Message  kissability le Dim 10 Mai - 20:37

merci pour ce joli compte-rendu.
et c'est vrai que cette formation lui réussit plutôt bien, j'irais même jusqu'à dire que ça le transforme presque (plus de laisser-allers, plus de délires, on le sent libéré avec une véritable envie de partager. ce qu'il faisait moins avant)

et je vois que tu as eu droit à deux premières parties. Phosphorescent ça doit être pas mal sur scène.
avatar
kissability
Admin

Messages : 3620
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesdeserteurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrew bird. L'oiseau sorti d'son nid.

Message  Laure le Lun 11 Mai - 0:17

kissability a écrit:merci pour ce joli compte-rendu.
et c'est vrai que cette formation lui réussit plutôt bien, j'irais même jusqu'à dire que ça le transforme presque (plus de laisser-allers, plus de délires, on le sent libéré avec une véritable envie de partager. ce qu'il faisait moins avant)

et je vois que tu as eu droit à deux premières parties. Phosphorescent ça doit être pas mal sur scène.

Ben de rien Wink Oui tu as tout juste, il s'est vraiment lâché, et pour reprendre la métaphore volatile, ses ailes se sont déployées, et il a clairement pris son envol ! Phénoménal, cette métamorphose. Sinon, en effet Phosphorescent en live c'est vraiment bien, sont bien sympas ces gars en chemise de bûcheron, de quoi me réconcilier avec les folkeux. Laughing

Pour finir, si j'ai eu droit à deux premières parties, c'est parce que le concert d'Andrew Bird était programmé dans le cadre des Nuits Botaniques, le Cirque Royal faisant partie du Botanique.
avatar
Laure

Messages : 1505
Date d'inscription : 20/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrew bird. L'oiseau sorti d'son nid.

Message  Grinderman le Lun 11 Mai - 10:25

Laure a écrit:
kissability a écrit:merci pour ce joli compte-rendu.
et c'est vrai que cette formation lui réussit plutôt bien, j'irais même jusqu'à dire que ça le transforme presque (plus de laisser-allers, plus de délires, on le sent libéré avec une véritable envie de partager. ce qu'il faisait moins avant)

et je vois que tu as eu droit à deux premières parties. Phosphorescent ça doit être pas mal sur scène.

Ben de rien Wink Oui tu as tout juste, il s'est vraiment lâché, et pour reprendre la métaphore volatile, ses ailes se sont déployées, et il a clairement pris son envol ! Phénoménal, cette métamorphose. Sinon, en effet Phosphorescent en live c'est vraiment bien, sont bien sympas ces gars en chemise de bûcheron, de quoi me réconcilier avec les folkeux. Laughing

Pour finir, si j'ai eu droit à deux premières parties, c'est parce que le concert d'Andrew Bird était programmé dans le cadre des Nuits Botaniques, le Cirque Royal faisant partie du Botanique.

Et il a pu jouer quand même assez longtemps, malgré le cadre d'un festival ?
avatar
Grinderman

Messages : 2527
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrew bird. L'oiseau sorti d'son nid.

Message  Laure le Lun 11 Mai - 12:06

Grinderman a écrit:
Laure a écrit:
kissability a écrit:merci pour ce joli compte-rendu.
et c'est vrai que cette formation lui réussit plutôt bien, j'irais même jusqu'à dire que ça le transforme presque (plus de laisser-allers, plus de délires, on le sent libéré avec une véritable envie de partager. ce qu'il faisait moins avant)

et je vois que tu as eu droit à deux premières parties. Phosphorescent ça doit être pas mal sur scène.

Ben de rien Wink Oui tu as tout juste, il s'est vraiment lâché, et pour reprendre la métaphore volatile, ses ailes se sont déployées, et il a clairement pris son envol ! Phénoménal, cette métamorphose. Sinon, en effet Phosphorescent en live c'est vraiment bien, sont bien sympas ces gars en chemise de bûcheron, de quoi me réconcilier avec les folkeux. Laughing

Pour finir, si j'ai eu droit à deux premières parties, c'est parce que le concert d'Andrew Bird était programmé dans le cadre des Nuits Botaniques, le Cirque Royal faisant partie du Botanique.

Et il a pu jouer quand même assez longtemps, malgré le cadre d'un festival ?

Ben oui car le concert de Laura Marling a débuté à 20 heures, celui de Phosphorescent à 21 heures, celui d'Andrew Bird à 22 heures plus ou moins, pour se terminer disons vers 23 heures 52, j'dirais...donc ouais pratiquement deux heures de concert du Bird, c'est du luxe...
avatar
Laure

Messages : 1505
Date d'inscription : 20/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrew bird. L'oiseau sorti d'son nid.

Message  Em' le Lun 11 Mai - 12:49

Laure a écrit:
Grinderman a écrit:
Laure a écrit:
kissability a écrit:merci pour ce joli compte-rendu.
et c'est vrai que cette formation lui réussit plutôt bien, j'irais même jusqu'à dire que ça le transforme presque (plus de laisser-allers, plus de délires, on le sent libéré avec une véritable envie de partager. ce qu'il faisait moins avant)

et je vois que tu as eu droit à deux premières parties. Phosphorescent ça doit être pas mal sur scène.

Ben de rien Wink Oui tu as tout juste, il s'est vraiment lâché, et pour reprendre la métaphore volatile, ses ailes se sont déployées, et il a clairement pris son envol ! Phénoménal, cette métamorphose. Sinon, en effet Phosphorescent en live c'est vraiment bien, sont bien sympas ces gars en chemise de bûcheron, de quoi me réconcilier avec les folkeux. Laughing

Pour finir, si j'ai eu droit à deux premières parties, c'est parce que le concert d'Andrew Bird était programmé dans le cadre des Nuits Botaniques, le Cirque Royal faisant partie du Botanique.

Et il a pu jouer quand même assez longtemps, malgré le cadre d'un festival ?

Ben oui car le concert de Laura Marling a débuté à 20 heures, celui de Phosphorescent à 21 heures, celui d'Andrew Bird à 22 heures plus ou moins, pour se terminer disons vers 23 heures 52, j'dirais...donc ouais pratiquement deux heures de concert du Bird, c'est du luxe...

c'est cool... ça veut dire que le format festival n'empêche pas toujours de garantir un concert d'une bonne durée
avatar
Em'

Messages : 3758
Date d'inscription : 22/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Andrew bird. L'oiseau sorti d'son nid.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum