expositions- suite

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: expositions- suite

Message  kissability le Dim 29 Mar - 19:49

rado a écrit:En prévision, mes petits, pour ceux que ca intéresse:

"Sonic Youth
Sensational fix
30 May - 20 September

The SONIC YOUTH etc.: SENSATIONAL FIX exhibition will be held at Malmö Konsthall from May 30 to
September 20 2009. The show, which combines art and music, has been curated by Roland Groenenboom in close collaboration with the band Sonic Youth.

SONIC YOUTH etc.: SENSATIONAL FIX investigates the collaborations between the historic band, which was formed in 1981, and artists, writers, filmmakers, designers, and other musicians. The multimedia works of Sonic Youth and those of the artists exhibited in the show reveal a possible alternative history of contemporary culture, with a critical discussion of the division between ’high’ and ’popular’ art, with topics such as youth rebellion, hunger, fashion and sex. The various sections revolve around a central area, which illustrates the band's long history, with records, posters, T-shirts, instruments and photographs."


http://www.konsthall.malmo.se/o.o.i.s/4372
http://www.konsthall.malmo.se/o.o.i.s?id=4363

+ le 27 mai toujours à Malmö, concert à Kulturbolaget, déjà complet Crying or Very sad Ca a été vite résolu, les différentes problématiques autour "y aller ou pas aller"...

La consolation tourne sur la chaîne en ce moment présent...

l'expo était l'été dernier à Saint Nazaire avec un concert. Sur Arte, dans Tracks, ils ont fait un reportage sur cette même expo. ça devait être en Allemagne. Avec une petite (car rare) interview de Kim Gordon.

http://www.arte.tv/fr/content/tv/02__Universes/U2__Echapp_C3_A9es__culturelles/02-Magazines/12_20Tracks/99__Archives/edition-2009.03.03/sonic-youth/2494376.html

en effet, à Düsseldorf
avatar
kissability
Admin

Messages : 3620
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesdeserteurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: expositions- suite

Message  Em' le Mer 1 Avr - 19:42

tiens Rising, toi qui es dans le coin et n'as pas l'air de rater grand chose, tu iras à la seconde édition de la foire d'art contemporain Lilloise ce WE?
je vais y aller, c'est évidemment pas à l'échelle de la FIAC parisienne mais le catalogue de l'édition de l'an passé a de la gueule (et puis faut dire que Lille draine aussi toute la Belgique)

http://www.lilleartfair.com/presentation.php
avatar
Em'

Messages : 3758
Date d'inscription : 22/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: expositions- suite

Message  Zartampion le Mer 8 Avr - 1:11

Em' a écrit:tiens Rising, toi qui es dans le coin et n'as pas l'air de rater grand chose, tu iras à la seconde édition de la foire d'art contemporain Lilloise ce WE?
je vais y aller, c'est évidemment pas à l'échelle de la FIAC parisienne mais le catalogue de l'édition de l'an passé a de la gueule (et puis faut dire que Lille draine aussi toute la Belgique)

http://www.lilleartfair.com/presentation.php

Je sais pas ce que ça vaut ce lilleartfair, mais en ce moment c'est Lille 3000 et c'est cool. Je n'ai fait pour l'instant que l'expo dans l'ancienne gare st-sauveur sur Berlin, c'était trop bien.
Y a une partie baptisée Hotel Europa où sont censés être reconstitués 3 appart typique de l'ancienne europe de l'est. Censés parce que bon je doute que tout le monde avait un lit liquide (je sais pas comment ça s'appelle mais c'est trop la classe et on peut l'essayer) ou des posters géants de Derrick. Mais bon c'est chouette quand même.
Une autre expo intitulée Berlin Change Plus Vite que Mon Coeur où il n'y a que des vidéos, justement sur les mutations de la ville et de ses habitants. Variable selon les vidéos, mais globalement très bien.
Et enfin, une expo photo Fisimatenten (je vous conseille chaudement de vous renseigner sur l'étymologie de ce mot). Un allemand réalise des panoramas où il est représenté au moins une centaine de fois chacune et où il se fonde plus ou moins bien dans le décor. Génial !

http://www.hfg-offenbach.de/data/p/philharmoniegross_01.jpg
avatar
Zartampion

Messages : 632
Date d'inscription : 20/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: expositions- suite

Message  kissability le Mer 8 Avr - 1:18

Zartampion a écrit:
Em' a écrit:tiens Rising, toi qui es dans le coin et n'as pas l'air de rater grand chose, tu iras à la seconde édition de la foire d'art contemporain Lilloise ce WE?
je vais y aller, c'est évidemment pas à l'échelle de la FIAC parisienne mais le catalogue de l'édition de l'an passé a de la gueule (et puis faut dire que Lille draine aussi toute la Belgique)

http://www.lilleartfair.com/presentation.php

Je sais pas ce que ça vaut ce lilleartfair, mais en ce moment c'est Lille 3000 et c'est cool. Je n'ai fait pour l'instant que l'expo dans l'ancienne gare st-sauveur sur Berlin, c'était trop bien.
Y a une partie baptisée Hotel Europa où sont censés être reconstitués 3 appart typique de l'ancienne europe de l'est. Censés parce que bon je doute que tout le monde avait un lit liquide (je sais pas comment ça s'appelle mais c'est trop la classe et on peut l'essayer) ou des posters géants de Derrick. Mais bon c'est chouette quand même.
Une autre expo intitulée Berlin Change Plus Vite que Mon Coeur où il n'y a que des vidéos, justement sur les mutations de la ville et de ses habitants. Variable selon les vidéos, mais globalement très bien.
Et enfin, une expo photo Fisimatenten (je vous conseille chaudement de vous renseigner sur l'étymologie de ce mot). Un allemand réalise des panoramas où il est représenté au moins une centaine de fois chacune et où il se fonde plus ou moins bien dans le décor. Génial !

http://www.hfg-offenbach.de/data/p/philharmoniegross_01.jpg

sympathoche tout ça Wink
avatar
kissability
Admin

Messages : 3620
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesdeserteurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: expositions- suite

Message  Em' le Jeu 9 Avr - 12:54

Zartampion a écrit:

http://www.hfg-offenbach.de/data/p/philharmoniegross_01.jpg

très chouette....mais pas nouveau, à moins qu'il soit précurseur de l'exercice!
en fait dans l'art contemporain y'a vraiment des "modes" comme en ce moment en zik avec les barbus et les indiennes folkeuses...
y'a une mode de ces photos là en ce moment, y'a une nana qui fait la même chose mais c'est pas elle en multiple qu'elle met en scène mais des poissons, lol
très tendance aussi les huiles avec montage de comics et supers héros, Superman cotoit Kitty et Mario Bros dans la même toilé très colorée, et quand on dit au galeriste que ça a un air de déjà vu il répond "ah mais c'est lui le premier qui a lancé le courant!"
les USA et NY en particulier sont aussi hypers tendances et représentés sous tous les supports

un des mecs en vogue, Speedo Graphito:

[img=http://img12.imageshack.us/img12/6353/sspgr0903002.th.jpg]
avatar
Em'

Messages : 3758
Date d'inscription : 22/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: expositions- suite

Message  rado le Ven 10 Avr - 20:20

Em' a écrit:
Zartampion a écrit:

http://www.hfg-offenbach.de/data/p/philharmoniegross_01.jpg

très chouette....mais pas nouveau, à moins qu'il soit précurseur de l'exercice!
en fait dans l'art contemporain y'a vraiment des "modes" comme en ce moment en zik avec les barbus et les indiennes folkeuses...
y'a une mode de ces photos là en ce moment, y'a une nana qui fait la même chose mais c'est pas elle en multiple qu'elle met en scène mais des poissons, lol
Je suis d'accord; en effet, il y a des tendances...Ca me rappelle un petit peu un autre artiste qui voyageait, j'ai oublié son nom mais je pense qu'il venait des US; son dernier voyage en question était aux Pays-Bas où il mettait en scène des dizaines de femmes à poil sur des édifices publics, genre le City Hall...Les nanas étaient naturellement d'accord pour faire partie du projet, peut-être vous en avez entendu parler;

L'expo que j'ai vu intitulée "Andreas Gursky- Works 80-08" rappelle aussi un petit peu ce courant: http://nymag.com/arts/art/reviews/andreasgursky070521_560.jpg; un autre exemple, bien différent car sans présence de l'être humain: http://images.artnet.com/artwork_images_424045384_274509_andreas-gursky.jpg C'est un photographe allemand et cette expo se dit être la première à rassembler une si grande partie de ses oeuvres...En fait moi dès que j'ai commencé à visiter l'expo, sa touche m'a rappelé quelque chose et en effet, la photo que je connaissais de lui figurait dans l'expo, une photo d'un magasin "99 cents" américain, bien colorée; malheureusement je n'arrive pas à trouver la photo en ce moment. Les êtres humains se trouvent comme artificiellement présents au moment où la photo a été prise, on se demande réellement comment il a travaillé tout cela...La facon dont il met en scène ses personnages dans les photos grand (énorme Exclamation ) format, me rappelle aussi une vidéo que j'avais vue au Musée d'Art Moderne Louisiana mais je ne sais plus si c'est le même auteur...

Ah, en fait si, j'ai retrouvé la fameuse photo:

http://exposurecompensation.com/2007/01/08/andreas-gursky-the-248-million-dollar-photograph/ (ca ne rend vraiment pas super ici mais sur papier elle est impressionnante). Mention spéciale aussi à la photo de la bibliothèque de Stockholm: http://cache01.stormap.sapo.pt/fotostore02/fotos//24/56/f6/80_0008cwqe.jpg

Et une expo que j'ai vue, "Freedom of Speech- How Free Is Free?" avec des installations, des films, des vidéos et des études de cas de différents journalistes opressés pour avoir exprimé leur avis sous différents régimes; des cas ayant suscité beaucoup de polémiques, comme par exemple Theo van Gogh et son fameux film. Des cadres du film étaient inclus. Bien, vraiment bien, même si énormément d'encre a coulé sur justement ce thème, "où est la frontière". Ca peut sonner super banal mais ca te redonne de la matière à réfléchir.
avatar
rado

Messages : 3186
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: expositions- suite

Message  rado le Sam 25 Avr - 20:50

Pour moi cette après-midi c'était l'expo Closer de Søren Solkær Starbird http://www.starbirdcloser.dk/udstillingen.php, un arrangement durant presqu'un mois et qui incluait l'expo, de divers concerts et des soirées de mix etc. J'en avais parlé car dans le cadre de cette expo était organisé le concert de Pete Doherty, The Raveonettes et Figurines. Plein de photos de stars du rock'n'roll vraiment pas mal vu que Søren a été (et est toujours je pense) photographe pour des magazines anglais de musique...C'est lui qui a fait la cover du dernier album de Franz Ferdinand et les a accompagnés pendant leur tour en Russie pour en prendre des photos bien réussies...A part donc FRanz Ferdinand, il y avait Björk, PJ Harvey, Antony d'Antony & The Johnosns, MGMT, Anthony Keidis, Amy Winehouse, John Cale, The Raveonettes, Kaiser Chiefs, Arctic Monkeys, Kasabian et nos potes The Fashion Wink Quelques photos ressortaient du lot: celle de Beck prise en 2005 où il porte un masque mais à mi-enlevé et tient deux poupées et un téléphone portable; cette photo racontait beaucoup de choses, beaucoup de choses se passaient là-dedans; une photo de Richard Ashkroft où ses yeux bleus te transpersent et surtout, surtout, une série de photos de The White Stripes, Jack White, The Raconteurs qui m'a beaucoup plue...En fait The White Stripes doivent être une éternelle source d'inspiration pour les artistes car déjà leur look est un peu théâtral, dramatique, mais les settings dans lesquels les photographes les mettent sont tout aussi exagérés et théâtraux: diners, cirques, dans l'expo d'Annie Leibovitz, une roue où la fille est attachée et Jack White jette des couteaux...Je m'en fous un peu de leur musique mais je pense qu'n photos ils sont super expressifs!

Et puis The Raveonettes. Toute une série de photo où on les voit au naturel ou en concert, et où on voit surtout leur évolution en looks et styles, bien marrant! Photographier des stars ne devraient pas être la chose la plus difficile au monde car elles se suffisent à elles-même, je veux dire, c'est déjà en soi des personnes assez charismatiques et dans ce sens leur présence suffit pour rendre une photo "remplie" mais là il y avait des settings vraiment intéressants...

Beaucoup d'arrangements accompagnaient cette expo au cours du mois qui s'est écoulé, comme cette série de concerts dont j'ai parlé plus haut. Ce soir ca se termine avec 4. concerts: I Got You on Tape (le chanteur de Murder a un autre groupe et c'est celui-là, au passage Laure, le chanteur de Murder était présent cette après-midi à l'expo), Diefenbach et deux autres groupes, dont soundcheck toute l'après-midi pendant qu'on y était, ca a un peu gâché l'expérience mais tant pis!

Dans le cadre de l'expo était aussi projeté le documentaire sur The National de Vincent Moon A Skin, A Night. Mais pour ceci, RDV dans la rubrique appropriée. Laughing
avatar
rado

Messages : 3186
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: expositions- suite

Message  kissability le Dim 26 Avr - 1:14

Sympa Wink
et j'ai tout lu Twisted Evil
ça me fait penser à une interview de J.White qui disait qu'il ne comprenait pas qu'on lui demande pourquoi ces couleurs: rouge et noire et pas d'autres.

c'est de l'art les gars, ça s'explique pô pig
avatar
kissability
Admin

Messages : 3620
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesdeserteurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: expositions- suite

Message  Grinderman le Mer 29 Avr - 0:11

Bon, histoire de bien amortir l'escapade parisienne, visite cet aprèm' de la rétrospective de Chiricho au MAMVP. Très intéressant, non seuement pour revoir ses toiles les plus connues, masi plus encore pour son parcours plus qu'atypique. Bien sûr on retrouve les paysages métaphysiques qui ont fait sa réputation, expression de la déshumanisation du monde, interrogation sur la possibilité d'un envers à la vie. Mais plus étonnant, son revirement au milieu de sa vie qui l'a vu revisiter des styles plus classiques de la peinture, ce qui lui vaudra le rejet par les surréalistes (mais bon, Breton était un connard), et pourtant, sans rien renier de ses vues. En fin de parcours, il s'est même permis de refaire les toiles qui ont fait sa gloire pour désacraliser l'objet unique. Encore un qui était en avance sur son temps... La classe.
avatar
Grinderman

Messages : 2527
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: expositions- suite

Message  gonzo le Mer 29 Avr - 16:35

Grinderman a écrit:Bon, histoire de bien amortir l'escapade parisienne, visite cet aprèm' de la rétrospective de Chiricho au MAMVP. Très intéressant, non seuement pour revoir ses toiles les plus connues, masi plus encore pour son parcours plus qu'atypique. Bien sûr on retrouve les paysages métaphysiques qui ont fait sa réputation, expression de la déshumanisation du monde, interrogation sur la possibilité d'un envers à la vie. Mais plus étonnant, son revirement au milieu de sa vie qui l'a vu revisiter des styles plus classiques de la peinture, ce qui lui vaudra le rejet par les surréalistes (mais bon, Breton était un connard), et pourtant, sans rien renier de ses vues. En fin de parcours, il s'est même permis de refaire les toiles qui ont fait sa gloire pour désacraliser l'objet unique. Encore un qui était en avance sur son temps... La classe.

Bon choix d'expo ;
De Chirico , j'aime beaucoup , son univers onirique avec ses composants incongrus placés dans des perspectives qui attise la curiosité, sa palette de couleurs douce et chaude ...une vraie fabrique à rêves ...
Par contre les phases créatives qui suivent je les connais mal , son détour vers le classicisme puis les copies serait une bonne occasion d'aller sur Paris ;
Le mouvement surréaliste a tant bouleversé les pratiques créatrices et a révélé tant d'artistes , c'est un de mes préféré , pour ma part j'adore l'oeuvre d'Yves Tanguy ...
Sinon l'expo Calder me tente beaucoup .
avatar
gonzo

Messages : 253
Date d'inscription : 26/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://souslaformede.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: expositions- suite

Message  Grinderman le Mer 29 Avr - 21:58

gonzo a écrit:
Grinderman a écrit:Bon, histoire de bien amortir l'escapade parisienne, visite cet aprèm' de la rétrospective de Chiricho au MAMVP. Très intéressant, non seuement pour revoir ses toiles les plus connues, masi plus encore pour son parcours plus qu'atypique. Bien sûr on retrouve les paysages métaphysiques qui ont fait sa réputation, expression de la déshumanisation du monde, interrogation sur la possibilité d'un envers à la vie. Mais plus étonnant, son revirement au milieu de sa vie qui l'a vu revisiter des styles plus classiques de la peinture, ce qui lui vaudra le rejet par les surréalistes (mais bon, Breton était un connard), et pourtant, sans rien renier de ses vues. En fin de parcours, il s'est même permis de refaire les toiles qui ont fait sa gloire pour désacraliser l'objet unique. Encore un qui était en avance sur son temps... La classe.

Bon choix d'expo ;
De Chirico , j'aime beaucoup , son univers onirique avec ses composants incongrus placés dans des perspectives qui attise la curiosité, sa palette de couleurs douce et chaude ...une vraie fabrique à rêves ...
Par contre les phases créatives qui suivent je les connais mal , son détour vers le classicisme puis les copies serait une bonne occasion d'aller sur Paris ;
Le mouvement surréaliste a tant bouleversé les pratiques créatrices et a révélé tant d'artistes , c'est un de mes préféré , pour ma part j'adore l'oeuvre d'Yves Tanguy ...
Sinon l'expo Calder me tente beaucoup .
Pour De Chirico, dépêche-toi si tu veux la voir, j'crois que ça finit dans une dizaine de jours. Ca vaut vraiment le coup, moi non plus je connaissais pas son retour vers le classicisme (qui est d'autant plus intéressant que, lorsqu'il l'a entrepris, c'était la fin des années 30, et que certains se sont empressés de le taxer de fascisme, arguant qu'il exhaltait les thématiques de la Rome antique, alors qu'au contraire, il calquait sur ces thèmes ses vues sur l'absurdité justement de toute cette geste, remplaçait le mouvement par la pesanteur...). Et moi aussi j'aime beaucoup d'artistes qu'on associe au mouvement surréaliste, mais en même temps, cette expo permet de prendre de la distance avec le dogme tel que pouvait le pratiquer un type comme Breton, incapable de reconnaître le talent dès lors qu'il s'éloignait des préceptes qu'il avait définis, alors même qu'il n'a jamais rien produit lui-même, hormis deux manifestes illisibles.
avatar
Grinderman

Messages : 2527
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: expositions- suite

Message  gonzo le Jeu 30 Avr - 10:01

Grinderman a écrit:
gonzo a écrit:
Grinderman a écrit:Bon, histoire de bien amortir l'escapade parisienne, visite cet aprèm' de la rétrospective de Chiricho au MAMVP. Très intéressant, non seuement pour revoir ses toiles les plus connues, masi plus encore pour son parcours plus qu'atypique. Bien sûr on retrouve les paysages métaphysiques qui ont fait sa réputation, expression de la déshumanisation du monde, interrogation sur la possibilité d'un envers à la vie. Mais plus étonnant, son revirement au milieu de sa vie qui l'a vu revisiter des styles plus classiques de la peinture, ce qui lui vaudra le rejet par les surréalistes (mais bon, Breton était un connard), et pourtant, sans rien renier de ses vues. En fin de parcours, il s'est même permis de refaire les toiles qui ont fait sa gloire pour désacraliser l'objet unique. Encore un qui était en avance sur son temps... La classe.

Bon choix d'expo ;
De Chirico , j'aime beaucoup , son univers onirique avec ses composants incongrus placés dans des perspectives qui attise la curiosité, sa palette de couleurs douce et chaude ...une vraie fabrique à rêves ...
Par contre les phases créatives qui suivent je les connais mal , son détour vers le classicisme puis les copies serait une bonne occasion d'aller sur Paris ;
Le mouvement surréaliste a tant bouleversé les pratiques créatrices et a révélé tant d'artistes , c'est un de mes préféré , pour ma part j'adore l'oeuvre d'Yves Tanguy ...
Sinon l'expo Calder me tente beaucoup .
Pour De Chirico, dépêche-toi si tu veux la voir, j'crois que ça finit dans une dizaine de jours. Ca vaut vraiment le coup, moi non plus je connaissais pas son retour vers le classicisme (qui est d'autant plus intéressant que, lorsqu'il l'a entrepris, c'était la fin des années 30, et que certains se sont empressés de le taxer de fascisme, arguant qu'il exhaltait les thématiques de la Rome antique, alors qu'au contraire, il calquait sur ces thèmes ses vues sur l'absurdité justement de toute cette geste, remplaçait le mouvement par la pesanteur...). Et moi aussi j'aime beaucoup d'artistes qu'on associe au mouvement surréaliste, mais en même temps, cette expo permet de prendre de la distance avec le dogme tel que pouvait le pratiquer un type comme Breton, incapable de reconnaître le talent dès lors qu'il s'éloignait des préceptes qu'il avait définis, alors même qu'il n'a jamais rien produit lui-même, hormis deux manifestes illisibles.

Au sujet de Breton , pas vraiment d'attachement particulier , peu de souvenirs de Nadja et L'amour fou ;
Je pense que cet homme était animé viscéralement , qu'il voulait révolutionner toutes activités intellectuelles , qu'il misait plus sur l'esprit de groupe que sur l'artiste solitaire et génial , afin de renforcer cette correction de la pensée dans tous les domaines ...
C'est vrai , beaucoup de vaines polemiques à l'intérieur du groupes , peut-être que cela a entravé la construction de son oeuvre litteraire , mais si on prend cela d'un point de vue surréaliste je pense que l'on ne mesure pas l'oeuvre d'un intellectuel a la hauteur de la pile de ses écrits . ( idem dans d'autres domaines de creation)
avatar
gonzo

Messages : 253
Date d'inscription : 26/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://souslaformede.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Max Ernst, Dream and Revolution

Message  rado le Dim 31 Mai - 22:55

Je viens de voir l'expo de Max Ernst, intitulée Dream and Revolution..Heureusement que je me suis prise en mains car c'était la dernière journée aujourd'hui et j'aurais manqué affraid vraiment quelque chose...Alors Max Ernst ne m'était pas trop connu à part en tant que "fondateur" du dadaïsme et faisant partie à un moment donné du surréalisme...J'avais vu un tableau de lui à Tate Modern qui m'avait beaucoup plu et carrément fascinée, je pense qu'à l'époque j'avais lu qu'il aiamait bien le thème de la forêt et des oiseaux et en effet, là aujourd'hui j'ai été servie...L'expo était divisée en 4 cycles, en fonction des périodes majeures dans sa vie, en Alelmagne, en France, aux USA et de retour en Europe...

...en fait l'autre soir j'ai fait un rêve super bizarre avec un oiseau ce qui fait qu'en ce moment je suis branchée sur le thème des oiseaux..Et les colombes, pigeons et autres espèces représentées par M Ernst m'ont beaucoup plu...Il y avait aussi des pièces majeures en bronze, c'était à la fois rêveur, humouristique, plein d'énergie sexuelle et épuré à la fois...
avatar
rado

Messages : 3186
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: expositions- suite

Message  rado le Dim 31 Mai - 22:59

gonzo a écrit:
Le mouvement surréaliste a tant bouleversé les pratiques créatrices et a révélé tant d'artistes , c'est un de mes préféré , pour ma part j'adore l'oeuvre d'Yves Tanguy ...
J'étais passée à côté de ceci; Yves Tanguy était mentionné aussi à l'expo sur Max Ernst, j'y ai repensé du coup, en 2007 j'avais vu une super expo d'Yves Tanguy à Beaubourg, c'était assez impressionnant. De toute facon, les grands centres d'art moderne font toujours en sorte de rassembler le meilleur du meilleur en thèmes et choix d'expos.

Edit: ...ou je me trompe??? Du coup j'ai eu un doute énorme si c'était à Beaubourg... Embarassed Embarassed Embarassed Ma mémoire me joue des tours!
avatar
rado

Messages : 3186
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: expositions- suite

Message  rado le Sam 6 Juin - 0:58

Alors mes petits, ca y est, j'ai vu l'expo Sonic Youth etc.: Sensational Fix...Au début je me suis dit que c'était trop de formes d'art en même temps pour que ce soit accessible, j'avais vraiment peur de ne pas comprendre et de passer à côté de quelque chose, mais au fil de l'expo, ca s'est ouvert pour moi et au final, très bonne expo...Alors elle contient des affiches originales, des objets-fétiches (genre les petits doudous oranges et verts "Hug me I'm dirty"), mais aussi des photos des artistes avec lesquelles les membres de Sonic Youth ont eu des étroites collaborations au fil des années et bien sûr, des choses de la collection privée de Kim Gordon & Thurston Moore. Il y avait des photos de Sofia Coppola, des objets, des photos, des toiles et des dessins des poètes- beat tels Allen Ginsberg et William S. Burroughs...Le dessin original de la pochette du dernier album est particulièrement beau en vrai, vraiment impressionnant...Il y avait aussi des vidéos-concept où les membres du groupe ont participé, y en avait une particulièrement hilarante sur la "révolution" qu'il voulait entreprendre, c'était carrément à mourir de rire...Il y avait aussi des tableaux et des dessins de Kim Gordon, bien, vraiment pas mal du tout; des vidéos avec Kurt Cobain et Nirvana aux festivals etc., etc., etc. Et tout ca GRATOS donc cool!
avatar
rado

Messages : 3186
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: expositions- suite

Message  gonzo le Sam 6 Juin - 8:31

Vrai qu'une expo sur Tanguy doit être délectable , ses toiles sont des grands formats rado ? ses paysages insolites s'y prêteraient bien ...

Ahhh la beat generation j'aime beaucoup ce mouvement littéraire , je m'en suis gavé à une époque ou toute expérience d'écritures tordues étaient bonne à prendre ( Kerouac lui s'aborde facilement , Burroughs-Ginsberg-Corso et leur écriture quasi-automatique m'on bien creusé la tête , ne pas oublier le jazz intimement lié à cette génération de poètes oisifs et camés ...
avatar
gonzo

Messages : 253
Date d'inscription : 26/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://souslaformede.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: expositions- suite

Message  rado le Sam 1 Aoû - 17:50

A Lousiana- Musée d'art moderne, aujourd'hui:

-La Collection- Highlights des oeuvres du musée
-Nouvelles Acquisitions 2007-2008
-Green Architecture for the Future

La Collection, pas besoin d'en faire des commentaires car c'est des oeuvres qu'on connaît, là, pour l'été ils ont sélectionné le meilleur et l'ont présenté au public;
Green Architecture for the Future par contre c'était super intéressant, malheureusement beaucoup de choses à lire et pas trop le temps mais entre autres, il y avait le dernier projet sur lequel Foster + Partners travaillent, notamment une ville à 0 consommation de CO2 et 0 déchets dans les Emirats Unis...Présentation du projet, photos, plans, explication du fonctionnement...Idem pour le projet d'"unification" de Paris sur lequel s'est lancé Sarkozy et pour lequel 10 des architectes mondiaux les plus connus sont rassemblés...Entre autres, il y avait aussi présentation des bâtiments dégradables, matériaux etc., bref très inspirant et on se rend compte que pas mal de choses peuvent être faites.

Nouvelles Acquisitions 2007-2008 comme son nom indique, c'était un rassemblement des derniers achats du musée, quand même inspirés aussi des expos des 5 années passées: entre autres, Richard Avedon et David Hockney, Picasso etc. Le tableau de David Hockney Grand Canyon est carrément monumental et impressionnant!!!

http://www.louisiana.dk/dk
avatar
rado

Messages : 3186
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: expositions- suite

Message  Azbinebrozer le Mer 20 Jan - 17:29


Horizon
Sangatte
2009

Sur Studio 21
avatar
Azbinebrozer

Messages : 2462
Date d'inscription : 21/05/2008
Age : 55
Localisation : Dark side of the moon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pinacothèque de Paris : Edward Munch

Message  Azbinebrozer le Lun 19 Juil - 16:25

Pinacothèque de Paris : Edward Munch. Ce peintre avait une certaine « aura » déjà dans ma lointaine jeunesse du fait de son tableau « le cri » avant que celui-ci n'inspire le masque de « Scream ». Pour le reste, l'oeuvre du peintre comme pour beaucoup m'était plutôt inconnue. Alors qui est vraiment celui qui a incarné cette angoisse ?

« L'anti-cri » annonce l'expo... Munch est assez étonnant parce qu'il approche pas mal de courant sans se laisser enfermer. J'ai aimé beaucoup de tableaux particulièrement ses paysages mais le titre de l'expo reste pour moi une habile communication...
L'œuvre de ce peintre est très mélancolique, manifeste une grande solitude. Ce qui m'a choqué c'est la place accordée à la femme. A l'érotisme plutôt mais comme le peintre l'exprime essentiellement sous les traits de la femme... On a droit à la femme érotique et le fœtus à moitié mort (Madone), la femme érotique à la chevelure ensorcelante, la femme érotique et l'os, la femme et l'homme comme avalé dans son baiser (la réciproque est possible aussi), un tableau représentant Charlotte Corday et Marat (là devant le cumul, je n'ai pas pu m'empêcher de pouffer de rire) et j'en passe... Sur un des panneaux on lit combien ses relations avec les femmes ont été difficiles... Refus de laisser enfermer. le souci c'est quelle image de la femme et de l'érotisme... Je repense à ce qu'a écrit D. Grosdanovitch sur son compatriote norvégien Knut Hamsun, cette attirance pour la nature propre aux protestants puritains ( àcourir nu dans les forêts...), cette même méfiance de la femme, cet érotisme si morbide (oui la peinture d'Egon Schiele est très très bandante à côté !), je repense à Lars von trier et je relis cette note sur Schopenhauer dans wiki :

« Ainsi, chez Schopenhauer, l’amour se présente d’abord comme cet élan aveugle qui conduit à perpétuer la souffrance en perpétuant l’espèce. L’acte générateur est le foyer du mal. Dans un entretien avec Challemel-Lacour, en 1859, Schopenhauer dit : « L'amour, c’est l’ennemi. Faites-en, si cela vous convient, un luxe et un passe-temps, traitez-le en artiste ; le Génie de l’espèce est un industriel qui ne veut que produire. Il n’a qu’une pensée, pensée positive et sans poésie, c’est la durée du genre humain. ».[réf. nécessaire] Céder à l’amour, c’est développer le malheur, vouer une infinité d’autres êtres à la misère. Ceci explique directement le sentiment de honte et de tristesse qui suit, chez l’espèce humaine, l’acte sexuel. Le thème de l’amour chez Schopenhauer est donc à mettre en rapport avec l’horreur devant la vie : il apparaît d’abord comme un objet d’effroi. » ou plus loin...

« Or, l’amour, la reproduction, ne sont que ce par quoi le mal, la misère, sont perpétués dans le monde. La passion amoureuse est ainsi au centre de la tragédie sans cesse réitérée que constitue l’histoire du monde. La tragédie est d’autant plus grande qu’en procréant, l’individu prend obscurément conscience de sa propre mort : il n’est rien, seule compte l’espèce, et l’espèce n’est faite que d’autres individus qui, comme lui, connaissent la souffrance et l’angoisse. Les aspirations des amants, écrit Schopenhauer, « tendent à perpétuer cette détresse et ces misères qui trouveraient bientôt leur terme, s’ils n’y faisaient pas échec comme leurs semblables l’ont fait déjà avant eux ».[réf. nécessaire]
La lucidité, et le sentiment de pitié dont l’homme est susceptible à l’égard des autres êtres vivants, imposent de mettre un terme à ces souffrances, en renonçant à la procréation. »
Sans commentaires. J'ai au moins un ami qui est exactement dans cet état d'esprit...

Ok Munch n'a pas frayé avec le nazisme comme Knut Hamsun ni un peu comme Emil Nolde... Mais on se dit quand même au secours qu'on est loin de l'anti-cri annoncé. Que le protestantisme à force de pureté n'est quand même pas si indigne de... Scream ! Quelle religion pour les pays de "serial killer ? Que la virilité nordique et protestante a souffert de cette image offerte à l'homme et que s'en remettre à Nietschze pour remettre juste un poil de latinité, de spontanéité dans tout cela (Carmen contre Wagner...) était extrêmement périlleux...
avatar
Azbinebrozer

Messages : 2462
Date d'inscription : 21/05/2008
Age : 55
Localisation : Dark side of the moon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: expositions- suite

Message  Azbinebrozer le Jeu 28 Oct - 23:11

Dis p'pa c'est comment Basquiat ? Plutôt Lucien Freud ou plutôt Picasso ? (What a Face = tête de mon fils) Ben j'sais pas demande à ta mère... plutôt Picasso j'crois... Tiens regarde sur internet avant de partir ...
Et voilà comment on arrive dans une expo sur un artiste hyper médiatisé sans quasi rien connaître de lui si ce n'est une photo où il pose en branleur new-yorkais...
L'impasse culturelle c'est géant pour le plaisir !!!
10 H 30 arrivé au Musée d'art moderne retour de bâton c'est la grève, oui les camarades gardiens de musée nous attendent en sitting ! Juste retour !! C'est si bon de ne rien maitriser ! Laughing
12 h 00 une queue s'organise enfin et pendant l'attente j'ai envie de crier "L'art moderne dans la rue !" Et puis je me dis que c'est déjà dur d'avoir des parents instits qui te trainent au musée... alors quand ce sont en plus des vieux bab's anciens adeptes de l'agit prop ! Quelle plaie ce doit être !... Rolling Eyes

Je ne connais pas grand chose de ce peintre mais j'ai aimé sa peinture. Je m'attendais à plus torturé ou très branchouille arty et j'ai trouvé une peinture vive tournée vers le portrait. Ces corps multifibres font un peu barbelé tordus ? Des corps réseaux aussi qui passent partout ? Pleins de couleurs et toujours ce regards si simple et attachant.
Au 2/3 il y a un peu un effet de répétition, portraits avec souvent la même pose, mais avec aussi pas mal de renouvellement quand même et surtout sur une carrière de 6 ans maximum ?... Puis d'autres évolutions pointent...Voilà j'ai été heureux de trouver une peinture sensible moins arty provo newyorko que je ne m'y attendais. Les enfants riaient, les vieux se retournaient les yeux brillants... J'ai peut être raté une dimension plus tragique ? Celle des échos de sa bio ?
avatar
Azbinebrozer

Messages : 2462
Date d'inscription : 21/05/2008
Age : 55
Localisation : Dark side of the moon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: expositions- suite

Message  Em' le Dim 7 Nov - 20:23

je n'aurai pas la chance de voir Monet à Paris et peut-être pas Basquiat non plus, dans le premier cas c'est simple y'a plus de tickets pour les samedis! succès phénoménal! je me console en me disant que si il faut faire la queue aussi dans le musée pour aperçevoir les toiles je ne perds peut-être pas grand chose

par contre je suis arrivée dans une région vraiment riche culturellement, notamment à Bâle, la ville acceuille déjà tous les ans une foire d'art contemporain au mois de mai, plus côtée encore que la FIAC parisienne, je compte bien y aller
et y'a très régulièrement des expos temporaires dans les musées ou les fondations tout le long de l'année, j'ai vu dernièrement une très belle rétrospective des Viennois Egon Schiele (torturé) et Klimt (la couleur!) , cet après-midi une rétrospective des années 61 à 64 d'Andy Wahrol, en gros les années soupe campbell et portraits de liz taylor, prochainement une expo consacré aux dessins de Picasso...
avatar
Em'

Messages : 3758
Date d'inscription : 22/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: expositions- suite

Message  Risingboy le Mar 9 Nov - 23:00

Azbinebrozer a écrit:Dis p'pa c'est comment Basquiat ? Plutôt Lucien Freud ou plutôt Picasso ? (What a Face = tête de mon fils) Ben j'sais pas demande à ta mère... plutôt Picasso j'crois... Tiens regarde sur internet avant de partir ...
Et voilà comment on arrive dans une expo sur un artiste hyper médiatisé sans quasi rien connaître de lui si ce n'est une photo où il pose en branleur new-yorkais...
L'impasse culturelle c'est géant pour le plaisir !!!
10 H 30 arrivé au Musée d'art moderne retour de bâton c'est la grève, oui les camarades gardiens de musée nous attendent en sitting ! Juste retour !! C'est si bon de ne rien maitriser ! Laughing
12 h 00 une queue s'organise enfin et pendant l'attente j'ai envie de crier "L'art moderne dans la rue !" Et puis je me dis que c'est déjà dur d'avoir des parents instits qui te trainent au musée... alors quand ce sont en plus des vieux bab's anciens adeptes de l'agit prop ! Quelle plaie ce doit être !... Rolling Eyes

Je ne connais pas grand chose de ce peintre mais j'ai aimé sa peinture. Je m'attendais à plus torturé ou très branchouille arty et j'ai trouvé une peinture vive tournée vers le portrait. Ces corps multifibres font un peu barbelé tordus ? Des corps réseaux aussi qui passent partout ? Pleins de couleurs et toujours ce regards si simple et attachant.
Au 2/3 il y a un peu un effet de répétition, portraits avec souvent la même pose, mais avec aussi pas mal de renouvellement quand même et surtout sur une carrière de 6 ans maximum ?... Puis d'autres évolutions pointent...Voilà j'ai été heureux de trouver une peinture sensible moins arty provo newyorko que je ne m'y attendais. Les enfants riaient, les vieux se retournaient les yeux brillants... J'ai peut être raté une dimension plus tragique ? Celle des échos de sa bio ?

Je l'ai vu ce week end cet expo. Ainsi que les 2 films qui lui sont consacré. Downtown et le doc. Sympa. ça donne une idée de qui il etait. Comme toi Az j'ai eprouvé cette lassitude dont tu parles. l'impression de voir des tableaux se ressembler. Toutefois certaines peintures laissent deviner une vision politique assez sombre que ce soit les tags (plus explicite dans le film que sur l'expo je trouve) mais aussi ses peintures.
Parfois il m'arrivait de pas bien comprendre

Et comme Em fait reference à Monnet, un petit mot : EXCEPTIONNEL
pourtant je ne m'estimais pas être dans le coeur de cible de l'expo mais l'occasion etait belle et après m'y etre repris à 3 fois j'ai fini par rentrer grace à une charmante dame qui m'a permis de rentrer avec elle car son mari ne pouvait venir. En effet il y a un monde de dingue. J'ai vite compris pourquoi
toute la vie du peintre est vu à travers ces tableaux. Geographiquement surtout, la normandie, Paris, ses voyages à Londres... Et puis sa vie perso avec sa femme sur son lit de mort. certains tableaux sont à couper le souffle. selon l'angle ou l'eloignement, on y voit (ou on a l'impression de voir) un tableau net ou une peinture faite de "tache".
La fin de l'expo montre son travail sur le temps. il peint la même chose selon des heures differentes de la journée ou selon un climat different. cela donne l'ancetre du pop art !!! D'ailleurs Liechtenstein a repris à sa sauce le travail de Monnet sur la cathedrale de rouen. ce travail est presenté dans l'expo (les tableaux de Monnet et la reprise de Liechtenstein)
Un grand moment. A couper le souffle
avatar
Risingboy

Messages : 826
Date d'inscription : 10/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: expositions- suite

Message  rado le Mer 22 Déc - 9:25

The Air Is on Fire- David Lynch
L’exposition qui était créée à l’initiative de la Fondation Cartier pour l’art contemporain et montrée pour la première fois à Paris en 2007, est finalement arrive à Copenhague. Ceux qui l’ont arrangée avaient fait des demandes auparavant mais l’artiste avait jugé les locaux inappropriés alors après une bonne rénovation, The Air Is on Fire fut le premier arrangement culturel pour accueillir les amateurs d’art dans les nouveaux locaux de la galerie Gl Strand. En plein milieu du shopping de Noël et tous les gens qui s’affairaient stressés en centre-ville, on a donc choisi de voir cette exposition ressemblant des oeuvres des années 60 jusqu’aux oeuvres récentes de David Lynch. L’expo incluait des tableaux monumentaux (récents), des dessins, des aquarelles, des lithographies, des notes, esquisses etc. (500 au total) ainsi que quelques-uns des films expérimentaux de Lynch abrités dans une salle speciale inspirée de son film Eraserhead.
Ainsi, le premier étage abritait les grands tableaux qui reprenaient des motifs violents et fascinants en même temps où atteinte à la liberté physique et psychique se lient avec son inevitable humour, quelquefois absurde. Les techniques et les medias se mélangent chez David Lynch et dans ses tableaux il utilise des matériaux tels le tissu et les différentes matières en forme de vrais jeans, vestes, culottes et slips pour représenter les personnages en taille réelle. D’autres matériaux bizarres s’y mélangent ainsi que de vrais mégots, lunettes etc. Les motifs que l’on connaît de l’univers de ses films, reviennent, ainsi que quelques personnages que l’on connaît déjà mais pas nécessairement sous la même forme. Ainsi le rouge, le caractère de Bob et la violence prennent d’autres dimensions en function de la forme et de la composition des oeuvres. Les dessins et les aquarelles étaient impressionnants, selon moi et sont arrivés à créer un univers où le calme est brisé et où la violence, la frustration, le malheur et les cauchemars s’installent mais en même temps on se demande si c’est la vraie vie ou le rêve. Et comme toujours avec D. Lynch on sait que ses deux univers sont combinés, mêlés, pour n’en créer qu’un dans notre perception.
Les esquisses, gribouilles, brouillons de Twin Peaks etc. étaient au troisième étage rassemblés derrière une vitrine spécialement concue par l’artiste et dans l’ordre dans lequel il les a gardés depuis les années 60 mais sans date ni titre particulier. Encore aujourd’hui, il les utilise comme inspiration pour créer. Au même étage se trouvait la série Distorted Nudes où Lynch avait pris des nus d’un livre de photos érotiques fin 19ème-début 20ème siècle et les avait modifies numériquement. Et à la fin, la salle avec ses films, malheureusement on n’a vu que deux: Dumbland, film d’animation datant de 2002 en 8. épisodes, diffusé au départ sur le site-web du réalisateur, et quelques moments de The Grandmother. Etaient présentés sinon The Alphabet et Six Men Getting Sick.
Dumbland était vraiment pas mal, un univers, un style graphique et esthétique qui se rapprochent beacoup de ceux de David Shrigley. On suit un personage violent dans des situations absurdes de tous les jours, c’est assez comique.
avatar
rado

Messages : 3186
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: expositions- suite

Message  Grinderman le Mer 22 Déc - 11:16

rado a écrit:The Air Is on Fire- David Lynch
L’exposition qui était créée à l’initiative de la Fondation Cartier pour l’art contemporain et montrée pour la première fois à Paris en 2007, est finalement arrive à Copenhague. Ceux qui l’ont arrangée avaient fait des demandes auparavant mais l’artiste avait jugé les locaux inappropriés alors après une bonne rénovation, The Air Is on Fire fut le premier arrangement culturel pour accueillir les amateurs d’art dans les nouveaux locaux de la galerie Gl Strand. En plein milieu du shopping de Noël et tous les gens qui s’affairaient stressés en centre-ville, on a donc choisi de voir cette exposition ressemblant des oeuvres des années 60 jusqu’aux oeuvres récentes de David Lynch. L’expo incluait des tableaux monumentaux (récents), des dessins, des aquarelles, des lithographies, des notes, esquisses etc. (500 au total) ainsi que quelques-uns des films expérimentaux de Lynch abrités dans une salle speciale inspirée de son film Eraserhead.
Ainsi, le premier étage abritait les grands tableaux qui reprenaient des motifs violents et fascinants en même temps où atteinte à la liberté physique et psychique se lient avec son inevitable humour, quelquefois absurde. Les techniques et les medias se mélangent chez David Lynch et dans ses tableaux il utilise des matériaux tels le tissu et les différentes matières en forme de vrais jeans, vestes, culottes et slips pour représenter les personnages en taille réelle. D’autres matériaux bizarres s’y mélangent ainsi que de vrais mégots, lunettes etc. Les motifs que l’on connaît de l’univers de ses films, reviennent, ainsi que quelques personnages que l’on connaît déjà mais pas nécessairement sous la même forme. Ainsi le rouge, le caractère de Bob et la violence prennent d’autres dimensions en function de la forme et de la composition des oeuvres. Les dessins et les aquarelles étaient impressionnants, selon moi et sont arrivés à créer un univers où le calme est brisé et où la violence, la frustration, le malheur et les cauchemars s’installent mais en même temps on se demande si c’est la vraie vie ou le rêve. Et comme toujours avec D. Lynch on sait que ses deux univers sont combinés, mêlés, pour n’en créer qu’un dans notre perception.
Les esquisses, gribouilles, brouillons de Twin Peaks etc. étaient au troisième étage rassemblés derrière une vitrine spécialement concue par l’artiste et dans l’ordre dans lequel il les a gardés depuis les années 60 mais sans date ni titre particulier. Encore aujourd’hui, il les utilise comme inspiration pour créer. Au même étage se trouvait la série Distorted Nudes où Lynch avait pris des nus d’un livre de photos érotiques fin 19ème-début 20ème siècle et les avait modifies numériquement. Et à la fin, la salle avec ses films, malheureusement on n’a vu que deux: Dumbland, film d’animation datant de 2002 en 8. épisodes, diffusé au départ sur le site-web du réalisateur, et quelques moments de The Grandmother. Etaient présentés sinon The Alphabet et Six Men Getting Sick.
Dumbland était vraiment pas mal, un univers, un style graphique et esthétique qui se rapprochent beacoup de ceux de David Shrigley. On suit un personage violent dans des situations absurdes de tous les jours, c’est assez comique.
Je l'ai vue à la fondation Cartier, cette expo. J'avais trouvé qu'à un pur niveau artistique, c'était pas fabuleux, que Lynch était effectivement plus doué en cinéma, mais c'était intéressant de retrouver ses obssessions délayées sur toutes sortes de supports. Ses grands tableaux qui mêlent collages, peinture et autres matières dont il ne vaut sans doute mieux pas connaître l'origine sont tout de même très réussis. Pareil pour les photos de nus, très belles. En revanche à la boutique, j'avais pas cédé pour le service à expresso fabriqué par Lynch qui devait approcher les 500 euros...
avatar
Grinderman

Messages : 2527
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: expositions- suite

Message  rado le Mer 22 Déc - 12:08

Grinderman a écrit:
rado a écrit:The Air Is on Fire- David Lynch
L’exposition qui était créée à l’initiative de la Fondation Cartier pour l’art contemporain et montrée pour la première fois à Paris en 2007, est finalement arrive à Copenhague. Ceux qui l’ont arrangée avaient fait des demandes auparavant mais l’artiste avait jugé les locaux inappropriés alors après une bonne rénovation, The Air Is on Fire fut le premier arrangement culturel pour accueillir les amateurs d’art dans les nouveaux locaux de la galerie Gl Strand. En plein milieu du shopping de Noël et tous les gens qui s’affairaient stressés en centre-ville, on a donc choisi de voir cette exposition ressemblant des oeuvres des années 60 jusqu’aux oeuvres récentes de David Lynch. L’expo incluait des tableaux monumentaux (récents), des dessins, des aquarelles, des lithographies, des notes, esquisses etc. (500 au total) ainsi que quelques-uns des films expérimentaux de Lynch abrités dans une salle speciale inspirée de son film Eraserhead.
Ainsi, le premier étage abritait les grands tableaux qui reprenaient des motifs violents et fascinants en même temps où atteinte à la liberté physique et psychique se lient avec son inevitable humour, quelquefois absurde. Les techniques et les medias se mélangent chez David Lynch et dans ses tableaux il utilise des matériaux tels le tissu et les différentes matières en forme de vrais jeans, vestes, culottes et slips pour représenter les personnages en taille réelle. D’autres matériaux bizarres s’y mélangent ainsi que de vrais mégots, lunettes etc. Les motifs que l’on connaît de l’univers de ses films, reviennent, ainsi que quelques personnages que l’on connaît déjà mais pas nécessairement sous la même forme. Ainsi le rouge, le caractère de Bob et la violence prennent d’autres dimensions en function de la forme et de la composition des oeuvres. Les dessins et les aquarelles étaient impressionnants, selon moi et sont arrivés à créer un univers où le calme est brisé et où la violence, la frustration, le malheur et les cauchemars s’installent mais en même temps on se demande si c’est la vraie vie ou le rêve. Et comme toujours avec D. Lynch on sait que ses deux univers sont combinés, mêlés, pour n’en créer qu’un dans notre perception.
Les esquisses, gribouilles, brouillons de Twin Peaks etc. étaient au troisième étage rassemblés derrière une vitrine spécialement concue par l’artiste et dans l’ordre dans lequel il les a gardés depuis les années 60 mais sans date ni titre particulier. Encore aujourd’hui, il les utilise comme inspiration pour créer. Au même étage se trouvait la série Distorted Nudes où Lynch avait pris des nus d’un livre de photos érotiques fin 19ème-début 20ème siècle et les avait modifies numériquement. Et à la fin, la salle avec ses films, malheureusement on n’a vu que deux: Dumbland, film d’animation datant de 2002 en 8. épisodes, diffusé au départ sur le site-web du réalisateur, et quelques moments de The Grandmother. Etaient présentés sinon The Alphabet et Six Men Getting Sick.
Dumbland était vraiment pas mal, un univers, un style graphique et esthétique qui se rapprochent beacoup de ceux de David Shrigley. On suit un personage violent dans des situations absurdes de tous les jours, c’est assez comique.
Je l'ai vue à la fondation Cartier, cette expo. J'avais trouvé qu'à un pur niveau artistique, c'était pas fabuleux, que Lynch était effectivement plus doué en cinéma, mais c'était intéressant de retrouver ses obssessions délayées sur toutes sortes de supports. Ses grands tableaux qui mêlent collages, peinture et autres matières dont il ne vaut sans doute mieux pas connaître l'origine sont tout de même très réussis. Pareil pour les photos de nus, très belles. En revanche à la boutique, j'avais pas cédé pour le service à expresso fabriqué par Lynch qui devait approcher les 500 euros...
Yes, Grind, je m'étais doutée que tu l'aies vue encore à l'époque...Niveau artistique, beh disons que moi je trouve qu'on peut soupconner les origines du réalisateur dans l'artiste-peintre, il a quand même un oeil pour les images "figées" et dans son univers cinématographique on peut prendre des images isolés, ce sera des tableaux. En effet, les grands tableaux sont impressionnants mais on a beaucoup apprécié aussi les dessins et les aquarelles, qui pour moi créaient un univers affreux où tout confort avait disparu, où le calme de la maison ou de l'individu était interrompu, stoppé par un événement affreux. Quant à certaines couleurs, images et matières, beh disons qu'elles sont carrément immondes, comme par exemple celles de This Man Was Shot a 0.9 Seconds Ago où on a l'impression qu'il gerbe...Mais bon, c'était bien et intéressant, l'expo a eu de très bonnes critiques aussi, contrairement à celle de Bob Dylan, montrée presqu'en même temps.
avatar
rado

Messages : 3186
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: expositions- suite

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum